TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


Léa : la bonne nouvelle, c’est que certains TO prennent encore les agents de voyages pour des quiches...

Léa, l'agent de voyages (pas si) blonde



Léa notre agent de voyages pas si blonde revient sur TourMaG.com pour évoquer les week-ends en Europe ! Si les brochures sur ce type de produit existaient à une époque désormais révolue, certains TO ne renoncent pas et proposent à coup de techno ou de concepts originaux des formules voyages pour visiteurs les pays voisins...


Rédigé par Léa, l'agent de voyages (pas si) blonde le Jeudi 24 Octobre 2019

Pour un week-end en Europe, Léa a organisé une petite virée en Irlande, sympa non ? - Dessin Raf
Pour un week-end en Europe, Léa a organisé une petite virée en Irlande, sympa non ? - Dessin Raf
Je suis la première à m’écrier que l’agent de voyage moderne se doit de créer lui-même ses voyages et donc s’affranchir des tour-operators.

Mais comme je suis toute en nuances, je dois aussi reconnaître que certains TO sont en train de se renouveler et de créer des formules de voyages qui allient connaissance terrain, puissance d’achat et ce petit supplément de techno (d'âme ?) qui fait défaut aux agences de voyages dites « traditionnelles ».

Je m’explique.

Il y a genre 20 ans (c’est Big Boss et Isa qui m’ont raconté), il y avait encore des TO qui proposaient des brochures « week-ends en Europe ».

Pour nous qui sommes nés avec une souris d’ordi à la main et qui avons l’habitude de surfer sur les agrégateurs de vol et les méta-moteurs de comparateurs hôteliers, cela a l’air incongru (et délicieusement désuet).

Ça, c’était dans les années 90, à l’époque où le yield management hôtelier était encore balbutiant, où le marché affirmait droit dans ses bottes que les compagnies low-costs « ne marcheraient jamais », où internet n’existait pas et où les clients faisaient la queue dans les agences de l’époque pour acheter un week-end à Barcelone, Venise ou Prague « sur catalogue ».

Dans les catalogues en question, les TO additionnaient un vol régulier et des nuits d’hôtel. Je dois avouer que la jeune femme diaphane, fluette et encore trentenaire que je suis a connu la brochure Donatello (une espèce d’annuaire) où 80% de la production était constituée par des week-ends Europe et des autotours « à composer à la carte ».

Qui vient encore acheter des week-ends en Europe en agences ?

Il parait même qu’à l’époque (du paléolithique, donc), 3 tour-operators de renom avaient lancé une brochure commune pour les week-ends en Europe.

Les 3 TO en question étaient Fram, Frantour et Jet Tours (si toi, lecteur, tu as connu cette brochure, raconte en commentaire comment on vivait à l’époque…)

En à peine 20 ans, Internet est arrivé (à l’époque, on avait des forfaits surf AOL de 20 heures par mois à 99 francs donc il fallait l’utiliser avec parcimonie parce que ça coûtait un bras), Easyjet est devenue la deuxième compagnie de France, on a le réflexe « trivago » pour réserver un hôtel, j’ai oublié qu’un jour Frantour avait existé… Bref, le monde a changé.

Le monde a tellement changé qu’il ne viendrait pas à l’idée d’un agent de voyage de passer du temps au téléphone avec un TO pour composer un forfait avion+hôtel et que les (rares) clients qui viennent encore en agences pour réserver un week-end en Europe le font uniquement pour qu’on leur planifie leur « expérience » avec des coupe-files dans les musées ou des places de concert introuvables pour le commun des mortels.

Et pourtant… dans les allées de Top Resa, dans le petit îlot dit « village des TO » (avant, le village des TO, c’était Top Resa en entier), j’ai relevé deux TO qui participent à leur façon à la relance de la commercialisation des voyages en Europe dans les agences.

Rendons-leur grâce.

Kappa City et Plus Belle l'Europe

Evoquons d’abord les Kappa qui lancent une « nouvelle formule de city breaks », les Kappa City. Pour l’instant, seules 8 villes sont concernées (dont seulement 3 en Europe).

Le package comprend des nuits d’hôtel, deux sorties, un apéro avec un « city expert » (un résident francophone qui facilite le séjour des clients Kappa City) et une appli smartphone pour des balades à pied formatées pour ne pas manquer les essentiels d’une ville. Pas bête…

Parlons aussi de « Plus Belle l’Europe », une boite fondée par des anciens de lastminute.com.

Plus Belle l’Europe a commencé par prendre des risques sur les week-ends à Venise (en maîtrisant l’aérien et en prenant des contingents sur des hôtels à la localisation improbable) et a étendu sa toile à d’autres pays un peu partout en Europe.

La production est resserrée et basique mais le TO propose des GIR bien ficelés à un bon rapport qualité prix. Et voilà que Plus Belle l’Europe veut faciliter la vente de voyages à la carte en agences grâce à une techno qui permet d’aller attraper des prestations à gauche à droite pour les mettre dans un panier.

L’agent de voyage fait ça en temps réel, ajoute son logo au truc, et hop ! en un clic, tout est réservé (quand le truc marche, et la présentation qui m’a été faite sur Top Resa ne m’a pas convaincue à 100% même si la commerciale était rigolote et visiblement sur-vitaminée).

Et puis Plus Belle l’Europe a trouvé une muse ! Stéphane Bern.

Stéphane Bern n’est pas vraiment ma came et je fantasme davantage sur des rockeurs à la mèche rebelle ou des sportifs aux biceps saillants (j’ai reçu après la publication de mon dernier post, de nombreux messages pour me bénir d’avoir porté à la connaissance de mes consœurs l’existence de Fredrik Ljungberg, ne me remerciez pas, je compte être reconnue d’utilité publique pour cette information).

Le tour-operating trouve grâce à mes yeux mais...

On a certes fait plus sexy que Stéphane Bern, mais à l’heure où les agences parlent réassurance et sécurité, choisir comme égérie le chouchou de nos grands-mères (un poil impertinent mais bien élevé et « bien de chez nous ») peut être un choix marketing efficace.

Surtout quand on voit l’âge médian de nos clientèles…

Si vous trouvez bizarre que le tour-operating trouve grâce à mes yeux alors que j’ai l’habitude de revendiquer notre devoir à tout fabriquer nous-même (en agrégeant des vols au tarifs négo, des prestations de centrales de réservation hôtelières, des activités piochées de part et d’autres, le tout avec le soutien de nos réceptifs préférés), rassurez-vous :

A Top Résa, j’ai aussi visité le stand de Naar Voyage. Ce TO revendique la 7ème place sur le marché italien et il indique « aider les agences de voyages à construire des voyages compliqués ».

« Des voyages compliqués ? » m’interrogeais-je ! Et le Monsieur de me citer par exemple des autotours dans l’Ouest américain, des circuits en Thaïlande suivis de séjours balnéaires ou des combinés d’îles aux Bahamas.

La bonne nouvelle, c’est que certains TO prennent encore les agents de voyages pour des quiches.


Lu 6529 fois

Tags : lea
Notez



1.Posté par Laure le 25/10/2019 09:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
excellent !

2.Posté par BABAS le 25/10/2019 09:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et oui, le tour opératoring reste et restera (une partie de) l'avenir des agences de voyages !

3.Posté par Stephane MICHAUT le 25/10/2019 11:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chère Lèa,
L'objectif de Plus Belle l'Europe était de présenter cette plateforme dès le mardi matin sur le stand de l'IFTM-Top Resa, mais nous n'étions pas encore prêt à 100%, donc pas étonnant de ne pas vous avoir convaincue à 100%.
Mais quand vous voulez pour une nouvelle présentation, afin de finir de vous convaincre.... sourire

PS : rageant de savoir que vous êtes passée sur notre stand, sans avoir pu identifier cette chère Léa qui restera donc encore un pseudo et un avatar...pour les mois a venir.

4.Posté par Emma le 25/10/2019 12:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oh my God et dire que j'ai connu cette époque du paléolothique où j'aidais les agences à vendre des week-ends en Europe avec la brochure week-ends de Jet tours. Je te promet Léa, ça parait pourtant pas si vieux ! C'est grâce à ça que j'ai pu faire une visite de Londres express avec 20 hôtels à voir en 2 jours :) Mais ça c'était avant ...

5.Posté par Akexandre le 26/10/2019 00:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dans cet article, je note une observation fondamentale : « avant, à Top Resa, le village des TO c’était le salon tout entier ».
Comme le tourisme a changé 😕

6.Posté par Akexandre le 26/10/2019 00:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dans cet article, je note une observation fondamentale : « avant, à Top Resa, le village des TO c’était le salon tout entier ».
Comme le tourisme a changé 😕

7.Posté par idress le 26/10/2019 12:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour Lea

assembler des prestations, ce n'est pas du tour-operating : le client sait le faire lui-meme

apporter sur place un vrai service, grace à un vrai réceptif, et non juste un courtier en hôtellerie ( parce que si c'est juste fournir un hebergement, c'est trop facile), c'est cela le tour-operating : le client doit etre très heureux pendant le voyage et à l'issue du voyage, et il doit etre amené à se dire : ces gens sont vraiment des pros.

Bonne journée


Idress

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Octobre 2019 - 13:06 Raf, le dessinateur de Léa lance sa BD !



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips