TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Cité du Vin à Bordeaux : 251 événements privés et d'entreprises organisés en 2016

le site propose de nombreux lieux à privatiser



A Bordeaux, la Cité du Vin propose plusieurs lieux qu'il est possible de privatiser pour y organiser des événements privés et d'entreprises. Le site en a déjà accueilli 251 en 7 mois d'ouverture en 2016.


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 13 Janvier 2017

Le Belvédère est l'un des lieux privatisables à la Cité du Vin de Bordeaux - Photo : Cité du Vin
Le Belvédère est l'un des lieux privatisables à la Cité du Vin de Bordeaux - Photo : Cité du Vin
Si la Cité du Vin de Bordeaux rencontre beaucoup de succès auprès de la clientèle individuelle - qui représente 88 % des 270 000 visiteurs payants en 2016 - elle attire également des groupes.

Mais le site propose aussi une offre pour les événements privés et d'entreprises. Depuis le 13 juin 2016, 251 y ont été organisés à la Cité du Vin.

Il est possible de privatiser certains espaces comme l'auditorium Thomas Jefferson (250 places) équipé d'une régie et de cabines de traduction, ou le belvédère (capacité de 200 personnes) situé à 35 mètres de hauteur avec une vue sur Bordeaux et la Garonne.

On y trouve aussi des espaces de salons de réception modulables d'une capacité totale de 250 personnes ainsi que plusieurs salles de réunion d'une capacité de 12 à 70 personnes.


Lu 1337 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias