TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



La case de l’Oncle Dom : qui craint le grand méchant Label Qualité Club ?

L’édito de Dominique Gobert



Si Gilbert Trigano se penche un peu vers la terre, il doit drôlement rigoler, en voyant toute cette flopée de clubs (de vacances) qui fleurissent à cor(p)s et à cris. Curieusement, les « sérieux » ont voulu mettre un peu d’ordre…


Rédigé par le Jeudi 20 Septembre 2018

Les clubs FTI ne seront plus soumis à la certification qualité des Clubs - crédit photo : FTI
Les clubs FTI ne seront plus soumis à la certification qualité des Clubs - crédit photo : FTI
Ce qui ne semble pas plaire à tout le monde. Pourtant, cette initiative, menée par les « fabricants » de clubs eux-mêmes paraissait de bon aloi. Et les critères requis pour bénéficier du label « Club » paraissent solides et de nature à orienter le client vers un produit « sain » et pourquoi pas de qualité.

Même mon camarade de TUI, lequel fait pourtant dans l’industriel et la grande consommation s’y est inscrit. Faut reconnaître aussi que c’est un peu contraignant, d’autant que finalement, n’importe quel hôtelier un peu malin, à coups de musique tonitruante au bord d’une piscine pas très propre, un animateur à l’heure de l’apéro organisant le concours du lancer de tongs (désolé, j’arrive pas à lâcher le morceau) pouvait revendiquer l’appellation de « Club » !

Finalement, je me demande pourquoi certains « fabricants » de ces fameux clubs refusent de se soumettre aux critères, définissant une certaine qualité que le consommateur est en droit d’attendre.

Certes, le processus est un peu contraignant, mais, vraiment ça vaut le coup, n’est-il pas ? A moins que ces « réfractaires », pas forcément gaulois d’ailleurs, ne rentrent pas totalement dans les clous ?

Dominique Gobert
Dominique Gobert
Tiens, je me marre un peu, mais l’ami Raouf, lequel apparemment, va développer une nouvelle stratégie que chacun attend avec impatience et inquiétude, ne veut pas entendre parler de cette qualification ?

Et puis, surprise, que ne vois-je pas, dans nos colonnes que le dernier venu dans la grande saga des clubs, FTI ne sollicitera pas l’attribution de ses clubs à cette certification.

Lire : Clubs de vacances : FTI Voyages propose une offre "entre le Club Med et le reste du monde"

Bern pourquoi ? Surtout si, comme il l’annonce, avec ses Clubs Privilèges, il entend se positionner entre "entre le Club Med et le reste du monde".

Même Helmut, le chef de Top of Travel, lequel lui aussi s’engouffre sur le marché à grands pas, a entamé les démarches afin de se voir accorder le fameux label.

Alors quid ? Raouf dit, pour justifier sa position qu’il n’a pas « été associé à la démarche, entamée par quelques membres du Seto ». Faut pas être aussi susceptible… Son produit est, parait-il, de bonne qualité.

Pour Mazerolles, j’avoue ne pas trop comprendre. FTI, c’est aussi du lourd, du sérieux… Et un Label de qualité, marketeusement parlant, ça ne peut que bénéficier à la vente, aider les distributeurs, conforter le client potentiel ?

A moins que…
Les critères portent principalement sur le nombre de chambre dévolues à chaque Club : il en faut au moins cinquante, assorties du nombre d’animateurs correspondant. Effectivement si on possède que 10 chambres par établissement, ça fait désordre, mais je ne peux l’imaginer…

Bon. Faut au moins une piscine propre, mais ça, c’est monnaie courante, encore que…

Ah, j’oubliais les animateurs, ces gamins qui bossent durant leur saison des nombreuses heures qui, parfois (et souvent chez certains), ne bénéficient pas d’heures supplémentaires. Ben, pour eux, il faut une visite médicale, ce qui parait normal et un casier judiciaire… vierge !

Ben oui, des fois que les enfants soient agressés, on ne sait jamais !

Certes, tout ceci est un peu fastidieux, mais ça vaut quand même le coup, non ?

Dominique Gobert Publié par Dominique Gobert Editorialiste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Dominique Gobert
  • picto email

Lu 1334 fois

Tags : Club, Club Med, FTI, Kappa, TUI
Notez



1.Posté par Groupie le 21/09/2018 09:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les Kappa club déjà copiés mais pas encore egalés !!!

2.Posté par Mascotte le 21/09/2018 10:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Est-ce que ce label a une légitimité sur le marché ?

Je répondrai par la négative car où est l'indépendance et l'impartialité sachant que derrière ce label défini entre amis (4 TOs), propulsé par une plateforme dominante et imposant leur dicktat sur le marché de la distribution et évalué par une entité commerciale qui fait du référencement et la promotion de voyage son activité principale sous une pseudo indépendance journalistique ?

Quid des acteurs club de vacances en france ? Ah oui peut-etre que les belambra and co ne font pas parti de la famille ;)

Bref... un peu de sérieux et évitons de faire la promotion au copinage de la place de l'opéra !

Oui à un label transparent, indépendant, sans conflit d'intérêt et surtout fédérateur !


3.Posté par jean pierre nadir le 21/09/2018 12:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
diantre Mascotte on peut dire que vous avez des arguments ...

Copinage! entre Tui , Fram , Alpitour ,Kappa et club Jettours .
cela serait très nouveau et pour le moins étonnant ...
pseudo journalistes ? ils font pour la plupart ce métier depuis plus de 15 ans ...
et vous oubliez Vitalis organisme certificateur de premier plan ...
bref pour être aussi énervé c est que surement se cache derrière ce sympathique pseudo un acteur du club , qui voudrait bien mais ne peut point .... !
casser le thermomètre n est jamais le bon remède !
mais si vous avez des idées pour améliorer le label à votre dispo pour échanger à visage découvert :

4.Posté par Raouf Benslimane le 21/09/2018 13:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Dominique
Tu peux donner un petit coup de pouce au label et à nos amis communs sans étre obligé de me prendre comme reference de ceux qui rejettent la label car comme tu le sait mon seul reproche à moi c était de dire qu on ne nous a pas respecté sans pour autant fermer la porte. La polemique est derriere nous et si tu veux y voir clair je suis à ta dispo sur ce sujet strategique mais pas pour longtemps ..ainsi je pourrais te parler de l avenir...à bon entendeur.

5.Posté par Caradec le 21/09/2018 15:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Habituellement la mascotte du club est sympathique , ici elle mord !
Si les TO étaient si copains ils se battraient main dans la main pour défendre des causes plus « économiquement importantes » ...
Le concept club doit être respecté , pour respecter le client et éviter la banalisation du produit..
Je trouve même que les normes du label club sont « à minima » , pour fédérer le plus grand nombre d’acteurs vers un minimum d’obligations , visiblement ces normes semblent pourtant trop contraignantes pour certain..
Nous allons tirer le produit vers le haut pour le bien du client .

6.Posté par Hugues Defline le 23/09/2018 17:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je souscrit totalement aux propos de Patrice Caradec et je rajoute qu’ayant personnellement piloté les séances de travail qui ont abouti à la charte actuelle, l’ambiance était extrêmement studieuse autour de dirigeants très impliqués et souvent passionnés par la nécessité de défendre cette "appellation" et d’améliorer la conception et la production de ces produits .
L’aventure du label ne s’est pas faite sans tension car c’est une démarche collective entre compétiteurs bien loin du "copinage » évoqué dans un post précédent malheureusement anonyme.
Je conclus enfin en précisant que si elle ne regroupe pour l’instant que 5 acteurs majeurs de la profession, l’ensemble des producteurs du marché oeuvrant sur le segment des clubs à été consulté en amont de ce projet et qu’à terme, j’espère qu’ils nous rejoindront.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips