TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Union Européenne : Maroc, Tunisie et Thaïlande bientôt accessibles

Une liste mise à jour toutes les deux semaines



Le Conseil de l'Union européenne, après moult tergiversations, a lâché la bride et accouché d'une liste de pays avec une recommandation sur la levée progressive des restrictions temporaires aux voyages non essentiels dans l'UE. Les restrictions de voyage devraient être levées pour les pays énumérés dans la recommandation, cette liste étant revue et, le cas échéant, mise à jour toutes les deux semaines. Bien entendu, cela suppose que les pays en question ont, eux aussi, levés leurs restrictions vis à vis des ressortissants français.


Rédigé par La Rédaction le Mardi 30 Juin 2020

Sur la base des critères et conditions énoncés dans la recommandation, à compter du 1er juillet, les États membres devraient commencer à lever les restrictions de voyage aux frontières extérieures pour les résidents des pays tiers suivants :

- Algérie
- Australie
- Canada
- Géorgie
- Japon
- Monténégro
- Maroc
- Nouvelle-Zélande
- Rwanda
- Serbie
- Corée du Sud
- Thaïlande
- Tunisie
- Uruguay
- Chine, sous réserve de confirmation de réciprocité


Les résidents d'Andorre, de Monaco, de Saint-Marin et du Vatican doivent être considérés comme des résidents de l'UE aux fins de la présente recommandation.

Les critères permettant de déterminer les pays tiers pour lesquels la restriction de voyage actuelle devrait être levée couvrent en particulier la situation épidémiologique et les mesures de confinement, y compris l'éloignement physique, ainsi que les considérations économiques et sociales. Ils sont appliqués cumulativement.

Pour les pays où les restrictions de voyage continuent de s'appliquer, les catégories de personnes suivantes devraient être exemptées des restrictions :

- Citoyens de l'UE et membres de leur famille
- les résidents de longue durée de l'UE et les membres de leur famille
- les voyageurs ayant une fonction ou un besoin essentiel, comme indiqué dans la recommandation.
- Les pays associés à Schengen (Islande, Liechtenstein, Norvège, Suisse) participent également à cette recommandation.

Les États membres peuvent revenir sur cette liste

La recommandation du Conseil n'est pas un instrument juridiquement contraignant.

Les autorités des États membres restent responsables de la mise en œuvre du contenu de la recommandation. Ils ne peuvent, en toute transparence, lever progressivement que les restrictions de voyage à destination des pays listés.

Un État membre ne devrait pas décider de lever les restrictions de voyage pour les pays tiers non inscrits avant que cela n'ait été décidé de manière coordonnée.

Cette liste de pays tiers devrait être réexaminée toutes les deux semaines et pourrait être mise à jour par le Conseil, selon le cas, après des consultations étroites avec la Commission et les agences et services de l'UE concernés à la suite d'une évaluation globale fondée sur les critères ci-dessus.

Les restrictions de voyage peuvent être levées totalement ou partiellement ou réintroduites pour un pays tiers spécifique déjà inscrit en fonction de l'évolution de certaines conditions et, par conséquent, de l'évaluation de la situation épidémiologique. Si la situation dans un pays tiers répertorié se dégrade rapidement, une prise de décision rapide doit être appliquée.

Lu 9855 fois

Notez



1.Posté par Celine le 01/07/2020 00:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L'Europe est trop laxiste et ces listes n'ont aucun sens car ce n'est pas réciproque pour la majorité des pays . A se demandé s'il y a des discussions sérieuses avec les gouvernements hors UE avant d'annoncer ces listes ? La Thaïlande ,le Japon semblent loin de vouloir rouvrir au tourisme de l'UE.

La Thailande va à peine commencer la reprise des vols internationaux qui concerneront que des personnes ayant certains types de visas . Avec il me semble , des conditions d'entrées compliquées et une quarantaine imposée dans des hotels chers. L'Algérie ne veut pas rouvrir ses frontières avant ... la fin de l'épidémie !

L'Europe se soucis de l'Asie , met des pays lointains sur cette liste , mais là-bas nous sommes mal vus notamment à cause du nombre de morts. Ils paniquent déjà pour 1 ou 10 nouveaux cas chez eux ... alors la situation en Europe....

Et c'est dommage , car la vie doit reprendre au delà de la peur. J'espère que ce pas en avant de l'UE , donnera envie à certains d'ouvrir leurs frontières.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.



Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
CampingMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CampingMaG CruiseMaG DMCmag
La Travel Tech Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel