TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



Tarifs aériens : les acheteurs inquiets du coût de la mise en place de la norme NDC

Carrefour des Experts Travel & MICE



L’association GBTA a organisé une table ronde sur la thématique : « Nouveau modèle de distribution des tarifs aériens - Quel impact sur nos contrats entreprises ? » Les répercussions liées au coût de la mise en place de la norme NDC inquiètent les acheteurs.


Rédigé par le Lundi 29 Janvier 2018

Pierre Mesnage, VP business development Sodexo Travel & Expenses ; Jamel Chandoul, directeur commercial Amadeus France ; François Maigné, directeur commercial Air France ; Jean-Christophe Carette, DG HRG France.
Pierre Mesnage, VP business development Sodexo Travel & Expenses ; Jamel Chandoul, directeur commercial Amadeus France ; François Maigné, directeur commercial Air France ; Jean-Christophe Carette, DG HRG France.
La mise en place de la norme NDC va donner un accès plus large à l’offre des compagnies aériennes.

« L’objectif pour les compagnies aériennes, en basculant vers cette façon de distribuer, c’est d’avoir une maîtrise sur la distribution et de pouvoir aussi changer la logique d’achat.

On ne sera plus dans cette logique où le client va chercher de l’information, mais dans l’hyper-personnalisation du service »,
explique Jean-Christophe Carette, directeur général HRG France.

C’est une réponse à la concurrence forte, à l’évolution des besoins et des offres produits des compagnies et enfin, à la multiplicité des canaux pour lFrançois Maigné, directeur commercial Air France.

Aujourd’hui, Air France propose douze produits ancillaires, seuls deux sont disponibles via les GDS.

« Demain, avec la norme NDC, on va pouvoir proposer à un client un produit spécifique qui n’est pas le produit standard. Aujourd’hui, c’est très compliqué pour les compagnies aériennes de pouvoir distribuer un produit ad hoc », complète François Maigné, directeur commercial Air France.

Qui va payer la facture ?

Fin 2018, Air France espère pouvoir faire ses premières offres personnalisées.

« L’intérêt d’avoir le NDC dans une solution de booking, pour le corporate est d’avoir un contrôle bien meilleur, parce qu’il pourra soumettre ses achats à une politique de voyage, à un niveau de dépenses maximales », explique Pierre Mesnage, VP business développement du SBT Sodexo Travel & Expenses.

La mise en place de la norme a demandé un investissement humain et financier. Les acheteurs s’inquiètent de savoir qui va supporter ce coût.

Le directeur commercial Air France assure qu’elle sera sans surcoût chez Air France/KLM.

Autre son de cloche chez Amadeus. « C’est évident qu’il y aura des surcoûts sur toute la chaîne », affirme Jamel Chandoul, directeur commercial Amadeus France. C’est une question de négociation, il y aura un rapport de force pour savoir qui va payer quoi. Le modèle économique va évoluer. »

Côté TMC, le directeur général HRG France pense que le passage au NDC va bouleverser le modèle économique de chacun.

Les acheteurs ne seront pas épargnés.

Lu 1465 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips