Nos bureaux sont fermés du 02/08 au 22/08. Retour de la newsletter quotidienne le 23/08/2021. Bel été !
TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Le Dolce Fregate resort prépare son renouveau



Obtenir une étoile au Michelin, bâtir une quinzaine de villa de luxe et de nouvelle chambres: voilà comment le Dolce Fregate prépare son renouveau grâce au groupe Irlandais Inchydoney qui le rachète pour 42,5 M$.


Rédigé par Hervé Tusseau le Dimanche 16 Mars 2008

« Nous n’allons pas transformer ce bel endroit en Pub Irlandais, que l’on se rassure ! » plaisante Seamus O'Mahony, le président d’Inchydoney partnership qui vient de racheter pour un montant de 42,5 millions de dollars le Dolce Fregate resort : un hôtel de 133 chambres et suite entouré d’un vignoble en pente douce et d’un parcours de golf élégant (18 et 9 trous) offrant une vue mer sur le golfe de Frégate.

L’établissement varois qui s’apparente à première vue à un « resort » dispose d’un centre de conférence important qui peut accueillir des groupes allant jusqu'à 200 personnes avec ses 13 salles de réunion.

C’est le point fort de chaque hôtel géré par le groupe d’Andy Dolce qui a bati un petit empire spécialisé dans l'organisation de séminaires. Et dont l’activité représente aujourd’hui 350 M$, 23 établissements et 3500 emplois.

Une quinzaine de petites villas individuelles seront batis

« Notre stratégie consiste à nous associer à un partenaire immobilier afin de nous concentrer sur notre coeur de métier, la gestion de ces hôtels », explique Andy Dolce qui a vendu deux autres établissements (Sidges, Frankfort) à Inchydoney.

« Si vous faites bien votre travail, les opportunités arrivent toutes seules » poursuit-il. Le contrat de management porte sur 20 ans. Actuellement, le Dolce Fregate réalise 13 M€ de chiffre d’affaires avec un taux de remplissage moyen de 67 % et une clientèle groupe à peu près équivalente à celle des individuels.

« Dès que nous atteindront les 75 %, nous investiront pour ouvrir de nouvelles chambres » explique Seamus O'Mahony qui prévoit dans l’immédiat de consacrer 900 000 euros sur la rénovation de la décoration et des abords de l’hôtel. A moyen terme, une quinzaine de petites villas individuelles de 65 m2 seront bâties en bordure du golf. Enfin, le meilleur pour la fin : la brigade d’Hervé Robert a été mobilisée pour d’obtenir son étoile au Michelin…

Lu 2818 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias