TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Aides étatiques : Ryanair va "demander à la Cour de justice de l'UE d'annuler ces subventions injustes"

La Cour de justice de l’UE a donné tort à Ryanair



Ryanair a décidé de se battre contre les aides des Etas européens pour leurs compagnies nationales. Alors que la low cost avait saisi la Cour de justice de l’UE, dans le cadre des aides accordés par les gouvernements finlandais, danois et suédois en faveur de Finnair et SAS, la juridiction a donné tort à Ryanair. La compagnie fait appel.


Rédigé par La Rédaction le Mercredi 14 Avril 2021

La Cour de justice de l’UE a donné tort à Ryanair - DR
La Cour de justice de l’UE a donné tort à Ryanair - DR
Ryanair vient de se lancer dans une croisade sans fin.

Après avoir saisir la Cour de justice de l’UE en juin 2020, pour contester les aides d'État finlandaises, danoises et suédoises en faveur de Finnair et SAS. La Cour de justice de l’UE a donné tort à Ryanair, ce mercredi 14 avril 2021. Pour autant, la compagnie n'entend pas en rester là.

"Les jugements d’aujourd’hui ont repoussé de 30 ans le processus de libéralisation du transport aérien en permettant à la Finlande, au Danemark et à la Suède de donner à leurs transporteurs nationaux une longueur d’avance sur des concurrents plus efficaces, uniquement sur la base de la nationalité.

Nous allons maintenant demander à la Cour de justice de l'UE d'annuler ces subventions injustes dans l'intérêt de la concurrence et des consommateurs
," explique un porte-parole de Ryanair.

"Les subventions, en revanche, encouragent l'inefficacité et nuiront aux consommateurs"

En tout Finnair aurait bénéficié de plus de 1,2 milliard d'euros d'aides d'État depuis le début de la pandémie.

De son côté, les gouvernements danois et suédois ont chacun accordé une garantie de prêt de 137 millions d'euros à SAS qui a également bénéficié d'une aide d'État à la recapitalisation de ces pays, portant le montant total des aides reçues par SAS à plus de 1,3 milliard d'euros.

"Si l'Europe veut sortir de cette crise avec un marché unique fonctionnel, les compagnies aériennes doivent être autorisées à se concurrencer sur un pied d'égalité.

Une concurrence non faussée peut éliminer l'inefficacité et profiter aux consommateurs grâce à des tarifs et un choix bas.
Les subventions, en revanche, encouragent l'inefficacité et nuiront aux consommateurs pendant des décennies,
" pense savoir la direction de Ryanair.

La low cost s'est pourtant développée sur des subventions des régions françaises...

Lu 839 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • TourMaG Travel Media Group
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance