TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Différer les déplacements à l'étranger : "C'est inimaginable, c'est complètement fou !", selon R.-M. Chikli

Les réactions de René-Marc Chikli, président du SETO et J.-P. Mas, président d'EDV



Suite à l'alerte publiée par le Quai d'Orsay le 29 février 2020, indiquant qu'il est "préférable de différer les déplacements à l'étranger", René-Marc Chikli, président du SETO dénonce le manque de concertation. Pour lui c'est inimaginable. Pour Jean-Pierre Mas, patron d'EDV, cette réaction "relève de la cacophonie anxiogène des pouvoirs publics..."


Rédigé par le Dimanche 1 Mars 2020

René-Marc Chikli (SETO) : "Si nous traduisons ce qui est écrit c'est l'immobilisme total" - Photo CE
René-Marc Chikli (SETO) : "Si nous traduisons ce qui est écrit c'est l'immobilisme total" - Photo CE
"C'est inimaginable, c'est complètement fou".

Ce sont les mots de René-Marc Chikli, président du SETO (Syndicat des Entreprises du tour-opérating) découvrant l'alerte publiée par le Ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères qui précise que "Compte tenu de l’évolution de l’épidémie de Coronavirus Covid-19, il est préférable de différer les déplacements à l’étranger, dans toute la mesure du possible."

Lire : COVID-19 : "il est préférable de différer les déplacements à l’étranger", selon le Quai d'Orsay

"Il ne faut pas prendre le plus petit dénominateur. Tel que c'est écrit cela concerne tous les déplacements ce qui signifie que tout est à plat.

Il ne faut pas traduire cela juste sur le secteur du tourisme mais l'ensemble des déplacements... Si nous traduisons ce qui est écrit c'est l'immobilisme total. Il faut faire réagir tout le monde, le secteur de l'aérien y compris le train..."

"Nous sommes dans l'irrationnel"

Le président du SETO déplore le manque de discussion : "Nous venons de découvrir l'alerte, il n'y a eu aucune concertation, nous tombons des nues. Nous sommes dans l'irrationnel total. A ma connaissance aucun pays n'a réagi de cette manière."

Si l'outgoing pourrait être affecté, l'incoming ne passera pas non plus entre les gouttes, selon René-Marc Chikli : "Dans l'autre sens les voyageurs ne vont pas venir non plus" lance-t-il.

"Dès demain il faudra se mettre autour de la table, car cela n'est pas cohérent" conclut-il.

Cette situation n'est pas sans rappeler, la communication du Quai d'Orsay qui avait étendu son appel à la vigilance dans 40 pays, suite à l'assassinat du Niçois d'Hervé Gourdel par un groupe djihadiste en Algérie, en 2014...

A une différence près, le niveau est monté d'un cran.

"Le gouvernement doit aussi stopper le métro et les trains..."

"Cela relève de la cacophonie anxiogène des pouvoirs publics, estime Jean-Pierre Mas, que nous avons joint ce soir.

Si cette phrase nest pas retirée les conséquences seront dramatiques pour le secteur du voyage et plus globalement pour l'économie de la France.

Si la situation est aussi préoccupante en France, il faut aller en Espagne, Belgique, Suisse où les pouvoirs publics ont un peu plus de maîtrise.
Pour être cohérent le gouvernement doit aussi stopper le métro et les trains... lieux de promiscuité de dizaines de milliers de personne."

Coronavirus : partir ou annuler ? Vos questions dans la HOT LINE

Compte tenu des nombreuses interrogations et craintes exprimées sur les départs, les destinations à risques et les possibilités de report et d’annulation, TourMaG.com a décidé d’ouvrir son Groupe Facebook pro HOT LINE aux voyageurs.

Vous pouvez poser ici toutes vos questions concernant vos départs à venir ainsi que les modalités en cours sur les destinations. Les professionnels vous répondront de leur mieux et dans les meilleurs délais possibles.

Attention : ces réponses n'ont pas valeur juridique.

Ce sont des orientations et des conseils concernant des exemples précis.

POSEZ VOS QUESTIONS ICI (Cliquez): Groupe HOT LINE

Lu 19457 fois

Tags : chikli, seto
Notez



1.Posté par Zozo le 02/03/2020 09:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Jusqu'à présent les pouvoirs publics n'ont jamais dit qu il fallait fermer les transports trains et métro. C est justement l inverse, le gouvernement a tellement peur des retombées négatives sur l économie de notre pays déjà fragiles, qu ils sont entrain de nous expliquer qu il n est pas plus méchant qu une grippe pour la plus grande majorité de nos concitoyens. Seuls quelques événements de masse et confinés sont à proscrire. Voilà une belle hypocrisie de notre gouvernement ( le métro n est t il pas un lieu confiné)?? Je n ai pas la prétention de dire que je suis expert, je ne veux pas rentrer dans la psychose mais je crains que si le virus évolue de manière négative, les transport en commun servent de pont de transmission sans que notre cher gouvernement lève le petit doigt sur ce problème majeur. Il va sans dire que si les transport ferme notre économie chutera de manière significative... Voilà ce qui fait peur à nos dirigeants. Maintenant attendons de voir....

2.Posté par charles le 02/03/2020 09:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Pour être cohérent le gouvernement doit aussi stopper le métro et les trains... lieux de promiscuité de dizaines de milliers de personne" ? La logique par l'absurde sert à tout, mais ne demontre rien.

3.Posté par ISABELLE BRIGLIA le 02/03/2020 09:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je partage votre avis sur la cacophonie. Le principe des grand-mères "colonne de gauche, colonne de droite" devrait être appliqué : ce qu'il faudrait faire et ce qu'il ne faudrait pas faire. il n'y a pas une solution pour x et une autre pour y, etc... La cacophonie est le mot juste, il faudrait laisser parler ceux qui savent...L'anticipation devrait être de mise, car le web est le meilleur vecteur de la paranoïa de ceux qui ne savent pas et imaginent le pire. Une vraie bonne explication sur le risque, une cartographie des solutions pour anticiper et enrayer, avec un peu de logique sur le principe de l'aller et du retour :) seraient de mise !
Faites le maximum pour ramener un peu de sérieux dans le nuage noir poussé par les grandes bouches....

4.Posté par benslimane le 02/03/2020 10:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En terme d'incompétence, de précipitation, de manque de discernement , d incohérence, de stupidité , on ne peut pas faire pire que cette faute inqualifiable de communication car il s agit évidemment de communication bien plus que d une vraie décision reposant sur les analyses rationnelles et scientifiques des meilleures spécialistes mondiaux qui travaillent actuellement jour et nuit sur le traitement ...CETTE SITUATION EST AUSSI SYMPTOMATIQUE DE LA FAIBLESSE OU DU MANQUE DE POIDS DE NOTRE PROFESSION QUI SI ELLE AVAIT ETE RESPECTE N AURAIT JAMAIS ETE COURT CIRCUITEE MAIS CONSULTEE AVANT TOUTE DECISION_ LES 35000 EMPOIS ET LES 6 MILLIARDS QUE GENERENT NOTRE ACTIVITE A PRIORI TT LE MONDE S EN TAPE_ JE N AI PAS DE MOT POUR DECRIRE MA STUPEFACTION R Benslimane

5.Posté par Lucien caruso le 02/03/2020 13:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La peur n'évite pas le danger. Je suis en voyage et un autre prévu en avril en famille.
Pas de peur inutile. La prévention est et sera la meilleure réponse. Dans un monde de l'hyper communication, la moindre info est synonyme d'incendie. Restons chacun sans son lit ainsi il n'y aura plus de risque. Allez soyons prévoyant sans peur excessive.

6.Posté par Tilloux Eric le 02/03/2020 14:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et quid des entreprises de transport de personnes par route et de leurs personnels?
La société pour laquelle je conduis enregistre des annulations en cascade - plus de voyages scolaires, bientôt plus de Tours en GIR en Italie -, nos boulots sont menacés directement puisque nos autocars peuvent être un vecteur de dissémination, malgré toutes les précautions que l'on prend...

7.Posté par PATVIRO le 03/03/2020 11:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
plus incompetents que le pouvoir actuel.......... IMPOSSIBLE

8.Posté par Romain le 03/03/2020 13:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A chaque fois qu'une décision du gouvernement tombe, c'est toujours la même réaction, les ayatollah à l'égo surdimensionné se posent en opposition parce qu'ils n'ont pas été interrogés...
On a une crise sanitaire extrêmement grave qui se profile, le panorama change tout les jours et ce bonhomme n'est pas content parce qu'on ne s'est pas mis d'accord avec lui... Ce qui va nous mettre dedans c'est tout ces gens, ces syndicats qui font passer leurs intérêt financiers particuliers avant le bien général... les retraites c'est pareil...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.




Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
CampingMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CampingMaG CruiseMaG DMCmag
La Travel Tech Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel