TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Projets de vacances des Français : quels sont les principaux changements face à la crise ?

récapitulatif des études menées par VVF Ingénierie



Quels sont les principaux enseignements à retenir sur l'évolution des vacances des Français ? VVF Ingénierie, filiale de VVF a fait la synthèse des différentes études menées sur les projets de vacances des Français. Résultat la crise de coronavirus a ainsi induit plusieurs changements qui concernent le choix des destinations, la fenêtre de réservations et le budget.


Rédigé par La Rédaction le Mardi 20 Avril 2021

A travers les différentes études menées* depuis le premier confinement en mars 2020, VVF Ingénierie, filiale de VVF et cabinet conseils a retracé l'évolution et l'état d'esprit des Français vis à vis de leurs projets de vacances.

Ces derniers ont été directement impactés par les confinements de mars, de novembre 2020 et avril 2021, mais également par la fermeture des cafés, restaurants, et des remontées mécaniques, par le couvre-feu ou encore les limitations de déplacements.

C'est dans cet environnement et dans un contexte sanitaire marquée par l'épidémie de coronavirus que les Français doivent envisager leurs prochaines vacances.

Ce qu'il faut retenir de cette année inédite c'est que "la peur du reconfinement et celle de la contamination" ont été les premiers freins aux départs tout au long de cette année.

L'état d'esprit des Français - DR
L'état d'esprit des Français - DR
Le non-remboursement des voyages annulés fait aussi partie des craintes. "Les professionnels du tourisme ont rapidement levé les inquiétudes liées à un non-remboursement des vacances en cas d'annulation. Si cette crainte était élevée en avril 2020, elle a rapidement diminué dès le mois de mai (passant de 47% à 34%)." précise un communiqué de VVF.

Reste que le manque de visibilité empêche les Français de se projeter.

Par exemple après les vacances de février 2021 qui ont été marquées par une baisse des séjours (21% sont partis vs 36 % en 2020), les annulations et les changements de destination sont principalement dus à la fermeture des restaurants et remontées mécaniques. Mais c'est également la première fois que les préoccupations financières pèsent lourdement dans la balance avec 42 % des Français qui déclarent diminuer leur budget vacances.

Pourtant ils gardent espoir et 57 % prévoient de partir à Pâques... espoir déçu par le 3ème confinement annoncé le 31 mars.

Budget en baisse constante

Un budget qui se restreint de plus en plus pour ceux qui partent - DR
Un budget qui se restreint de plus en plus pour ceux qui partent - DR
VVF constate ainsi que le budget vacances est en constante diminution pour ceux pouvant partir.

"Sans surprise, même ceux qui décident de partir diminuent leur budget. En avril 2020 ils sont 19 % à restreindre leurs dépenses, 27 % un mois plus tard et comme l'enquête l'a précédemment révélée : 42 % en novembre 2020.

Les Français tiennent à leurs vacances mais ils sont obligés de renoncer à certaines activités. Le poste restauration est le premier impacté suivi de celui des loisirs. En novembre 2021, ils sont même 19 % à indiquer qu'ils feront des économies sur le logement et 2% sur l'alimentation. "


Les « montagnes russes » entre espoir, résilience et résignation ont changé la façon dont les Français envisagent les vacances.
Certains changements sont directement liés à la conjoncture. On note notamment que la France est plébiscitée et que les réservations de dernière minute sont devenues un marqueur de la crise.

"Le changement de comportement lié à la crise modifie aussi la perception des Français sur les vacances. En novembre, 75 % déclarent que leur perception des vacances est dorénavant différente et 26 % renoncent à partir. Pour les vacanciers, se tenir à l'écart de la foule devient primordial." résume VVF.

La pandémie change en profondeur le mode de consommation des Français

La crise économique (42 % ont diminué leur budget vacances en mars/avril 2021), les craintes de reconfinement avec les tracas engendrés par les reports ou annulations de location, l'incertitude de pouvoir rentrer chez soi facilement ont également eu des conséquences : les Français déclarent vouloir partir moins loin (70%), moins souvent (60 %), moins longtemps (42%) et fractionner plus leurs congés (40%).

« Il ne fait aucun doute que la pandémie change en profondeur le mode de consommation des Français, les délais de réservation, les choix de destinations, la volonté d'acheter des produits locaux sont des marqueurs d'une transformation durable du tourisme. Mais cette envie de s'orienter vers un tourisme durable va-t-elle perdurer ? Entre contraintes budgétaires, envie de se faire plaisir, les Français résisteront-ils à la tentation du all inclusive low cost qui demeure un tourisme de masse ?

Pour autant, les Français ont envie d'échapper à la foule et de retrouver le plaisir de vacances sans entraves. Les opérateurs nationaux devront, pour garantir leur pérennité, résoudre cette contradiction en s'adaptant et en proposant de nouveaux services tout en prenant en compte les fortes contraintes budgétaires auxquelles sont soumis les foyers. Les prochaines vacances d'été seront décisives pour les acteurs du tourisme qui ont survécu à cette année noire.
» analyse Stéphane Le Bihan, DG VVF.

* Contexte : 6 études à 6 moments clés depuis avril 2020
- 1er confinement - Après 40 jours de confinement - enquête du 20 au 29 avril 2020
- Phase de déconfinement et premières annonces pour les vacances - enquête du 22 au 28 mai 2020
- Mitan des vacances d'été, recrudescence du COVID et évocation de reconfinement localisé - enquête du 21 au 23 juillet 2020
- Retour des vacances d'été - bilan - enquête du 7 au 10 septembre 2020
- 2ème confinement - approche des vacances de fin d'année - enquête du 16 au 19 novembre 2020
- Remontée de la contamination - bilan des vacances de février et projection pour Pâques - enquête du 21 février au 3 mars 2021 , avant le 3ème reconfinement du 2 avril 2021

Lu 1818 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus













































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance