TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Afrique du Sud : faire aussi bien avec moins de moyens... le challenge de Ian Utermohlen

l'interview du directeur régional pour l’Europe du Sud



Lors d'Indaba 2019 qui s'est achevé le week end dernier à Durban (Afrique du Sud), Ian Utermohlen, s'est prêté volontiers au jeu des questions réponses. Menton carré, regard d'acier et physique de pilier, il a détaillé la réorganisation de ses services et notamment celle du Bureau français qui regroupe aussi désormais Italie, Espagne et Portugal. Il sera chapeauté par Hloni Pitso, désormais basé à Paris comme nous le révélions la semaine dernière.


Rédigé par La Rédaction le Dimanche 12 Mai 2019

Le marché européen est un "gros morceau" pour l'Afrique du Sud car il représente 1,6 million de visiteurs sur les 2,7 millions de visiteurs internationaux hors Afrique.

Pas question donc, malgré la crise économique que traverse le Pays, de laisser tomber des zones qui constituent plus de 50% de la clientèle étrangère.

Crise oblige, on va plutôt les rationaliser en créant des pôles centraux tels le Royaume-Uni, Irlande, et Europe centrale autour de l’Allemagne et l’Autriche, l'Europe du Nord qui regroupera le Benelux et les pays scandinaves, et Europe du Sud ( Italie, Espagne et Portugal) cornaqués par la France, avec à sa tête Hloni Pitso (LIRE).

Le marché européen est un "gros morceau"

L'Afrique du Sud a-t-telle mangé son pain blanc ?

Toujours est-il que la destination a connu une année 2017 faste sur le marché européen et français en particulier, avec une hausse de 27% de la clientèle hexagonale (près de 200 000 visiteurs).

Revirement de tendance n 2018 : le flux des visiteurs français s'est tari et a chuté de 5% sur l'ensemble de l'année 2018 et de 10% au 1er trimestre 2019.

Renverser la tendance avec une communication davantage orientée B2B (36% des touristes ont acheté un forfait touristique), sans pour autant négiger le fait que 64% des visiteurs sont des individuels qui réservent en direct.

Pour ceux là, SAT a prévu de faire appel aux réseaux sociaux.

Enfin, un road-show des prestataires sud-africains devrait prendre la route en 2020.

Lu 1420 fois

Notez






QUARTIER LIBRE
vous offre

























  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance