TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Ryanair prévoit 3 000 suppressions d'emplois et des réductions de salaires

fermeture de bases en vue



Ryanair prévoit la suppression de 3000 emplois et des réductions de salaire en raison de la crise liée à l'épidémie de coronavirus qui impacte violemment le secteur du tourisme et du transport aérien.


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 1 Mai 2020

Ryanair ne voit pas de reprise de la demande de passagers au niveau de 2019 avant au moins deux ans, jusqu'à l'été 2022 au plus tôt. Les vols seront à l'arrêt jusqu'au mois de juillet au moins. - Photo DR Ryanair
Ryanair ne voit pas de reprise de la demande de passagers au niveau de 2019 avant au moins deux ans, jusqu'à l'été 2022 au plus tôt. Les vols seront à l'arrêt jusqu'au mois de juillet au moins. - Photo DR Ryanair
Ryanair va mettre en oeuvre un plan de restructuration pour faire face à l'épidémie de coronavirus qui impacte le secteur de l'aérien.

Dans un communiqué de presse la low cost annonce qu'elle prévoit de supprimer 3000 emplois, principalement des emplois de pilotes et de personnel de cabine. Elle va prochainement informe ses syndicats de cette réorganisation.

Autres mesures envisagées : des congés sans solde, des réductions de salaire allant jusqu'à 20 %, ainsi que la fermeture d'un certain nombre de bases aériennes en Europe jusqu'à la reprise du trafic.

Un communiqué précise que les suppressions d'emplois et les réductions de salaires seront également étendues aux équipes du siège et du back office. "Le PDG du groupe, Michael O'Leary, dont la rémunération a été réduite de 50 % pour les mois d'avril et de mai, a accepté de prolonger cette réduction de 50 % jusqu'en mars 2021, pour le reste de l'exercice financier" indique la compagnie


Ryanair ne voit pas de reprise de la demande avant au moins deux ans

Par ailleurs le transport est en négociation avec Boeing et les loueurs d'A320 de Laudamotion pour réduire le nombre de livraisons d'avions prévues au cours des 24 prochains mois.

Ryanair ne voit pas de reprise de la demande de passagers au niveau de 2019 avant au moins deux ans, jusqu'à l'été 2022 au plus tôt. Les vols seront à l'arrêt jusqu'au mois de juillet au moins.

En raison des restrictions de vol imposées par le gouvernement de l'UE sur l'ensemble du continent, la compagnie exploite moins de 1 % de son programme de vols réguliers en avril, mai et juin 2020.

Comme annoncé le 3 avril, étant donné la durée incertaine de la crise Covid-19 et un retour plus lent à des services de vol "normaux", Ryanair ne n'a pas fourni d'indication pour l'année fiscale 21 (année terminée en mars 2021).

Le groupe prévoit de déclarer une perte nette de plus de 100 millions d'euros au premier trimestre, avec des pertes supplémentaires au deuxième trimestre (pic de l'été) en raison de la baisse substantielle du trafic.

Lu 4017 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance