TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone


Remontées mécaniques et restaurants : les réouvertures seront reportées !

Pour les restaurants, il va falloir attendre mi-mars 2021 pour espérer accueillir du public



Le Conseil de défense qui se tenait ce mercredi 6 janvier 2021 au matin a confirmé ce que tout le monde attendait : les remontées et les restaurants ne rouvriront pas au 7 et 20 janvier 2021. Pour la restauration, il faudra encore patienter deux longs mois avant de pouvoir peut-être accueillir du public.


Rédigé par le Mercredi 6 Janvier 2021

Pour les restaurants il va falloir attendre la mi mars pour espérer accueillir du public - DR
Pour les restaurants il va falloir attendre la mi mars pour espérer accueillir du public - DR
Ce mercredi 6 janvier 2021 se tenait un Conseil de défense en présence du Président de la République.

Lors de cette réunion rassemblant différents ministres, l'exécutif français devait aborder la trop lente campagne de vaccination française, mais aussi la possible réouverture des restaurants et remontées mécaniques.

Si Jean Castex doit tenir une conférence de presse, jeudi 7 janvier 2021 pour annoncer les décisions gouvernementales, nous en savons plus.

Le couperet est tombé pour les stations de ski et cela ne fera plaisir à personne. En effet, selon nos informations, les remontées mécaniques ne rouvriront pas le jeudi 7 janvier 2021.

La sentence a déjà été communiquée aux principaux intéressés par le secrétaire d'Etat en charge du Tourisme.
Pour le moment aucune date n'a été donnée aux professionnels de la montagne, qui sortent de vacances de fêtes de fin d'année atones.

A l'issue du conseil des Ministres, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal interrogé sur cette question a précisé : "Nous avons conscience du besoin de visibilité des professionnels du secteur. Je tiens à souligner que la date du 7 janvier était un point de rendez-vous, une date de revoyure."

Il a renvoyé à la conférence de presse du Premier ministre, Jean Castex, demain jeudi à 18 heures.

"Les gens vont certes à la montagne, mais la fréquentation a chuté de 70%, l'activité économique de 80% pour les villages. C'est une catastrophe économique," nous a confié Alexandre Maulin, le président de Domaines Skiables de France.

Ce n'est pas tout pour le tourisme.

Quid des restaurants ?

Et étant donné que "les emmerdes, ça vole toujours en escadrille" comme a pu si bien le dire Jacques Chirac, les bars et restaurants savent dorénavant à quelle sauce ils seront mangés.

Ainsi, la date du 20 janvier 2021, concernant une possible réouverture au public est désormais caduque.

La restauration ne pourra pas accueillir de clients avant sans doute la mi-mars 2021, nous dit-on. Certains évoquent même la perspective de début avril 2021.

Toutefois, aucune date précise n'a été fixée, pour le moment.
Et ce manque de visibilité est une des revendications de l'UMIH : annoncer une date de réouverture et s’y tenir ! Le syndicat demande l'analyse des ouvertures des cafés, bars, restaurants par territoires.

"Les pouvoirs publics font preuve d'un amateurisme total" lance Laurent Duc, Président d’UMIH Hôtellerie Française et de pointer du doigt les incohérences et les changements de cap. "Les remontées mécaniques maintenant on leur dit qu'il n'était pas question d'une ouverture au 7 janvier, mais d'une date de revoyure.

Et les hôtels ne peuvent pas ouvrir les restaurants à leurs clients alors que les cantines, dans les écoles, au Sénat sont ouvertes..."


Lire : Restaurants et bars ne rouvriront pas le 20 janvier 2021, selon les pros du secteur

Alors que la campagne de vaccination fait traîner la France dans les bas-fonds européens du classement des pays ayant le plus de vaccinés contre la covid et que le gouvernement s'échine pour que le variant britannique n'envahisse pas la France, les professionnels du tourisme vont devoir prendre leur mal en patience.

D'ores et déjà avec ces annonces, la saison hivernale des stations de ski paraît grandement hypothéquée. Lorsque nous évoquions mardi dernier, un possible décalage de reprise d'activité pour les remontées mécaniques au 20 janvier 2021, les professionnels s'inquiétaient.

"Si nous n'avons pas de nouvelles avant, cela deviendra extrêmement compliqué. Les clients ne réservent pas en hiver au dernier moment comme lors de l'été dernier. Ce n'est pas une décision impulsive," explique le directeur général adjoint de mmv.

Un syndicat du secteur demande au gouvernement une réponse au plus tard le 16 janvier 2021, sous peine de faire une croix sur la saison hivernale 2021.

En attendant le secteur de la montagne française ne lâche rien. France Montagnes, l'ANMSM, Domaines skiables de France et l'Ecole de Ski Français ont demandé ce mercredi 6 janvier le retrait du décret interdisant la fermeture des remontées mécaniques.

Lire : La montagne française demande le retrait du décret qui lui interdit d'ouvrir les remontées mécaniques[

Les revendications de l'UMIH

- En finir avec la méthode du stop-and-go

- Annoncer une date de réouverture et s’y tenir,

- Etudier l’ouverture des cafés, bars, restaurants par territoires

- Donner une perspective au secteur en annonçant un accompagnement économique jusqu’à la fin de l’épidémie

- Prolongement de l’activité partielle dans les conditions du « covid » (c’est-à-dire sans reste à charge pour l’employeur)

- Maintien du fonds de solidarité ou de la compensation du CA jusqu’au 31 mars 2021 puis modulé en fonction du CA lors de la réouverture.

- Prolongement des exonérations des charges patronales et ce, jusqu’au premier trimestre de reprise

Des mesures supplémentaires :

- un effort sur les loyers : création d'un fonds sur les loyers ou renforcer le crédit d’impôt instauré par la loi de finances 2021 du 29 décembre 2020 pour arriver à un mois reste à la charge du locataire, un mois pour le bailleur et un mois pour l’État et pour chaque mois de fermeture administrative, dans la limite de 6 mois.

- statuer sur le devenir des PGE et des avances remboursables dans les comptes d’exploitation des entreprises en créant des dispositifs permettant aux TPE/ PME de reconstituer leurs fonds propres.

- La couverture par les assureurs des pertes d’exploitation et la création d’un risque-pandémie par le Gouvernement. (Loi)
- Permettre la réouverture des restaurants dans les établissements hôteliers

- La redevance TV : Les entreprises CHRD doivent pouvoir bénéficier en 2021 d’une réduction de 50 % du montant de leur contribution à l’audiovisuel. Le service aura été utilisé moins de 6 mois en 2020.

- La reconduction en 2021 des mesures d’exonération de fiscalité locale prévues par la 3ème loi de finances rectificative du 30 juillet 2020 : annulation des droits de terrasse pour une période de trois mois, possibilité de dégrèvement exceptionnel de CFE, possibilité d’exonération exceptionnelle de la taxe de séjour (régime forfaitaire)

-La possibilité d’élargir la période de prise des 10 jours de congés payés pour pouvoir bénéficier de l’aide exceptionnelle de l’Etat. La période du 1er au 20 janvier 2020 est trop courte pour sa mise en application par les entreprises

- L’exonération de certains abonnements : EDF, téléphone, gaz

- De la data fournie par le Gouvernement sur les faillites d’entreprises, les licenciements, les chiffres de l’apprentissage, etc.

- La création d’une mission d’information parlementaire pour faire le bilan des aides accordées au secteur, leurs utilisations et leur efficacité.

Romain Pommier Publié par Romain Pommier Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Romain Pommier
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 138636 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Mathie le 06/01/2021 20:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce gouvernement sont des incapable nous sommes privé de nos restaurants bar on en a besoin pour notre moral on pète les plombs on deviens fou faut pas que ça dure sinon on va se révolter car maintenant ça suffit on arrive plus à dormir parce que on en a marre

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus















































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias