TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Vacances de février en France : "à date il n'y a pas de restrictions" précise Jean-Baptiste Lemoyne

Rendez-vous des acteurs de la montagne avec le Premier Ministre



Le gouvernement souhaite s'engager sur un "véritable plan montagne" a déclaré Jean-Baptiste Lemoyne à l'issue du rendez-vous des opérateurs avec le Premier Ministre, Jean Castex. Il prévoit une "aide" qualifiée de "massive" pour accompagner le secteur suite à la fermeture des remontées mécaniques en février. Concernant les vacances de février, le secrétaire d'Etat a précisé que pour l'heure, il n'y avait aucune restriction, mais que la situation sanitaire était suivie au quotidien.


Rédigé par le Lundi 1 Février 2021

Crédit photo : secrétariat d'Etat en charge du Tourisme
Crédit photo : secrétariat d'Etat en charge du Tourisme
"La fermeture des remontées mécaniques est un choc économique" sans précédent a rappelé Jean-Baptiste Lemoyne, Secrétaire d'Etat en charge du Tourisme à l'occasion d'une conférence de presse organisée à l'issue du rendez-vous entre le Premier Ministre et les acteurs de la montagne française.

"L'Etat doit être présent et c'est normal. Nous allons apporter une réponse massive. Nous avons travaillé avec les acteurs de façon approfondie.

Les discussions se poursuivent pour accompagner la fermeture des remontées mécaniques. Nous avons des retours quotidiens nous souhaitons que la montagne française ait un avenir
"
a poursuit le Secrétaire d'Etat qui a annoncé que le Premier Ministre a souhaité s'engager sur un "véritable plan montagne".

La France occupe la 3e marche du podium mondial avec 53,4 millions de journées-skieur. Toutefois, l'hexagone a longtemps dominé ce podium désormais doublé par les Etats-Unis (59 millions de journées-skieur) et l'Autriche (54,1 millions).

Des dispositifs d'aides pour la montagne française

"Nous allons avoir les moyens de construire ce plan de relance de la montagne pour revenir dans la compétition et armer nos professionnels" a lancé Jean-Baptiste Lemoyne. Ce dernier demande de "garder espoir, car on ne mégote pas sur les moyens. 700 M€ ont déjà été notifiés à Bruxelles."

Concernant les résidences de vacances et les villages vacances, "les dispositifs ont été adaptés" assure le secrétaire d'Etat, ils concernent notamment la prise en charge des coûts fixes à hauteur de 70% des charges plafonnés à 3 M€.

"Pour les plus gros opérateurs nous travaillons sur une aide sur-mesure pour franchir le cap". complète le représentant du gouvernement qui ajoute que plusieurs outils Ad hoc ont été mis en place pour la montagne notamment les remontées mécaniques ou les syndicats des écoles de ski.

"Ce qui est innovant aussi, ce sont les aides territorialisées" ajoute Jean-Baptiste Lemoyne faisant allusion aux commerces aussi situés dans les vallées et pas uniquement dans les stations.

4 milliards € d'aides ont été décaissés "et nous allons monter à 5, 6 voire 7 milliards les compteurs continuent de tourner".

A date pas de restriction pour les vacances de février

Concernant les vacances de février Jean-Baptiste Lemoyne a précisé "A date il n'y a pas de restrictions. Aujourd'hui partir en vacances c'est possible néanmoins le pilotage de la situation sanitaire se fait au quotidien, chaque semaine et la responsabilité reste dans les mains de chacun."

Il sera donc possible de se rendre dans les stations notamment à partir de vendredi date du début des vacances scolaires pour la zone A (Besançon, Bordeaux, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Limoges, Lyon, Poitiers). Les vacances scolaires s'étaleront au total sur 4 semaines.

Si le ski alpin ne sera pas possible, les stations proposent d'autres activités : luge, raquettes, ou encore ski de fond.

Céline Eymery Publié par Céline Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 2787 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par Olivier le 03/02/2021 09:11
C'est marrant... quand je vois la force de cette déclaration... je me rends compte que j'aurais pu être ministre
J'aurais pu dire aussi : "Tant qu'il ne pleut pas.. je ne suis pas mouillé"

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.











































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance