TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Coronavirus Inde, Brésil, Chili... la quarantaine pour les voyageurs français entre en vigueur

La quarantaine pour les voyageurs français rentrant d'Inde et du Brésil est entré en vigueur le 24 avril 2021



Le monde est en train de se barricader contre l'importation des variants qu'ils soient brésilien et/ou indien. La France pour se prémunir impose dorénavant une quarantaine aux voyageurs français ou autres en provenance d'Inde, du Chili, d'Argentine ou encore du Brésil. En Inde, la situation parait de plus en plus hors de contrôle avec plus de 700 000 cas en deux jours.


Rédigé par La Rédaction le Lundi 26 Avril 2021

La quarantaine pour les voyageurs français rentrant d'Inde et du Brésil est entré en vigueur le 24 avril 2021 - Crédit photo : Depositphotos @IgorVetushko
La quarantaine pour les voyageurs français rentrant d'Inde et du Brésil est entré en vigueur le 24 avril 2021 - Crédit photo : Depositphotos @IgorVetushko
Le monde tremble face à la propagation du variant Indien et des autres qui ont émergé en Afrique du Sud et du Brésil.

Pour éviter d'importer ces mutations du coronavirus, la France impose dorénavant une quarantaine aux voyageurs en provenance de certains pays, avec une obligation de déclarer le lieu d'isolement pour permettre aux autorités de vérifier que la personne s'isole correctement.

Ainsi, depuis le 24 avril 2021, tous les voyageurs en provenance du Brésil, Inde, Chili, Argentine, Afrique du Sud devront se soumettre à une quarantaine de 10 jours.

Les passagers doivent en outre présenter un justificatif permettant d’attester l’adresse et l’accessibilité pour les agents de contrôle du lieu où ils s’engagent à effectuer leur quarantaine (domicile, hébergement adapté ou hébergement désigné par l’administration).

Avant de s'auto-isoler, les passagers doivent absolument présenter à l’embarquement, soit le résultat négatif d’un test PCR réalisé moins de 36h avant le vol, soit le résultat négatif d’un test PCR réalisé moins de 72h avant le vol accompagné d’un test antigénique (protéine N) négatif réalisé moins de 24h avant le vol.

Bientôt une quarantaine en dehors de son domicile ?

De plus afin de s'assurer, que la quarantaine sera bien respectée, Gérald Darmanin a assuré que les contrôles des personnes concernées seront renforcés, afin de s'assurer de l'étanchéité de ce "sas sanitaire".

Les sorties ne pourront ainsi se dérouler qu'entre 10 heures et midi.

En dehors de ces heures, la personne concernée, suivie par l'Assurance maladie sur le plan sanitaire, pourra faire l'objet d'un contrôle à tout moment par les policiers et les gendarmes. Ces derniers pourront délivrer au contrevenant une amende de 1 000 à 1 500 euros contre 135 euros actuellement.

Prochainement le lieu de quarantaine pourrait être imposé aux voyageurs en provenance des pays où un variant circucle activement.

Dans le cadre du débat parlementaire sur la sortie de l'état d'urgence, une disposition visant à "imposer un lieu de quarantaine, dans les très rares cas où celui choisi par le voyageur ne permet pas un isolement efficace et un contrôlé effectif par les forces de l'ordre" sera amendée, selon nos confrères d'Europe 1.

De plus la liste des pays concernés par la quarantaine est appelée à évoluer, en fonction de l'épidémie.

La situation en Inde est de plus en plus hors de contrôle

En Inde, la situation est alarmante, puisque le pays fait face à une nouvelle vague épidémique très puissante.

En l'espace de deux jours, plus de 700 000 cas ont été recensés en Inde, pour un pays comptabilisant 1,3 milliard d'habitants. Cette hausse des contaminations journalières est à comparer avec les 200 000 cas journaliers que comptait le pays, il y a tout juste 10 jours.

La hausse est désormais exponentielle, mais ce n'est pas la seule inquiétude concernant le variant indien.

"L’Inde est dans l’orage de la 2ème vague, affirme le PM indien qui appelle les gens à se faire vacciner quand pour beaucoup l’urgence est à se procurer de l’oxygène introuvable ... crise majeure," explique Sophie Golstein, journaliste pour TV5Monde.

Et la reporter de poursuivre lors d'un tweet.

"En Inde, le cruel manque d’oxygène face à l’urgence des besoins ds les hôpitaux. Delhi particulièrement. La justice en vient à menacer de “pendaison” toute personne qui bloquerait l’approvisionnement en oxygène."

Face à une épidémie devenue incontrôlable, l'Inde fait face à une grave pénurie d'oxygène qui cause chaque jour plusieurs milliers de morts.

"Selon une étude prépubliée, la mutation L452 R augmente de 18 à 24 % la transmissibilité du virus, mais surtout cette mutation résisterait mieux aux anticorps ce qui pourrait avoir un impact significatif en termes d'échappement immunitaire, bien que cela ne soit pas encore formellement démontré à ce stade," indique Santé publique France, dans l'article de nos confrères de L'Express.

Lu 2224 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 22 Octobre 2021 - 15:20 Cuba s'ouvre le 15 novembre sans quarantaine











































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias