TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Croisières : comment l'industrie va t-elle gérer les nombreuses commandes de navires en cours ?

un bilan complet à retrouver sur Mer et Marine



Avec plus de 100 navires livrables d’ici 2027 et une industrie de la croisière à l'arrêt, comment armateurs et chantiers vont-ils tenir la cadence ? Mer et marine a dressé un bilan complet de la situation.


Rédigé par La Rédaction le Lundi 2 Novembre 2020

Le carnet de commandes mondial s’élevait avant la crise à 118 navires livrables de 2020 à 2027  CroisiMag - Deposiphotos.com mariakray
Le carnet de commandes mondial s’élevait avant la crise à 118 navires livrables de 2020 à 2027 CroisiMag - Deposiphotos.com mariakray
L'épidémie liée au coronavirus a mis à genou l'industrie de la croisière. Et pourtant les perspectives de développement de cette industrie paraissait sans limite avant la crise à regarder de près les commandes passées par les armateurs auprès des chantiers navals.

Met et Marine a dressé un bilan très complet des commandes réalisées avant que la crise ne touche toute la planète.

Voici les chiffres phares dévoilés par nos confrères : toutes compagnies maritimes confondues, le carnet de commandes mondial s’élevait avant la crise à 118 navires livrables de 2020 à 2027 (dont 4 livrés au 30 mars), pour un investissement global de plus de 67 milliards de dollars.

Ces nouvelles unités représentent plus de 243.000 lits (en base double) supplémentaires. Et la majorité de ces livraisons son prévues à court et moyen terme à savoir entre 2020 et 2023.

Plus de 50% de ces commandes concernent 5 armateurs dont les 4 plus importants : Carnival (15%), RCCL (13%), MSC (10%), Norwegian 9%et Viking Cruises qui cumule 10% des commandes.

Met et Marine souligne par ailleurs que le carnet de commandes mondial se compose à près de 70% (toujours en nombre de navires) d’unités d’expédition (24%) et de navires positionnés sur les segments premium (13%), premium + (14%) et luxe (17%), les gros paquebots « populaires » (segment « contemporain ») ne pesant plus numériquement que pour 32% de la future flotte.

Pour retrouver toute l'analyse chantier par chantier et tous les chiffres du secteur rendez-vous sur Mer et Marine et lire :
Paquebots : un carnet de commandes intenable pour les armateurs

Lu 1822 fois

Tags : croisières
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance