TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Distanciation sociale : réduire le taux de remplissage ne serait pas tenable pour les compagnies aériennes

L'analyse de Christophe Hardin, notre expert aérien



Selon Christophe Hardin, président de l'Association des Cadres Navigant Commerciaux, il ne serait pas tenable pour les compagnies aériennes de réduire les taux de remplissage afin de mettre en oeuvre des mesures de distanciation sociale dans le cadre de l'épidémie liée au COVID-19. Il rappelle que les cabines d'avion bénéficient d'un système très sophistiqué doté de filtres identiques à ceux que l'on trouve dans les blocs opératoires, qui permet de renouveler l'air toutes les 3 minutes à bord. Explications.


Rédigé par Christophe Hardin le Dimanche 26 Avril 2020

Comment résoudre l'équation de la distanciation sociale à bord des avions et la rentabilité des compagnies aériennes ? - Photo Depositphotos.com Olenka-2008
Comment résoudre l'équation de la distanciation sociale à bord des avions et la rentabilité des compagnies aériennes ? - Photo Depositphotos.com Olenka-2008
Les images d’un vol Marseille-Paris complet avec des passagers les uns à coté des autres et, pour certains d’entre eux, sans masque, a fait ces jours derniers un mauvais buzz pour la compagnie Air France.

Dans cette période où les avions sont plutôt vides, la compagnie s’est laissée surprendre et n’a pas anticipé cette affluence soudaine sur l'un de ses vols.

Seulement voilà, avec à bord une équipe de journalistes de France 2, les images ont été largement diffusées et alimentent le débat sur les risques d’être contaminé si l'on se retrouve à voyager dans une cabine d’avion complète.

Air France a bien sûr rectifié immédiatement le tir avec la mise en place sans délai de mesures adaptées. Désormais et sur les vols où la distanciation n’est pas possible, les équipages distribuent à la porte de l’avion des masques aux passagers qui n’en possèdent pas déjà.

Mais les compagnies aériennes craignent qu’à présent on leur impose de ne pas commercialiser la totalité de l’avion pour laisser un siège vide entre chaque passager.

Distanciation sociale : la situation n'est pas tenable

D’un point de vue économique et pour une compagnie comme Air France, ce n’est pas tenable.

Anne Rigail, la directrice générale de la compagnie, s’en est expliquée devant une commission sénatoriale il y a quelques jours.

"Il y a une réalité incontournable. En temps normal, le coefficient de remplissage des avions est à plus de 85%, avec une marge de 1,7%. Avec des mesures nous obligeant à commercialiser aux deux tiers nos avions, notre marge serait de -25%."

La faiblesse des marges d’air France est un handicap, mais même pour des compagnies comme Lufthansa ou British Airways qui margent respectivement à 9% et 14%, l’équation est impossible. Et augmenter très fortement le prix du billet n’est pas une option.

Y a-t-il un danger à mettre l’un à coté de l’autre deux passagers portant un masque dans un avion ? Pas forcément.

On ne peut pas comparer l’environnement à l’intérieur d’un avion à un train, un bus ou un cinéma. Une cabine d’avion est protégée de la même manière qu’un bloc opératoire.

L’air des cabines est totalement renouvelé toutes les 3 minutes

Elle bénéficie d'un système de recyclage de l'air. L’air extérieur prélevé au niveau des moteurs est distribué en cabine via des packs de conditionnement d’air. Il est ensuite évacué par des vannes de pressurisation.

Le système est équipé de filtres HEPA « High Efficiency Particulate Air ». L’air des cabines est ainsi totalement renouvelé toutes les 3 minutes.

Ces filtres très performants extraient plus de 99,999% des virus, y compris ceux dont la taille ne dépasse pas 0,01 micromètre, assurant ainsi la qualité de l'air en cabine et sa conformité avec les normes sanitaires.

Les virus de type coronavirus, dont la taille varie entre 0,08 et 0,16 micromètre sont, ainsi, systématiquement capturés, affirment les constructeurs.

Michael O’Leary, le patron de Ryanair, a de la chance. Ces filtres très haute qualité ne sont pas en option quand on achète un avion.

Ses Boeing 737 sont donc protégés et il pourra donc également mettre en avant cette technologie auprès du gouvernement irlandais qui étudiait la possibilité d’imposer des sièges vides en cabine.

Voler avec des masques sera donc probablement et pendant quelques temps une obligation. Il faudra s’adapter…

Comme, par exemple, pour les annonces de sécurité : "En cas de dépressurisation, des masques tomberont automatiquement à votre portée. Tirez sur le masque, retirez votre masque Covid, appliquez votre masque 02 sur le visage… et respirez normalement".

Distanciation sociale : réduire le taux de remplissage ne serait pas tenable pour les compagnies aériennes
Christophe Hardin a, à son actif, de nombreuses heures de vol en tant que personnel navigant commercial.

Il est Président de l'Association des Cadres Navigant Commerciaux (A.C.N.C) et s'investit dans la formation à la Relation Client.

Il est adhérent à l'Association des journalistes professionnels de l'aéronautique et de l'espace (AJPAE) ainsi qu'à l'Association des journalistes du Tourisme (AJT).

Lu 10367 fois

Notez



1.Posté par Saintclair le 27/04/2020 12:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur,

je fais suite à vos propos utopiques et surprenants, j'ai moi-même effectué 25 ans dans l'aéronautique avec 22 000 heures de vol en tant que CCP,puis PNT, et tout le monde le sait, pour que le recyclage de l'air soit totalement efficace dans les cabines, il faudrait changer les filtres TRÈS régulièrement, voir après chaque rotation de vol, CE QUI N'EST PAS LE CAS !! ,et vous le savez, car les délais imparties aux escales sont trop courts, donc vos fameux propos tel que " les filtres extraient 99,999% des virus" est d'une hérésie totale !! ...Il ne s'agit pas de rassurer en toute inconscience pour motiver une quelconque clientèle à voyager de nouveau sans risque, mais à protéger le passager d'une éventuelle rechute sanitaire !!!

A bon entendeur ...

2.Posté par Combes le 27/04/2020 14:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci pour cet article, très intéressant !

3.Posté par C.HARDIN le 27/04/2020 21:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Saintclair . Vous m'obligez à répondre ce que je fais rarement car je n'aime pas ça.

Je ne polémiquerais pas avec vous.

aussi je vous adresse un unique message.

Vous semblez avoir une belle carrière. Vous parlez peut être d'avions sur lesquels vos voliez, moi je vous parle des nouveaux filtres HEPA qui équipent actuellement les appareils et qui ont un cycle de vie assez long d'après les documents que j'ai consulté. Croyez vous vraiment que les constructeurs génèreraient une contrainte d'aller changer des filtres après chaque escale ou rotation ?? (vous employez rotation puis après escale, ce n'est pas la même chose, je pense que vous le savez).
Vous confondez peut être avec la vidange toilette...
Les informations que je donne sont issues de documentations de constructeurs et d'entretiens avec les exploitants. Donnez moi un contact et je vous les ferais parvenir bien volontiers et vous pourrez les attaquer si vous le voulez.En tant que navigant vous savez je l'espère que le contrôle et le changement de tel ou tel élément d'un avion se fait selon des recommandations strictes du constructeur et de l'exploitant et contrôlé par une autorité de tutelle. Je vous laisse la responsabilité (peut être était ce le cas dans votre compagnie) de présenter des opérations de maintenance d'un aéronef comme ce que vous décrivez dans votre aimable message.
J’imagine que dans les semaines qui viennent le problème de cabine full sera étudié très sérieusement et qu'une autorité sérieuse dira si oui ou non on peut continuer a voyager en avion avec une cabine complète et chaque compagnie appliquera les consignes.
Ci dessous quelques extraits des documents que j'ai consulté en plus de témoignages que j'ai reçu.
Je les tiens à votre disposition dans leur totalité.

Vous avez 22000 heures de vol. J'en ai un peu moins mais j'ai passé du temps dans les avion.
Bravo pour cette belle carrière et reposez vous bien
Cordialement



The filters used to clean airplane air are of the same quality used in operating rooms. These HEPA filters can capture very small particles, including the majority of viruses and bacteria. The outside air is naturally sterile, because of the atmospheric conditions at altitude.

Engineers from Pall's Aerospace group teamed up with scientists from Pall’s Medical group to develop and validate the microbial removal efficiency of aircraft cabin air filters, following standard practices used in the healthcare and pharmaceutical industries.
Viruses can typically range from about 0.01 to 0.2 micron in size, although they may cluster or attach to larger particles.

Description Virus, approximate size
SARS corona virus, 0.08 to 0.16 microns
MERS-CoV corona virus, 0.08 to 0.16 microns
Swine Flu A(H1N1) virus, 0.08 to 0.12 microns
Avian Flu A(H5N1) and A(H7N9) virus, 0.1 microns

An independent test laboratory2 has tested Pall cabin air filter elements using two different bacteria; Brevundimonas diminuta and Bacillus subtilis. The bacterial removal efficiency of the Pall cabin air filters is greater than 99.999%.
Similarly, when challenged with the MS2 Coliphage virus, the virus removal efficiency of the Pall cabin air filters is greater than 99.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.




Dernière heure














TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
CampingMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CampingMaG CruiseMaG DMCmag
La Travel Tech Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel