TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


La case de l’Oncle Dom : Fonds de garantie aérienne, cherchez l’erreur !

L’édito de Dominique Gobert



C’est ce vendredi 12 avril prochain que nos instances professionnelles, EdV et APST renouvellent une partie de leur conseil d’administration. Pour l’APST, quelques sortants… et surtout l’espoir d’une nouvelle vision sur le monde du voyage... et du transport aérien !


Rédigé par le Mardi 9 Avril 2019

Fonds de garantie : l’APST, comme les Entreprises du Znav ont, non seulement leur mot à dire. Et les professionnels, face à ces élections européennes ont un bulletin à mettre dans l’urne - Auteur AndreyPopov
Fonds de garantie : l’APST, comme les Entreprises du Znav ont, non seulement leur mot à dire. Et les professionnels, face à ces élections européennes ont un bulletin à mettre dans l’urne - Auteur AndreyPopov
Alix Philipon (1 « L », 1 « P ») petit patapon devrait entamer sa dernière année de mandat en tant que présidente de l'APST (sans peur et sans reproche), entourée d’un conseil d’administration totalement apaisé et uni.

On peut regretter le départ, apparemment définitif, de Raoul Nabet (qui ne connait pas Raoul ?) et souhaiter que Mumtaz Teker soit à nouveau réintégré en digne représentant des tour-opérateurs au sein de cette remarquable institution.

Lire : APST : les candidats aux postes d'administrateurs sont...

C’est dit, avec toute l’objectivité qui me caractérise !

En revanche, et je lisais avec une attention particulièrement soutenue ce brillant article sur la possibilité ou non d’amener les transporteurs aériens à mettre en place (enfin) un fonds de garantie, il me semble particulièrement important que notre caisse de garantie à nous, l’APST, puisse se mobiliser.

Lire : Fonds de garantie aérien : agences et compagnies pourraient-elles s'entendre ?

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
Car tout ceci devient carrément intolérable et la faillite (pourtant largement annoncée) de WOW Air en devient une preuve flagrante : pourquoi les compagnies aériennes, comme les voyagistes, ne garantissent pas les fonds déposés par leurs passagers ?

Je rappelle quand même que le passager paye largement en avance le prix de sa réservation, laquelle lui garantit un ticket… et parfois retour ! Argent encaissé par lesdites compagnies bien avant le départ du voyageur.

Et je remarque, à la lecture des arguments (peu crédibles) de IATA et de mon camarade Jean-Pierre Sauvage, patron du BAR en France, que tout ceci les fait singulièrement rigoler.

Et je comprends l’exaspération de Fabrice Dariot (Bourse des Vols) qui plaide pour une « APST Européenne de l’Aérien » !

Effectivement, avec les élections qui se profilent, l’occasion est bonne… sauf que l’Europe s’en cogne comme de sa première Directive !

Droit dans ses bottes, IATA (cette association arrogante des transporteurs aériens), répond, tranquille, que (la création) « d’un tel fonds soit nécessaire » !

Argument qui n’en est pas un, repris par le représentant des compagnies aériennes en France, Jean-Pierre Sauvage, pour qui la création d’un tel fonds ne ferait que provoquer « l’augmentation des prix du billet d’avion » !

Evidemment, ce serait une fois de plus le passager qui paierait, lui qui paie déjà quand une compagnie en faillite le laisse sur le carreau.

Et de taper sur les agences en ligne qui « devraient aviser leurs clients des doutes qui subsistent sur certains transporteurs ».

Non, Jean-Pierre, on ne peut pas dire ça, car les doutes existent sur tous les transporteurs. Même Air France a laissé subsister ces doutes.

En revanche, IATA ne s’est pas gênée, loin de là, pour soumettre les distributeurs à des cautions et des anomalies financières de garantie inacceptables ! Alors que, en France, la défaillance de ces distributeurs ne représente que 0,02% ! Cherchez l’erreur !

Je manque de place dans ma Case, qui devient de plus en plus étroite pour poursuivre, mais toutefois, rejeter la « faute » vers les aéroports qui, et je cite « engrangent de l'argent, sans supporter aucune responsabilité en cas de défaillance » est tout simplement scandaleux.

L’APST, comme les Entreprises du Znav ont, non seulement leur mot à dire. Et les professionnels, face à ces élections européennes ont un bulletin à mettre dans l’urne.

Bien évidemment, comme le souligne mon confrère camarade, ces Assises du Transport aérien n’ont pas évoqué le sujet !

Ça fâche !

Dominique Gobert Publié par Dominique Gobert Editorialiste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Dominique Gobert
  • picto email

Lu 972 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Hotel&LodgePRO.biz
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hotel&LodgePRO, Le trait d'union entre hôtelier et fournisseurs.

TourMaG.com DMCmag.com Hotel&LodgePRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips