TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e






RGPD : le retour de la peur du bug de l'an 2000 ?

Le règlement européen sur la protection des données personnelles (RGDP)



Les semaines se suivent et se ressemblent pour le secteur du voyage. PCI DSS, GDS, NDC... le calendrier 2018 est rythmé par des acronymes changeant le cadre légal de travail. Le dernier en date, le RGPD, entrera en vigueur le 25 mai 2018, et avec lui, son lot de préoccupations.


Rédigé par Romain Pommier le Lundi 16 Avril 2018

La principale complexité de cette réforme réside dans la cartographie des données que les entreprises doivent effectuer. Cette étape revient à connaître l'entièreté de leurs parcours, du propriétaire des données à leur exploitation - Crédit photo : Pixabay
La principale complexité de cette réforme réside dans la cartographie des données que les entreprises doivent effectuer. Cette étape revient à connaître l'entièreté de leurs parcours, du propriétaire des données à leur exploitation - Crédit photo : Pixabay
Il n'est pas encore entré en vigueur et pourtant il tracasse de nombreuses sociétés dans le monde du voyage.

Le règlement européen sur la protection des données personnelles (RGDP) sera effectif le vendredi 25 mai 2018.

Il s'agit du nouveau cadre réglementaire européen sur le traitement et la circulation des données à caractère personnel des consommateurs. La réforme européenne s'adresse aux entreprises qui utilisent des informations clients dans le cadre leur activité.

Evidemment le secteur du voyage ne fait pas exception, et face à l'urgence de la situation, comment être dans les clous d'ici un mois et demi ? Alors que certains se retroussent les manches, d'autres font appel à des prestataires ou prétendus experts du sujet.

"Vous savez, dans le monde actuel, deux choses font vendre : d'un côté le rêve avec le voyage et le luxe, de l'autre la peur. Avec le RGPD, nous sommes dans la seconde sphère et certains en profitent" lance Julien Cahoreau, le nouveau président d'Infosup Voyages.

"J'ai eu pas mal d'échos de sociétés proposant des audits, sans réels besoins" ajoute le responsable de l'éditeur de logiciels.

Même son de cloche du côté des Entreprises du Voyage (EDV), avec un petit bémol : "je n'ai pas entendu d'abus particulier. Mais j'ai remarqué quelques propositions d'audits ou de conseils disproportionnés par rapport aux dimensions de la société" souligne Valérie Boned, secrétaire générale adjointe des EDV.

Le RGPD est un 38 tonnes administratif

Et cette date du 25 mai 2018 est une échéance qui ne tombe pas au mieux dans un calendrier déjà bien chargé : norme PCI DSS, nouveau code du tourisme... Les nouveautés s'enchaînent et "se trouvent court-circuitées par les grèves.

Les petites agences croulent sous le travail administratif en ce début d'année
", ajoute Valérie Boned.

La principale complexité de cette réforme réside dans la cartographie des données que les entreprises doivent effectuer. Cette étape revient à connaître l'entièreté de leur parcours, du propriétaire des données à leur exploitation.

"Elle pose la question du traitement et de la sous-traitance des données utilisateurs" explique Laurent Briquet, de SpeedMedia. Pour être en règle, il n'y a pas trois, mais six étapes à respecter selon la CNIL.

A savoir : désigner un délégué à la protection des données, cartographier la data, prioriser les actions, gérer les risques, organiser les processus internes et documenter la conformité.

Le responsable de SpeedMedia fait le point sur la situation :"en soit, le règlement ne change rien pour nous. J'ai dû éplucher l'ensemble de la loi pour être dans les clous, et cartographier nos données, un travail supplémentaire. C'est juste un 38 tonnes administratif ! Le gros du problème va incomber aux agents de voyages."

Les EDV vont éditer une foire aux questions

Tout simplement, car dans les grandes entreprises, le problème de la donnée n'est pas nouveau, mais dans les petites structures la question est récente.

"Je ne pense pas qu'il y a un vent de panique au sein des entreprises du secteur, mais c'est un sujet très important et très lourd notamment pour les agences, clarifie Valérie Boned.

Nous avons énormément de sollicitations à ce sujet, les entreprises ont besoin de conseils, car elles doivent mener de front une multitude de problèmes." Pour faire face à cette surcharge de travail, les Entreprises du Voyage vont éditer une foire aux questions cette semaine et s'adjoindre les conseils d'un cabinet pour répondre aux demandes.

Il reste un peu plus d'un mois aux entreprises pour se conformer au règlement européen.

"L'Union européenne essaie d'imposer une philosophie, défend Valérie Boned. D'un côté, les dirigeants vendent l'idée d'un marché unique, et libéral. La contre-partie à cela est une protection forte du consommateur."

En attendant de connaître l'impact, sur le moyen terme d'une telle réforme, encore faut-il ne pas se laisser berner par les vendeurs de solutions miracle, et se renseigner auprès de la CNIL ou des Entreprises du Voyage.

Contrairement au bug de l'an 2000, dans quelques semaines le RGPD sera réel.

Lu 1628 fois

Notez


1.Posté par Vincent Balouet le 17/04/2018 10:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Hum....
Le bug de l'an 2000 était bien réel, il a nécessité 7 ans de préparation et 8 Mds € de préparation en France. Il a réussi car il a été démontré, évalué et pris en charge très tôt avec méthode. Idem pour la transition vers l'Euro. Le RGPD a été vraiment lancé en Mai 2017, puis accélération ensuite, donc bien trop tard. Les documents et outils sont sortis trop tard, les textes définitifs ne pas encore parus ! Les entreprises n'ont pas été informées suffisamment en amont. Tout dépendra du niveau des cyber attaques et des réclamations à partir du 25 Mai, quoi qu'en dise la CNIL....
https://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-175888-rgpd-preparez-vous-a-ne-pas-etre-pret-2129643.php

Archives an 2000 : https://www.maitrisedescrises.com/archives/
Cordialement

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 12:59 RGPD : la CNIL alerte sur les pratiques abusives



PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75







Dernière heure











TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips