TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Léa : avant l'heure c'est pas l'heure... après l'heure c'est trop tard !

la life de Léa, l'agent de voyages blonde




Rédigé par La Rédaction le Dimanche 29 Août 2010

On devrait travailler un samedi sur deux… mouais

On est donc 4 à tourner et si je calcule bien, on devrait travailler un samedi sur deux… mouais… entre les vacances des unes et les éductours des autres, c’est un peu plus encore !

Bosser le samedi quand les copines peuvent se la couler douce, c’est le seul truc qui ne me convient pas vraiment dans mon job, mais je fais contre mauvaise fortune bon cœur (Mamie, arrête de relire mes posts, je ne m’exprime pas comme ça d’habitude…)

L’agence est ouverte de 10h à 18h30 et on est sensées prendre une heure de pause « pour déjeuner ».

Comme l’agence est dans un quartier de bureaux, on a beaucoup de passage à l’heure du déjeuner ! alors on s’arrange pour essayer d’être là au maximum…

Les solutions : la petite salade dans notre micro cuisine – salle de pause – entrepôt à paperasse (le tout doit faire genre 5 m²) en 15 minutes à des horaires improbables (11h40 ou 15h…).

L’avantage, c’est qu’on transforme cette micro-pause de 15 minutes en moment de convivialité (à défaut d’être un moment festif ou gastronomique).

Déjà, on fait une espèce de roulement et chacune prépare à tour de rôle une vraie salade composée en ajoutant un petit secret (moi, je mets du curry dans ma vinaigrette et tout le monde se demande ce qu’elle a de si spéciale…).

Ça nous fait faire des économies en restau où le plat du jour-café est à 14.95 € (une honte…) d’autant plus que Big-boss nous file encore des tickets-restau’ à 6,10 € (un jour, on a calculé qu'avant, les tickets devaient faire 40 francs, qu'en 2002, ils ont été convertis à 6,10 € et que depuis 8 ans, rien n'a changé…)

Lu 6974 fois
Notez

Commentaires

1.Posté par emile EVOIL le 21/09/2010 10:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ma chère Léa,

Même si certain bas portent des coutures, il est très rare qu'ils blessent.
Ou alors, l'utilisation que l'on en a fait n'est pas conforme à l'idée classique et bien pensante que l'on se fait d'un bas. Quoi que...

Par contre, le "bat" (barre de bois que l'on posait autrefois sur le dos des mules et autres mulets pour transporter des marchandises) pouvait blesser lorsqu'il était mal fixé. D'où l'expression "c'est la où le bât blesse" quand on a trouvé la cause d'une souffrance...

2.Posté par CHAMBEYRON Dominique le 26/09/2010 20:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je me souviens d'un temps,au début des année 1970..., où à l'agence de la CIT (Cie Italienne de Tourisme), Bld des Capucines à Paris, et rue Edouard herriot à Lyon, nous étions ouverts de 12h00 à 20h00 du lundi au vendredi et le samedi de 10h00 à 18h00 !!! Et cela tournait bien, avec de belles ventes !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus







QUARTIER LIBRE
vous offre

































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias