TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Compagnie des Alpes : chiffre d'affaires en retrait de 5,6% au premier semestre

réduction des investissements et plan d'économie



La Compagnie des Alpes annoncent un chiffre d'affaires en retrait de 5,6% au cours premier semestre 2019 - 2020 compte tenu d'une activité tronquée en raison du confinement et de la crise liée à l'épidémie de coronavirus.


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 23 Avril 2020

La fermeture anticipée des domaines a amputé le chiffre d’affaires du deuxième trimestre de deux semaines et demie. La période s'affiche en diminution de 39,9 M€, soit -12,1%, par rapport à la même période de l’exercice précédent.- DR
La fermeture anticipée des domaines a amputé le chiffre d’affaires du deuxième trimestre de deux semaines et demie. La période s'affiche en diminution de 39,9 M€, soit -12,1%, par rapport à la même période de l’exercice précédent.- DR
Compte tenu de la crise liée à l'épidémie de coronavirus, La Compagnie des Alpes a dû fermer prématurément l’ensemble de ses domaines skiables ainsi que ses quelques parcs de loisirs. Ces mesures ont pesé sur les résultats du 1er semestre 2019-2020.

Le chiffre d’affaires consolidé du Groupe pour le premier semestre de l’exercice 2019/2020 s’établit ainsi à 470,5 M€, en contraction de 5,6% (soit -6,2 à périmètre comparable) par rapport au premier semestre de l’exercice précédent.

Le chiffre d’affaires des Domaines skiables pour la période atteint 350,2 M€ et connaît, du fait de la fermeture anticipée des domaines le 14 mars dernier, une baisse sensible de 9,0% par rapport au premier semestre de l’exercice précédent.

La fermeture anticipée des domaines a amputé le chiffre d’affaires du deuxième trimestre de deux semaines et demie. La période s'affiche en diminution de 39,9 M€, soit -12,1%, par rapport à la même période de l’exercice précédent.

L'activité parc de loisirs, s'inscrit en progression au premier semestre de l’exercice 2019/2020 de +7,2%, à périmètre comparable par rapport à la même période de l’exercice précédent.

Sur le seul deuxième trimestre malgré la fermeture anticipée et une activité tronquée, le chiffre d'affaires est à "un niveau légèrement inférieur à celui de la même période de l’exercice précédent" à 22,7 M€.

Enfin le chiffre d’affaires des Holdings et Supports est en baisse de 15,9% et s’établit à 17,2 M€. Le confinement des personnes en France et en Europe a notamment affecté les activités de Travelfactory et des agences immobilières sur la fin du semestre.

Mesures d'économie

Côté perspectives, le Groupe confirme anticiper un chiffre d’affaires des Domaines skiables en baisse d’environ 20% cette année par rapport à l’exercice précédent, soit une baisse de l’ordre de 85 à 90 M€.

"La saison d’hiver s’est définitivement arrêtée le 14 mars dernier. L’ouverture des domaines skiables pour la saison d’été n’est pas garantie à ce jour mais, pour rappel, le 4ème trimestre représente moins de 2% du chiffre d’affaires annuel de cette division."

Sur les parcs de loisirs, le groupe anticipe une ouverture au cas par cas. Les embauches se feront donc au fur et à mesure.

Le Groupe avait déjà annoncé suspendre les objectifs de marges annoncés sur ses deux métiers pour l’exercice 2019-2020,

Pour rappel, le Groupe a mis en place un plan d'économie et étudie attentivement les investissements qui peuvent être suspendus. Les mesures d’activité partielle concernent aussi bien les employés permanents que les saisonniers, soit jusqu’à 90% des effectifs.

Le Président-Directeur général a décidé d’abaisser de 20% sa rémunération fixe, les autres membres du Comité exécutif ainsi que les directeurs de site ayant pour leur part décidé d’une baisse respective de 15% et 10% de leur rémunération ; enfin, les membres du Conseil d’administration ont décidé de renoncer à leurs jetons de présence. Des mesures applicables pendant toute la durée de la période de confinement.

Toutefois, sur les parcs de loisirs, les investissements prévus au cours de l’exercice ont quasiment tous été déjà réalisés ou engagés. Les projets phares tels que le 3ème hôtel au Parc Astérix et les attractions majeures devant être inaugurées au Futuroscope et à Bellewaerde ne sont donc pas remis en cause et ouvriront dès que possible.

Lu 1987 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.











































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance