TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Nouvelles dessertes, nouveaux hôtels... les Maldives séduisent de nouveau

+ 24% de visiteurs français depuis début 2018



Régime autoritaire, charia, île poubelle… l’image de carte postale des Maldives a été malmenée ses cinq dernières années. La destination a connu une désaffection des touristes français, mais renoue avec la croissance depuis peu, aidée par l’ouverture et la réouverture de dessertes aériennes et d’ambitieux projets hôteliers. Le point sur le salon IFTM Top Resa avec Haris Mohamed, directeur général de l’office de tourisme des Maldives.


Rédigé par le Mardi 2 Octobre 2018

Après avoir connu une baisse du nombre de visiteurs français au cours des quatre dernières années, les Maldives retrouvent leur attrait. - Pixabay
Après avoir connu une baisse du nombre de visiteurs français au cours des quatre dernières années, les Maldives retrouvent leur attrait. - Pixabay
Depuis 2013, les Maldives ont vu leur image de paradis terrestre se détériorer, notamment avec l’arrivée au pouvoir du parti islamique PPM (Parti progressiste des Maldives), qui a durci l'application de la charia, entrainant le rétablissement de la peine de mort pour les enfants.

De nombreux reportages TV ont également relayé les images d’une île poubelle. Une mauvaise presse qui a mis à mal le tourisme, qui représente 70% de l’économie du pays.

Mais depuis 2017, les plages de sables fin des Maldives attirent de nouveau le public français, avec une progression de 4,6% du nombre de touristes français en 2017. La destination a connu une très forte croissance sur le marché français, avec + 24% de visiteurs sur la période de janvier à juillet 2018 par rapport à l’année précédente.

« Après deux mauvaises années sur les Maldives, cette année a été plutôt une bonne année. On n’a pas rattrapé le retard, mais on a une progression à deux chiffres. 2019 se présente très très bien », confirme Hélion de Villeneuve, directeur général d’Austral Lagon.

Même son de cloche chez Exotismes, qui enregistre une forte croissance, de 40% sur la destination depuis le début de l’année 2018.

De nouvelles dessertes aériennes

Haris Mohamed, directeur général de l’office de tourisme des Maldives. - CL
Haris Mohamed, directeur général de l’office de tourisme des Maldives. - CL
Un retour de la croissance qui se justifie notamment par le lancement de la première ligne Paris-Malé d’Air France en novembre 2017, qui reprendra d’ailleurs un mois plus tôt, en octobre 2018. « Le vol direct de Paris facilite l’arrivée des touristes français et a permis de remédiatiser sur une note positive les Maldives », se félicite Hélion de Villeneuve.

De nombreuses ouvertures de lignes sont à venir. « La capacité d’accueil de l’aéroport de Malé a été sérieusement augmentée. Les travaux sont en cours, mais l’aéroport est en service. Cela nous permet d’augmenter fortement les fréquences », explique Haris Mohamed, directeur général de l’office de tourisme des Maldives.

7,5 millions de passagers pourront être accueillis par an, contre 1,5 million précédemment.

De nombreuses connexions seront assurées par les compagnies du Golfe Oman Air assurera une liaison entre Mascate (capitale d'Oman) et Malé aux Maldives à partir du 28 octobre 2018.

Air Asia opère des vols au départ de la Malaisie et de la Thaïlande. Un vol au départ de Bangkok devrait être assuré prochainement.

Sur le marché européen, des négociations pourraient aboutir avec Turkish Airlines et aussi au départ de l’Espagne.

200 000 lits d’ici 7 à 10 ans

L’ouverture d’hôtels, dont certains projets forts portés par des investisseurs français, encourage la reprise de la destination.

« Nous avons une vraie volonté d’augmenter la capacité d’accueil pour s’adapter au développement de l’aérien. L’objectif est de passer de 43 000 lits aujourd’hui à 200 000 lits d’ici 7 à 10 ans, avec un taux d’occupation de 80% », affirme le directeur général de l’office de tourisme des Maldives.

En 2018, AccorHotels a ouvert son premier Mercure sur place, un nouveau Raffles est prévu pour la fin de l’année 2018. 105 villas Mövenpick devraient ouvrira à la même date.

De nouveaux produits qui conserve le positionnement haut de gamme de la destination.

Pour Didier Sylvestre d’Exotismes, le point fort des Maldives est son positionnement avec un bon rapport qualité/prix et une offre très large.

Les chiffres pour les années à venir s’annoncent bons pour les TO. « En 2019, les Maldives seront la quatrième destination d’Austral Lagon, devant la Réunion », avance Hélion de Villeneuve.

Les récentes élections qui ont vu accéder au pouvoir le candidat de la coalition de l'opposition Ibrahim Mohamed Solih devraient permettre aux Maldives de maintenir leur croissance.

Caroline Lelievre Publié par Caroline Lelievre Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Caroline Lelievre
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 880 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips