TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Polynésie : la reprise des croisières internationales !

En Polynésie, les navires de plus de 3 500 personnes sont interdits depuis le 1er janvier 2022



C'est reparti pour un petit tour dans l'eau. Après de longs mois d'arrêt, la croisière internationale reprend en Polynésie française. Cette fois-ci, l'activité n'est plus seulement réservée aux croisiéristes locaux, puisque le Viking Orion a fait escale à Tahiti le lundi 17 janvier 2022, comme le rapporte le Marin. Le programme des escales pour 2022 devrait être identique à celui de 2019.


Rédigé par le Mardi 25 Janvier 2022

En Polynésie, les navires de plus de 3 500 personnes sont interdits depuis le 1er janvier 2022 - DR
En Polynésie, les navires de plus de 3 500 personnes sont interdits depuis le 1er janvier 2022 - DR
Ce n'est peut-être pas un ouf de soulagement pour tout le monde, mais du moins pour les croisiéristes !

Les croisières internationales ont repris en Polynésie française.

Comme le rapportent nos confrères du site Le Marin "le Viking Orion, qui a fait escale à Tahiti, le lundi 17 janvier 2022."

L'activité avait été marquée par de longs mois d'arrêts et une reprise seulement réservée aux navires locaux.

Seuls les Paul Gauguin, Star Breeze et Aranuibasés pouvaient arpenter les lagons et les îles, car basés en Polynésie. Dorénavant, les compagnies étrangères peuvent aussi faire escale.

En Polynésie, les navires de plus de 3 500 personnes sont interdits depuis le 1er janvier 2022

"1 132 escales de paquebots sur l’ensemble de la Polynésie sous réserves de modifications ou annulations," explique le Tahiti cruise club, à nos confrères.

Ainsi, l'année 2022 devrait ressembler à 2019, au niveau du programme concernant le nombre d’escales. Pour rappel, 45 000 croisiéristes avaient foulé le sable des îles de Polynésie en 2019.

Un chiffre qui ne sera pas attendu pour cette année, puisque le taux de remplissage s'annonce bien moindre.

A noter que depuis le 1er janvier 2022, les paquebots de plus de 3 500 personnes sont interdits dans l'ensemble de la Polynésie et de 1 200 personnes pour Bora Bora.

Alors que près d'un "quart des revenus liés au tourisme provient de la croisière" l'enjeu d'une telle décision est de limiter les flux de croisières.

Lu 1572 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias