TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Ventes de dernière minute : il n'y aura pas de braderie estivale ! 🔑

Moins de vente de dernière minute à prix canon



Si dans les années hors covid il était possible de faire des bons coups en matière de VDM, pour la saison 2022, année de la reprise des voyages après deux ans de quasi-abstinence, il va falloir repasser pour les ventes flash ou autres dernière minute à prix cassés... On vous explique pourquoi.


Rédigé par le Jeudi 16 Juin 2022

Ventes de dernière minute : "si les invendus font défaut cette année c'est aussi car les voyagistes se sont moins engagés"Depositphotos.com Auteur BrianAJackson
Ventes de dernière minute : "si les invendus font défaut cette année c'est aussi car les voyagistes se sont moins engagés"Depositphotos.com Auteur BrianAJackson
La saison été 2022 s'annonce comme exceptionnelle.

Exceptionnelle tout d'abord en terme de reprise après deux années de pandémie de covid-19, exceptionnelle ensuite par les problématiques auxquelles vont devoir faire face les professionnels du tourisme... et exceptionnelle, enfin, car il sera très compliqué pour les habitués des bons plans de dernière minute, de décrocher la timbale avec des affaires à prix cassés !

En effet, tous ceux qui ont fait le pari de la vente flash, juste avant le départ, vont devoir déchanter...

Aujourd'hui, tous les voyants sont au vert que ce soit pour le tourisme en France ou à l'étranger, avec en tête l'Europe du Sud (Grèce, Espagne ou encore Italie), mais également la "remontada" de la Tunisie et du Maroc sans oublier le long-courrier : République Dominicaine, Amérique du Nord ou encore Tanzanie, Zanzibar !

A lire aussi : Voyage : Après les étés à vide... l'enfer du trop-plein !


Moins de prix bradés car moins de charters

Michel-Yves Labbé, fondateur de Départ Demain, une agence spécialisée dans les offres de dernière minute ne s'en cache pas : "Il y aura très peu d'invendus cette année !"

Le site a d'ailleurs basculé vers un modèle plus classique pour proposer des offres à deux mois du départ.

"Nous faisons le tri sur les offres pour sélectionner vraiment les offres de qualité et nous mettons nos propres commentaires sans langue de bois pour expliquer aux voyageurs ce qu'ils vont trouver" explique Michel-Yves Labbé.

Selon lui, si les invendus font défaut cette année c'est aussi parce que les voyagistes se sont moins engagés : "Les tour-opérateurs travaillent beaucoup plus en flex, avec les vols réguliers et low cost, et en prenant moins de risques avec les charters".

Les disponibilités et les prix grimpent...

Un sentiment partagé par Nicolas Gerbal, directeur voyages et loisirs de Showroomprive.com.

"Si des tour-opérateurs tels que Mondial Tourisme, Karavel - Promovacances, ou encore NG Travel et Ô Voyages ont gardé des volumes en charter, ils se sont moins engagés qu'en 2019. Par ailleurs, de plus en plus de TO travaillent sur des outils flex."

Résultat : du côté de Showroomprive il sera sans doute plus compliqué de jouer la carte des ventes flash.

Sans compter que sur certaines destinations, le manque de disponibilités et la hausse des prix commencent à devenir un vrai sujet.

"Sur l'Italie depuis le début de la saison nous avons eu des difficultés à convertir en raison d'un niveau de prix assez élevé dès le départ. Depuis quelques jours en Grèce nous sentons que c'est plus compliqué sur les TOP établissements de certains TO avec les ventes flash. Côté réceptif nous sentons aussi que ce n'est pas aussi simple d'obtenir des prix.

Enfin sur l'Espagne, nous avons quelques retours d'acteurs sur la Costa Dorada et la Costa Brava qui sont moins disposés à toucher aux tarifs. Ces destinations marchent très bien habituellement en vente de dernière minute. Nous verrons, car c'est un discours un peu récurrent des professionnels espagnols à cette période..."
analyse Nicolas Gerbal.

Grèce : quelques tensions sur les stocks

Chez Lidl Voyages, les stocks se tendent également, en Grèce notamment sur la Crète et Rhodes "et les tarifs sont plus élevés" constate Mélanie Lemarchand, responsable Lidl Voyages France.

"Sur la Tunisie nous ressentons une hausse des tarifs, notamment sur l'aérien" poursuit-elle Un constat également partagé par Nicolas Gerbal : "sur la partie terrestre nous n'avons pas d'inquiétude. La Tunisie est un axe très fort pour nous cette année. Mais nous voyons que les tarifs commencent à grimper".

"Depuis un bon mois nous voyons les prix augmenter sur l'Egypte, la Crète et les Antilles" ajoute Mélanie Lemarchand.

Plus globalement Ana Domenech, Directrice France de lastminute.com précise : "Avec la hausse du coût du carburant, nous nous attendons à des mouvements sur le prix des billets d'avion. Par rapport à 2019, nous avons constaté une hausse globale de +12% du coût de la réservation du vol seul pour cet été 2022. "

Les problèmes opérationnels vont faire réfléchir les derniers hésitants

Les problématiques liés à l'aérien : hausse du prix du kérosène, annulation de vols en raison du manque du personnel, ou files d'attente promises aux aéroports, ne vont pas inciter les derniers hésitants à franchir le cap de la vente de dernière minute, surtout si les tarifs ne suivent pas...

Lastminute.com conseille d'ailleurs aux voyageurs de "réserver leurs vacances au plus vite, pour pouvoir bénéficier d’un plus ample choix d’offres et de tarifs préférentiels".

Et quand on voit que dans l'aérien, easyJet préfère réduire le nombre sièges, faute de PNC ou que le groupe Lufthansa a supprimé plus de 1000 vols en juillet... on voit bien que des difficultés se profilent sur le plan opérationnel

Sans compter que sur certaines destinations : il n'est plus par exemple possible de louer une voiture déjà depuis plusieurs semaines comme au Canada !

On le voit bien : si les ventes de dernière minute venaient à se débloquer, ce ne sera certainement pas grâce au prix...

CĂ©line Eymery Publié par CĂ©line Eymery Rédactrice en Chef - TourMaG.com
Voir tous les articles de Céline Eymery
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 1794 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus
















































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos MĂ©dias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias