TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Orcières-Merlette : "nous restons infiniment mobilisés et optimistes pour la saison d’hiver"

L'interview de Jordane Juschka Directeur d’Orcières



Avec une clientèle française à 90%, la station d’Orcières-Merlette (Hautes-Alpes) se prépare à l'ouverture prévue le 12 décembre prochain. Pour anticiper au mieux la période, Jordane Juschka Directeur d’Orcières et son équipe ont imaginé plusieurs scénarii permettant de répondre à la crise sanitaire. Interview.


Rédigé par La Rédaction le Lundi 9 Novembre 2020

Vue du front de neige de la station d'Orcières-Merlette - Photo OT Orcières-Merlette
Vue du front de neige de la station d'Orcières-Merlette - Photo OT Orcières-Merlette
TourMaG.com - Dans quel état d’esprit êtes-vous à la veille de la saison hiver ?

Jordane Juschka :
Suite à l’annonce de ce nouveau confinement, nous restons infiniment mobilisés et optimistes pour la saison d’hiver. L’ensemble des acteurs locaux sont engagés pour préparer au mieux la saison prochaine et être prêts le samedi 12 décembre lors de l’ouverture de la station.

A l’instar de la saison estivale passée, nous avons adopté une politique évènementiel résolument volontariste en maintenant la totalité de nos évènements et avec un programme d’animations qui sera riche et varié tout en adoptant les protocoles sanitaires en vigueur. Nous sommes même en réflexion pour créer 3 nouveaux évènements sur la station cet hiver et renforcer ainsi l’attractivité de la destination.

Nous déployons une stratégie avec plusieurs scenarii afin de répondre présent quel que soit l’évolution de la situation sanitaire. Par ailleurs, nous menons des actions pour améliorer notre processus de gestion de crise à l’échelle de la station, pour appréhender au mieux la saison hivernale et gérer efficacement toutes les situations complexes que nous pourrions rencontrer.

L’enjeu actuel étant aussi de rassurer l’ensemble des socio professionnels et les accompagner dans cette période d’incertitudes et de doutes. C’est aussi l’occasion de les conseiller sur des investissements, les aider à améliorer leur commercialisation, ou encore l’animation de leurs réseaux sociaux.

La clientèle d’Orcières est majoritairement française à 90%

Jordane Juschka - DR
Jordane Juschka - DR
TourMaG.com - On sait que les clientèles étrangères seront absentes, est-ce une part importante de votre fréquentation ?

Jordane Juschka :
La clientèle d’Orcières est majoritairement française à 90%. Notre clientèle étrangère étant par ailleurs représentée par une clientèle belge fidèle. Nous sommes confiants sur la saison à venir si l’épidémie nous laisse exploiter le domaine skiable et ouvrir les commerces en situation « nominale » ; notre clientèle répondra présent comme cela a pu être le cas cet été.

TourMaG.com - Outre votre bassin de clients historique, ciblerez-vous des bassins de clientèles en particulier ?

Jordane Juschka :
Nous avons prévu tout d’abord de séduire la clientèle de la zone A (académies de Besançon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Limoges, Lyon, Poitiers). Orcières peut être une bonne alternative aux stations savoyardes dans cette période particulière, d’un séjour au ski au soleil, dans une station authentique et familiale de taille réduite et moins onéreuse.

Nous mettrons également en avant notre opération « cartable à la neige », qui permet pour les enfants de 6 à 11 ans d’alterner soutien pédagogique et cours de ski ; et qui offre in fine la liberté aux familles de partir hors vacances scolaires pour profiter de prix plus attractifs sans déscolariser leurs enfants.

TourMaG.com - Quel est l'impact du protocole montagne sur la vie dans le village et pour les skieurs ?

Jordane Juschka :
Les engagements formalisés notamment par France Montagnes, Domaines Skiables de France et l’Association Nationale des Maires des Stations de Montagne, seront suivis et appliqués bien entendu par la station d’Orcières.

Ce protocole complète notre politique de réassurance et notre charte d’engagements produite cet été et déclinée pour l’hiver qui a l’intérêt de formaliser le rôle des acteurs de la station mais également le rôle du client pour garantir la qualité de son séjour.

"Un séjour au ski devra toujours demain pouvoir être remboursé en cas d’annulation"

TourMaG.com - Comment rassurer les clients ? Avez-vous mis en place des offres ou des opérations spéciales pour inciter les réservations au plus tôt ?

Jordane Juschka :
Afin d’inciter notre clientèle à réserver son séjour en toute sérénité, nous avons reconduit nos conditions d’annulation assouplies en garantissant un remboursement sans frais jusqu’à la veille du départ, ce que peu de stations proposent.

TourMaG.com - Cet été les ventes de dernière minute ont explosé pensez-vous que ce sera aussi le cas cet hiver ?

Jordane Juschka :
Oui, nous aurons vraisemblablement les mêmes comportements clientèles. Avant cette crise sanitaire, la tendance était déjà installée depuis plusieurs années autour d’une réservation de dernière minute et d’une offre de court séjour. La crise sanitaire ne fait que confirmer cette tendance.

Par ailleurs, cette crise nous entrainera sans doute aussi à pérenniser des conditions d’annulation assouplies autour de la commercialisation des services et loisirs du ski. Indépendamment de la crise sanitaire un séjour au ski devra toujours demain pouvoir être remboursé en cas d’annulation comme l’on peut actuellement renvoyer sans frais une paire de chaussures achetée sur un site internet.

TourMaG.com - L’été a été l’occasion pour certaines stations de voir affluer de nouveaux clients, pensez-vous qu’il en sera de même pour cet hiver ?

Jordane Juschka :
C’est possible, mais la part de nouveaux clients en montagne sera moins importante que cet été. En effet, 65% des Français partent en vacances l’été, contre seulement 10% des Français qui partent au ski l’hiver. Notre cible de clientèle est plus réduite.

Le ski reste une activité d’une part onéreuse et d’autre part qui nécessite un apprentissage autour d’un environnement hivernal peu simple à appréhender.

Pour fidéliser de nouveaux clients il faudra simplifier et repenser tout le parcours

TourMaG.com - Comment fidéliser ces nouveaux clients ?

Jordane Juschka :
Afin de séduire réellement une clientèle nouvelle, il faudra d’une part continuer à proposer des activités diversifiées alternatives au ski et plus accessibles aux clients novices (balade en raquettes, chiens de traineaux…). Il sera également nécessaire de développer notre offre d’apprentissage du ski avec la poursuite des cours « premium » à effectif réduit et proposer des offres commerciales attractives.

Mais c’est tout le parcours client qu’il faudra simplifier et repenser : du choix de sa destination, la réservation de son séjour, l’accès à la station, la consommation de son séjour, jusqu’au partage de son expérience et la fidélisation.

Il reste encore beaucoup d’effort à mener pour qu’un séjour au ski ne ressemble pas à un parcours du combattant mais devienne une véritable expérience vécue réussie.

TourMaG.com - Quelles sont vos nouveautés pour cet hiver ?

Jordane Juschka :
Nous accueillerons cet hiver les clients dans un nouvelle résidence hotellière 4 étoiles composée de 3 chalets pour 50 logements. Ses espaces confortables de détente avec piscine sauna et jacuzzi permettront de se relaxer dans un cadre chaleureux après une journée de ski.

Nous ferons également rouler nos motoneiges au bio éthanol, une première en France, pour découvrir la station autrement avec des engins éco responsables. Les enfants pourrons également embarquer dans une remorque entièrement vitrée pour profiter de la randonnée en famille en toute sécurité.

En phase avec les attentes actuelles de la clientèle liées au contexte sanitaire, à Orcières il sera également possible de profiter des grands espaces et de découvrir le ski de randonnée à travers nos 2 itinéraires de ski de randonnée permanents.

TourMaG.com - Le covid est une problématique supplémentaire pour les stations de sports d’hiver qui en avaient déjà d’autres comme le réchauffement climatique, le rajeunissement de sa clientèle… Quelle est votre vision à moyen terme de votre station ?

Jordane Juschka
: La crise sanitaire confirme les tendances sociétales que nous traversons, en amplifiant certains aspects. Le réchauffement climatique et la prise en compte des enjeux environnementaux devient une obligation pour les stations de montagne comme toutes les entreprises quelque soit le secteur d’activité.

A Orcières, nous poursuivons les actions en ce sens pour concilier développement touristique et respect de l’environnement. La mobilité durable, la réduction de nos dépenses énergétiques, la création d’activités touristiques eco responsables sont au cœur de nos préoccupations.

Encore plus dans le contexte actuel, nous sommes également sensibles à la mise en avant d’un éco tourisme qui contribuera à la fois à la protection de l'environnement mais également au bien-être des populations locales.

L’avenir de la station se construira, avec et pour les orsatus. Nous avons aussi un rôle d’intégrateur social à jouer pour la destination.


Lu 6356 fois

Notez







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias