TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Et si après Air France, l'Etat garantissait les agences de voyages ? C'est le projet de la sénatrice Nathalie Goulet !

La sénatrice de l'Orne va poser la question au gouvernement



Après avoir garanti le prêt d'Air France, et si l'Etat en faisait de même avec les agences de voyages pour éviter de démunir leurs propriétaires de leurs murs ? C'est en tout cas le projet de loi que Nathalie Goulet, la sénatrice UDI de l'Orne, souhaite proposer au gouvernement. La question écrite a été déposée et elle sera prochainement débattue. De plus, selon l'élue, il serait temps de se pencher sur la question d'une harmonisation européenne des restrictions des voyages.


Rédigé par le Mardi 13 Octobre 2020

Le tourisme ne cesse de s'afficher dans les couloirs des ministères ou des assemblées représentatives françaises.

Après le comité interministériel - qui a réalisé un bond en avant considérable sur le fonds de solidarité, - c'est dorénavant au Sénat que l'avenir du secteur pourrait bien être débattu.

"Les mesures prises hier vont dans le bon sens, mais sont insuffisantes," déplore Nathalie Goulet, la sénatrice UDI de l'Orne.

D'autant plus que face à un mur des remboursements qui fait trembler tout le secteur, en raison d'une reprise de l'activité plus que morose et la contraction massive des PGE, la survie des entreprises est en jeu.

"Il faut aussi éviter que les agents de voyages engloutissent les biens propres qu'ils ont donné en garantie pour monter leur activité", explique l'élue qui est l'actuelle secrétaire de la commission des lois du Sénat.

Et pour éviter que les agents de voyages se dépouillent de leurs biens personnels, la sénatrice UDI va proposer un projet de loi, à l'image de ce qu'il s'est passé avec Air France.

La compagnie a bénéficié des garanties de l'Etat pour assurer sa survie et contracter des lignes de crédit, une procédure que souhaite généraliser la sénatrice de l'Orne aux agents de voyages.

La question de la garantie sera débattue mercredi 14 octobre 2020 au Sénat !

"Je propose que l'Etat substitue ses garanties aux garanties personnelles données par les professionnels du secteur.

L'Etat a donné des garanties de 7 milliards d'euros pour Air France. Si nous prenons toutes les garanties et contre-garanties fournies par l'Etat, nous sommes à plus de 4 000 milliards d'euros.
"

Et pourquoi l'Etat devrait faire ça au bénéfice des agents des voyages ?

"Ils ne sont pas responsables de la situation et d'une crise qui s'étend," précise Nathalie Goulet.

D'ores et déjà une question écrite a été envoyée au gouvernement, inscrite au Journal Officiel, et un débat oral aura lieu mercredi 14 octobre 2020 au sein de l'hémicycle du Sénat.

Ce n'est pas le seul point qui chagrine l'élue, puisqu'elle appelle à une harmonisation des règles européennes pour permettre une reprise sécurisée de l'activité.

"Ce ne serait pas du luxe de mettre un peu d'ordre dans la maison européenne, au moins pour avoir des procédures identiques, car malheureusement toute cette histoire va durer. Je prends ces sujets en main," lâche la sénatrice.

D'ici mercredi 14 octobre 2020, ces deux sujets pourraient être débattus au Sénat.


Lu 2607 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Olivier le 14/10/2020 16:12
Bravo pour cette initiative et ce soutien de Mme Nathalie GOULET

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.







QUARTIER LIBRE
vous offre

























  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance