TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


La case de l’Oncle Dom : Ecotaxe ? Qui dépasse les bornes ?

L'édito de Dominique Gobert



Et voilà, c’est parti. Madame Borne, ministre des Transports de la France, vient de l’annoncer, les avions qui puent (c’est comme le fromage) vont payer ! En France, c’est comme ça : non seulement on n’a pas d’idées, mais en plus faut taxer !


Rédigé par le Mardi 9 Juillet 2019

Les riches passagers paieront, ils ne s’en apercevront même pas. En revanche, tous les modestes vont alimenter les autres compagnies étrangères qui vont profiter de l’aubaine - DR: Depositphotos @nito103
Les riches passagers paieront, ils ne s’en apercevront même pas. En revanche, tous les modestes vont alimenter les autres compagnies étrangères qui vont profiter de l’aubaine - DR: Depositphotos @nito103
Clairement, c’est une nouvelle stupidité, due, encore une fois, à l’incompétence de certains acteurs pseudo-politiques qui tentent de manœuvrer, tels des marins débutants en essayant de suivre le vent… sans vraiment le connaître !

Voilà madame Borne, laquelle aura réussi à donner le change depuis sa nomination, pondant ces fameuses Assises du Transport aérien qui, au bout du bout, n’auront strictement rien donné.

Un remarquable Pschitt, pour parodier un vieux Président qui s’éteint doucement. Si je ne m’abuse d’ailleurs, aux dires de certains proches, Madame Borne, répondant aux critiques des professionnels, aurait eu la délicatesse d’affirmer que le résultat de ces Assises est « mieux que si cela n’avait été pire » !

Bref, cette nouvelle taxe, précédée du terme « éco », ça c’est super écolo, ne relève une fois de plus que de cette particularité française à préparer des élections systématiques et sempiternelles, histoire de montrer que la France est la sauveteuse de la planète en matière de sauvegarde climatique. Du pur populisme, particulièrement prisé par les temps qui courent !

Mieux, alors que la quasi-totalité du monde nous regarde d’un œil malicieux, nous, on va, quasi tous seuls qu’on est, réduire la pollution avionesque, supprimer quasi totalement toutes nos industries polluantes, abolir nos aéronefs, nos automobiles, et surtout, taxer tout ce qui passe…

Dame Dalgo a encore de beaux jours devant elle, ce qui lui sera surement nécessaire pour tenter enfin de retrouver dans la capitale un brin de soutien.

Donc, si j’ai tout compris à la stratégie de Madame Borne, que certains professionnels de l’aérien n’ont pas hésité à qualifier de buse, mais bon, je ne fait que citer, une fois de plus, on fait les choses à la sauvette et sans aucune concertation.

Bref, pas de stratégie, mais au contraire des marins, on prend le vent tel qu’il se présente, sans savoir s’il est possible de naviguer… Et on ne prévient surtout personne, surtout pas nos compagnies aériennes. Elles n'ont d'ailleurs appris la nouvelle qu'hier matin...

Chirac, en son temps et par souci de, allez on va dire du sympa, avait pondu sa taxe qui, telles les roses, n’aura eu d’éclosion qu’en France et quelques malheureuses nations suiveuses…

Ben, encore maintenant, c’est toujours pareil. Comme me le disait un grand président d’une compagnie aérienne française, on agit encore une fois à la sauvette, parce que, finalement « il n’y a aucune stratégie » ! En revanche, démagogie, populisme et autres stupidités vont bon train, au plus grand avantage de nos concurrents.

Et c’est totalement vrai. La majorité, c’est-à-dire toutes nos compagnies aériennes françaises, a découvert la « naissance » de cette écotaxe, alors qu’elles ont déjà beaucoup de mal à assumer les lourdeurs de leur fiscalité.

Bien évidemment, cette taxe, qui ne va concerner que les vols au départ de la France, va une fois de plus, pénaliser uniquement nos compagnies : pas question de l’appliquer sur des vols en transit et je doute fortement que les compagnies étrangères opérant au départ de notre pays souscrivent à leur paiement.

Je remarque également que cette taxe sera applicable sur des vols entre Paris et Bordeaux (juste un exemple) mais ne sera pas valable vers la Corse (j’en profite pour saluer mes amis qui se reconnaîtront) ou vers les DOM-TOM !

Bien sûr, les riches passagers paieront, ils ne s’en apercevront même pas. En revanche, tous les modestes vont alimenter les autres compagnies étrangères qui vont profiter de l’aubaine.

Dernière observation : je trouve un peu ridicule, pour ne pas dire carrément stupide et inconscient, que nos compagnies n’aient pas, depuis le temps, organisé un syndicat professionnel digne de les défendre.

La Confédération des Métiers du Tourisme leur a ouvert les bras largement. Faut croire que Scara et autres Fnam se croyaient suffisamment fortes ?

Faut arrêter les ego, les gars….


Et puis, parce que le sujet est inépuisable et que je n’ai pas beaucoup de place, cet argent récolté, à qui va-t-il aller ?

Caramba ! Même Rial est d'accord avec moi, c'est quand même un comble. D'ailleurs, je vous renvoie à ses commentaires, c'est pas mal !


https://twitter.com/jfrial/status/1148575806215610370?s=17

Dominique Gobert Publié par Dominique Gobert Editorialiste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Dominique Gobert
  • picto email

Lu 1149 fois

Notez



1.Posté par Pierre le 10/07/2019 11:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme a l'habitude c'est ridicule grotesque et sans effet c'est Français ne changeons surtout rien .
Le temps des urnes viendra et sanctions aussi.

2.Posté par Lebernady le 10/07/2019 11:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Excellent article qui montre l incompétence l incompréhension le manque d information de ces ministres qui n ont aucune connaissance du monde aérien et de ses enjeux
On a eu la preuve avec des montées au capital d airfrance klm
Ce gouvernement n est composé que d amateurs

3.Posté par christian jean le 10/07/2019 20:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Nonobstant les commentaires, « de comptoirs » il convient avant d'écrire de vous INFORMER, vous êtes dans un "Mag" soi disant "pro" alors vous êtes lu par des jeunes, des étudiants et de grâce la France n'est pas le premier pays européen à prendre cette décision loin de la (bonne ou mauvaise, mon propos n'est pas là) ... Arrêtez décrire n'importe quoi, il en va de la crédibilité de ce média ...
Cordialement, mais faites un effort de professionnalisme. Dans ce métier on se doit de se tenir informé.

Cordialement

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips