TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Paris : les hôteliers ont du mal à profiter du Mondial de l'Automobile 2016

taux d'occupation et chiffre d'affaires en baisse



Les hôteliers parisiens ne profitent pas du Mondial de l'Automobile 2016. Leurs taux d'occupation et leur RevPAR globaux sont en net recul en comparaison de la même période en 2015 et 2014, selon Hospitality On.


Rédigé par La Rédaction le Mardi 11 Octobre 2016

Paris : les hôteliers ont du mal à profiter du Mondial de l'Automobile 2016
L'édition 2016 du Mondial de l'Automobile, au Parc des expositions de Paris-Porte de Versailles, a débuté le 1er octobre et se poursuit jusqu'au 16 octobre 2016 2016.

Dix jours après l'ouverture du salon "le premier bilan pour les hôtels parisiens est plus que mitigé", selon une étude d'Hospitality On.

Le taux d'occupation global des établissements de la capitale recule de 8,7 % par rapport à la même période en 2015 et de 9,6 % par rapport à 2014, date de la précédente édition du Mondial de l'Automobile.

Quant au prix moyen, il diminue de 12,9 % par rapport à 2015 et de 18,5 % par rapport à 2014.

Par conséquent, le RevPAR des hôtels parisiens pour la période du 1er au 10 octobre perd 21,2 % en comparaison de 2015 et 27 % en comparaison de la même période en 2014.


Lu 876 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 26 Novembre 2021 - 13:34 La Région Sud organise un Forum sur l'Ecotourisme
















































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias