TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Europe : la France exige un test PCR 72h avant le départ, à l'ensemble des voyageurs

La Commission européenne déconseille les voyages non essentiels dans la zone



La peur des variants envahie toute l'Europe. Lors du sommet des Vingt-Sept, la présidente de la Commission européenne n'est pas allée de main morte contre le voyage, en déconseillant les déplacements non essentiels. La France a annoncé un durcissement du contrôle aux frontières.


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 22 Janvier 2021

La Commission européenne déconseille les voyages non-essentiels dans la zone - Crédit photo : Depositphotos
La Commission européenne déconseille les voyages non-essentiels dans la zone - Crédit photo : Depositphotos
La France et l'Europe vivent dans l'angoisse de la prolifération des nouveaux variants.

Alors que le gouvernement français met en avant la possibilité d'un prochain reconfinement à mesure que le variant Britannique circule sur le territoire, il a aussi pris les devants pour limiter les importations de cas.

C'est lors du dernier sommet des Vingt-Sept, la France a annoncé un renforcement du contrôle aux frontières, avec l'obligation pour tous les voyageurs de l'Union européenne de présenter un test PCR réalisé 72 heures avant le départ.

La mesure prend effet dès le dimanche 24 janvier 2021.


Ce n'est pas la seule information a émané de l'évènement qui se déroulait en visio, puisque la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen a pointé du doigt le tourisme.

"Tous les voyages non essentiels doivent être fortement déconseillés"

"Tous les voyages non essentiels doivent être fortement déconseillés entre pays de l’UE, comme hors-UE" a précisé la cheffe de l'instance.

Ce n'est pas tout, car la présidente a aussi proposé une nouvelle catégorie des zones à risque dans l'Union, avec des pays qui seraient classés en "rouge sombre".

Ainsi, les territoires concernés verraient leurs concitoyens subir un test obligatoire avant le départ, mais surtout d'observer une quarantaine à l'arrivée.

Ce n'est pas tout, le fameux passeport sanitaire a aussi été abordé et Ursula von der Leyen s'est montrée plutôt prudente sur la question en raison d'un grand nombre d'inconnues.

Les frontières européennes se referment, les pays se confinent et le passeport sanitaire est au point mort... le tourisme pourrait bien connaître un nouvel exercice très difficile.

Lu 3162 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >











































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance