TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Qatar Airways poursuit son action en justice contre Airbus

Airbus se doit de respecter le contrat de l'A321



Qatar Airways se félicite de la décision de la Haute Cour de Justice de Londres du vendredi 18 février 2022, qui a émis une injonction à l'encontre d'Airbus. Cette décision protège Qatar Airways contre toute tentative future d'Airbus de non-respect des termes du contrat de l'A321.


Rédigé par le Mardi 1 Mars 2022

Airbus se doit de respecter le contrat de l'A321 qu'il a signé avec Qatar Airways - Depositphotos, auteur: OllyH
Airbus se doit de respecter le contrat de l'A321 qu'il a signé avec Qatar Airways - Depositphotos, auteur: OllyH
Alors qu’Airbus a annoncé l'annulation du contrat portant sur une commande de 50 A321 NEO signé avec Qatar Airways fin janvier 2022, le constructeur aéronautique se retrouve dos au mur un mois plus tard.

En effet, Airbus ne doit rien entreprendre concernant cette prétendue annulation du contrat A321 entre la date de l'ordonnance, le 18 février 2022, et une nouvelle audience est prévue la semaine du 26 avril. L'ordonnance obtenue étant une injonction, il y aurait de graves conséquences pour Airbus en cas de violation de celle-ci.

A lire aussi : A350 immobilisés : Airbus et Qatar ne peuvent plus se voir en peinture...

Si Airbus prétend tout mettre en place pour pouvoir résoudre la situation à l’amiable, Qatar Airways affirme le contraire.

En définitive, le litige concernant la commande d’A321 est une nouvelle étape dans le contentieux par rapport à l’A350. Qatar Airways a justement constaté qu’Airbus tentait de mettre fin à son propre engagement contractuel pour établir une analyse complète des causes de la dégradation accélérée des surfaces de l'A350 qui affecte actuellement ce type d'avion.

22 Airbus 350 restent immobilisés au sol à cause de la dégradation de leur surface

Qatar Airways a annoncé poursuivre son action en justice afin d'obtenir une ordonnance obligeant Airbus à mener une enquête complète, appropriée et transparente sur la dégradation accélérée de la surface de l'A350. L’objectif serait aussi d'établir la cause fondamentale complète et concluante qui affecte la surface de l'avion sous la peinture.

Par ailleurs, Qatar Airways a annoncé avec regret que son organisme de réglementation, l'Autorité de l'Aviation Civile du Qatar (QCAA), a révoqué le certificat d'examen de navigabilité d'un autre appareil A350, portant à 22 le nombre d'appareils Airbus A350 immobilisés au sol.

Cette décision a été prise car tous ces appareils ont subi des dommages résultant de la dégradation accélérée des surfaces de l'A350 qui dépassent les seuils fixés par Airbus.

La QCAA n'autorisera pas la remise en service de ces appareils tant qu'une analyse complète et concluante des causes profondes n'aura pas été réalisée, que l'impact sur le maintien de la navigabilité n'aura pas été établi et qu'une solution n'aura pas été trouvée pour corriger définitivement la cause fondamentale et réparer les dégâts.

Lu 853 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias