TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Accord UE-Qatar : vers la fin du dumping économique de Qatar Airways ?

Un accord sur les questions sociales a été signé entre l'UE et le Qatar



C'est un jour important pour les compagnies européennes, la Commission vient d'annoncer la ratification d'un accord avec les autorités qataries. Celui-ci prévoit d'assurer une concurrence loyale entre les transporteurs, une première.


Rédigé par La Rédaction le Lundi 4 Mars 2019

Accord UE-Qatar : vers la fin du dumping économique de Qatar Airways ?
La Commission européenne a annoncé, ce lundi 4 mars 2019, la signature avec les autorités qataries d'un accord sur le transport aérien.

Les engagements ne concernent pas seulement une libéralisation du ciel entre les deux pays, mais va plus loin en renforçant "les règles et les normes applicables aux vols entre le Qatar et l'Union européenne," selon un communiqué de presse de la commission.

L'accord entériné par les deux parties doit poser les bases d'une nouvelle norme mondiale, en s'attaquant aux questions sociales et environnementales. Cette étape importante de coopération entre les deux parties n'est pas anodine, puisque plus de 7 millions de passagers voyagent entre l'UE et le Qatar.

Dans les cinq prochaines années, une ouverture progressive en Belgique, Allemagne, France, Italie et Pays-Bas aura lieu, pour permettre de totalement libéraliser les correspondances directes.

Nous vous le révélions en juillet 2018, les compagnies du Golfe auraient touché 50 milliards de dollars de subventions directes, faisant dire aux spécialistes de l'aérien que ces transporteurs ne partaient pas sur un pied d'égalité.

A lire : Les compagnies du Golfe auraient touché 50 milliards de dollars de subventions

L'Etat qatari devra arrêter de subventionner Qatar Airways

Ce dumping économique tant décrié par les responsables des compagnies européennes pourrait prendre fin avec l'accord ratifié ce jour.

La Commission européenne rappelle que des dispositions seront prises pour assurer une "concurrence loyale avec des mécanismes de mise en œuvre puissants pour éviter les distorsions de concurrence et les abus nuisant aux activités des compagnies aériennes de l'UE ."

Si les fameux "mécanismes" n'ont pas été détaillés, cette annonce est une bonne nouvelle, et le chemin pris parait être le bon. Ce n'est pas tout, car les transporteurs vont devoir, qu'ils soient qataris ou européens, améliorer les politiques sociales et les conditions de travail de leurs salariés. Et pour finir, les compagnies de l'UE n'auront plus besoin de travailler avec un sponsor local, pour pouvoir écouler son offre commerciale.

Autant de questions et problématiques qui devraient permettre une plus grande transparence entre les deux marchés, mais aussi sensiblement améliorer les échanges économiques.

Les retombées de cette libéralisation sont estimées à plus de 3 milliards d'euros sur la période 2019-2025 et créer environ 2 000 nouveaux emplois d'ici 2025.

Lu 1295 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Ricardo le 04/03/2019 21:56
Effectivement il y a eu comme une distorsion de concurrence pendant des années de la part des compagnies du Golfe. Qatar Airways normalise la situation et prouve qu'elle veut être une compagnie exemplaire. Les bénéfices vont être réparties entre européens et qataris. Les bienfaits d'une commerce juste et non biaisé. L'UE n'a pas que des mauvais aspects !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >






























  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • Partez en France
  • Ditex