TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Portugal : changement de protocole pour les voyageurs

Le Portugal exige un test négatif à l'arrivée même pour les voyageurs vaccinés (actualisé le 10 décembre 2021)



Malheureusement l'étau se resserre pour les voyageurs. Face à la 5e vague qui sévit partout en Europe, le Portugal a décidé de revoir son protocole sanitaire. Dorénavant un test PCR - 72 h ou test antigénique -48h négatif, même pour les voyageurs entièrement vaccinés sera obligatoire, entre le 1er décembre 2021 et le 9 janvier 2022. Sur place des restrictions ont lieu, nous faisons le point. (Article actualisé le 10 décembre 2021, notamment pour les frontières terrestres).


Rédigé par le Vendredi 10 Décembre 2021

Le Portugal exige un test négatif à l'arrivée même pour les voyageurs vaccinés - Depositphotos @studiolaut
Le Portugal exige un test négatif à l'arrivée même pour les voyageurs vaccinés - Depositphotos @studiolaut
Le tourisme revit malheureusement éternellement la même chose à l'approche des vacances hivernales, depuis deux ans.

Le Portugal, face à la 5e vague qui sévit en Europe, a décidé de revoir son protocole sanitaire.

Ainsi, l'ensemble des voyageurs, donc mêmes ceux entièrement vaccinés (!), devront présenter le résultat négatif d'un test PCR - 72 h ou test antigénique -48h au moment d'embarquer dans l'avion, direction le Portugal (continental).

Cette mesure est obligatoire pour toutes les personnes arrivant au Portugal par voie par voie aérienne et maritime.

"C'est une obligation pour toutes les compagnies aériennes, lors de l'enregistrement, de n'autoriser à embarquer que des personnes pouvant prouver qu'elles sont correctement testées", a déclaré le Premier ministre portugais, au site SicNoticias.

Cette mesure sera effective du 1er décembre 2021 au 9 janvier 2022.

Portugal repasse en état d'urgence (calamité) à partir du 1er décembre 2021

Ce renforcement s'explique par la 5e vague de contamination, dont l'Europe et l'épicentre.

Alors que le gouvernement portugais dénonce l'absence ou les défaillances des compagnies dans le contrôle du pass sanitaire, les sanctions ont été revues à la hausse.

"Nous avons modifié le cadre des infractions administratives et appliquerons une amende de 20 000 euros (à la compagnie, ndlr) pour chaque passager débarqué sur le territoire portugais sans avoir été correctement testé", a déclaré le Premier ministre.

De plus, si le passager est positif au coronavirus, tous les frais de séjour (logement et alimentation) seront à la charge de la compagnie aérienne.

Ce n'est pas tout, car sur place des nouvelles dispositions ont été prises.

A partir du 1er décembre, le Portugal va entre en situation d'urgence (calamité), donc le masque fera son retour dans tous les espaces fermés.
Les discothèques seront fermées du 2 au 9 janvier 2022.

Le pass sanitaire obligatoire redevient obligatoire pour les restaurants, hébergements touristiques et logements locaux.

Quelles sont les conditions pour se rendre au Portugal ? (Nouveautés du 10 décembre 2021)

Alors si le test a refait son apparition pour tous les voyageurs depuis le 1er décembre, la mesure concerne tous les voyageurs âgés de plus de 12 ans.

Ainsi, les enfants de moins de 12 ans sont dispensés de présenter ce certificat ou le résultat d’un test de dépistage.

Ce n'est pas tout. Le gouvernement portugais a décidé de laisser les frontières terrestres ouvertes, en contrepartie de restrictions pour les personnes qui les traverseront.

Alors que les régions françaises sont classées en rouge et en rouge écarlate, par les autorités lusitaniennes, les voyageurs non vaccinés en provenance de la France devront présenter l’une des deux alternatives suivantes :

- soit preuve de réalisation d’un test PCR négatif effectué en laboratoire dans les dernières 72 heures,

- soit preuve d’un test antigénique rapide effectué en laboratoire dans les dernières 48 heures et dont le résultat est négatif.

Pour les autres, il sera obligatoire de présenter le pass sanitaire européen (Certificado Digital Covid da UE).

Les travailleurs transfrontaliers (exerçant leur activité professionnelle jusqu’à 30 kilomètres de la frontière) doivent eux aussi présenter le certificat numérique selon l’une des trois modalités (de vaccination, de dépistage ou de récupération).

Pour vérifier que ces nouvelles mesures soient bien appliquée, la Garde nationale républicaine (GNR) et le Service des étrangers et des frontières (SEF) effectueront des contrôles aléatoires aux points de passage frontaliers.

Les personnes ne présentant pas l’un des certificats ou justificatifs susmentionnés seront invitées à se soumettre à un test de dépistage du SARS-CoV-2, à ses frais.

En cas de refus, les autoriés pourront sanctionner les voyageurs d’une amende comprise entre 300 et 800 euros.

Portugal : voici les nouvelles mesures (en portugais)


Lu 301094 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Jonckheere le 27/11/2021 08:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les mesures prises par le gouvernement Portugais devraient être suivies par tout les pays Européens, ce n'est que de cette façon que l'on pourra sortir de cette épidémie.

2.Posté par Froment le 27/11/2021 13:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Totalement contre-productif : pourquoi se vacciner s'il faut encore se faire tester ?

3.Posté par Anaitat trek le 27/11/2021 22:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les contrôles se font pour les touristes venus par avion, ceux qui viennent par la route, eux n'ont aucun, mais aucun contrôle !!! Injustice totale cette fois encore!!!

4.Posté par Braud jean-luc le 27/11/2021 22:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment ne pas subir ces contraintes au vu des refus de vaccination d'irresponsables qui pourrissent la vie de personnes responsables des risques encourus.

5.Posté par Thierry le 28/11/2021 15:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Effectivement si on arrive par la route et non vacciné, aucun problème.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Janvier 2022 - 14:52 Voyamar sort 7 nouvelles brochures (Vidéo)







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias