TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Ponant compense à 150% ses émissions carbone

projet de reforestation et production d'énergie renouvelables



Outre l'élimination totale de l'utilisation de fuel lourd, Ponant compense depuis septembre 2019 à hauteur de 150% ses émissions carbone de l'intégralité de sa flotte. La compagnie soutient des projets de reforestation en Amazonie, et la production d'énergies renouvelables en Inde et aux Philippines.


Rédigé par le Jeudi 6 Février 2020

La compagnie s'appuie ainsi sur des projets de compensation carbone certifiés Verified Carbon Standard pour la reforestation en Amazonie et la production d'énergie renouvelable en Inde et aux Philippines. - Photo Mathieu Gesta Le Boreal
La compagnie s'appuie ainsi sur des projets de compensation carbone certifiés Verified Carbon Standard pour la reforestation en Amazonie et la production d'énergie renouvelable en Inde et aux Philippines. - Photo Mathieu Gesta Le Boreal
Si MSC Croisières a annoncé en grande pompe être la première grande compagnie à compenser 100% de ses émissions carbone dès 2020, une autre a d'ores et déjà mis en place un système similaire depuis... septembre 2019.

Il s'agit de Ponant. La compagnie a en effet pris la décision de compenser 150% des émissions carbone de l’intégralité de sa flotte.

Wassim Daoud, responsable du développement durable et RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) de Ponant précise : "La compensation carbone était l'un de nos engagements dans le cadre de notre partenariat avec National Geographic mais nous avons fait le choix de l'étendre à l'ensemble de nos croisières avec un peu d'avance, dès la rentrée 2019".

La compagnie s'appuie ainsi sur des projets de compensation carbone certifiés Verified Carbon Standard pour la reforestation en Amazonie et la production d'énergie renouvelable en Inde et aux Philippines.

"En France, un kilowattheure génère entre 40 et 50 gr de CO2 contre 800 gr en Inde. La production énergétique indienne est largement dominée par les énergies fossiles, le charbon notamment. L'objectif est d'utiliser l'énergie solaire, photovoltaïque ou éolienne pour produire l'électricité et faire baisser les émissions de CO2. Nous travaillons sur ce même type de projet aux Philippines" explique Wassim Daoud.

Energie renouvelable en Inde et aux Philippines

Des projets qui ont toujours un lien avec la compagnie : "Notre staff navigant est essentiellement composé de Philippins, et en Amazonie nous avons de nombreux voyages qui naviguent dans cette zone" ajoute le responsable du développement durable.

En plus de la certification Verified Carbon Standard (norme internationale pour les projets et programmes de réduction d’émissions et d’absorption de Gaz à Effet de Serre), Ponant travaille avec REDD + qui porte une attention particulière à la biodiversité et à l'impact sociétal et économique sur les territoires.

"Il faut planter des arbres adaptés au milieu tout en garantissant la préservation de la biodiversité de la zone : de la faune et de la flore. Il faut également former les populations locales à la protection de la nature et éviter les dégradations prématurées" ajoute Wassim Daoud.

Outre la compensation, la compagnie a également pris des mesures qui permettent de réduire les émissions atmosphériques : branchement des navires à quai, réduction de la vitesse moyenne des navires à 12 nœuds, développement de systèmes hybrides qui permettent de couper les groupes électrogènes à quai ou utilisation de bio carburant.

Si la compensation carbone est un pas de plus vers un engagement environnemental fort, reste que l'impact des compagnies de croisières est davantage lié aux émissions de souffre et d'oxyde d'azote.

C'est pourquoi depuis plus d'un an déjà Ponant a pris la décision d'éliminer totalement l'utilisation de fuel lourd. La compagnie affiche désormais un taux de soufre moyen de 0,05% soit un résultat 10 fois inférieur aux normes maritimes actuelles.

Par ailleurs tous les navires de la série Explorers actionnent 24h/24 leurs pots catalytiques dans tous les zones géographies permettant de diviser par 4 le taux d'émission de dioxyde d'azote.

Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 1446 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.





Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
La Travel Tech
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips