TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Provence-Alpes-Côte d’Azur : le CRT présente un plan de plus de 100 actions en faveur du tourisme



Le CRT Provence-Alpes-Côte d’Azur a présenté son plan d'actions régional 2020 qui touchera à la fois le grand public, les professionnels du tourisme et les médias.


Rédigé par La Rédaction le Lundi 14 Octobre 2019

Le Comité Régional de Tourisme Provence-Alpes-Côte d’Azur a dévoilé, jeudi 10 octobre 2019, le Plan d’actions régional 2020 à 300 professionnels réunis au Château Saint-Hilaire de Coudoux (Bouches-du-Rhône).

Ce plan recense plus de 100 actions (contre 70 en 2019) à destination du grand public, des médias et des tours opérateurs.

Côté grand public, il prévoit le déploiement d’un nouvel écosystème digital composé de 4 sites web, la mise en oeuvre d’une stratégie « réseaux sociaux » et la conduite de campagnes de communication.

Au programme également : le renforcement des actions autour de filières touristiques qui concernent tous les territoires de la région, toute l’année : vélo, écotourisme, golf, nautisme, art moderne et contemporain, camping, croisière, tourisme d’affaires et de congrès...

Sur l'écotourisme par exemple, le CRT accueillera début avril 2020 entre 20 et 30 tour-opérateurs spécialisés dans le tourisme de nature au sens large.

Candidature à « Destination Vignobles »

Sur l'oenotourisme, le CRT, l’Office de Tourisme d’Aix-en-Provence et le conseil interprofessionnel des Vins de Provence se sont associés pour porter la candidature de la Provence au salon « Destination Vignobles ».

Organisée tous les deux ans par l’organisme national Atout France, cette manifestation réunit 170 tour-opérateurs du monde entier spécialisés dans l’oenotourisme.

Toujours côté pros, le CRT et ses partenaires proposent aussi, cette année encore, des missions, workshops et éductours, pour promouvoir la région à l’international. Ces actions seront complétées par les Rendez-vous du CRT.

En 2020, la région ciblera en particulier les marchés lointains, qu’ils soient matures (Etats-Unis, Canada, Brésil, Japon, Corée du Sud) ou émergents (Chine, Asie du Sud-est).

"Pour deux raisons principales : les touristes qui en sont originaires dépensent nettement plus que les touristes européens pendant leur séjour, ce qui bénéficie à notre économie. De plus, ces pays offrent un potentiel de développement important." explique un communiqué de presse.

Lu 1248 fois
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • Partez en France
  • Ditex