TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e


Aigle Azur et XL Airways : "l’illustration tragique des difficultés du pavillon français..."

communiqué de la Fédération Nationale de l’Aviation Marchande (FNAM)



Après la liquidation d'Aigle Azur et la mise en redressement judiciaire de XL Airways, la FNAM a tenu à réagir dans un communiqué et à alerter une nouvelle fois sur la situation du Transport aérien français et l’absence d’une stratégie nationale pour le secteur


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 27 Septembre 2019

Aigle Azur et XL Airways : "l’illustration tragique des difficultés du pavillon français..."
La liquidation d’Aigle Azur et la mise en redressement judiciaire de XL Airways sont l’illustration tragique des difficultés que traverse le pavillon français.

Alain Battisti, Président de la FNAM, et l’ensemble des compagnies aériennes françaises, déplorent cette situation dont les conséquences pénalisent, le personnel des compagnies, leurs familles et l’économie française au sens large. Environ 1500 emplois directs basés en France sont concernés sans compter les sous-traitants.

La FNAM n’a cessé d’alerter les pouvoirs publics sur l’urgence de la situation depuis plusieurs années. Les Assises du transport aérien (21 mars 2018 - 8 mars 2019) avaient pourtant largement mis en exergue les difficultés du pavillon français en raison d’un poids des taxes et des charges sociales en France bien supérieur à la moyenne européenne[1].

Malheureusement, ces Assises n’ont pas abouti à des mesures permettant au transport aérien français de combler le déficit de compétitivité face à ses concurrents étrangers, particulièrement les compétiteurs européens.

Au contraire, un alourdissement de la taxation du secteur au travers d’une éco-contribution payée essentiellement par les compagnies aériennes françaises est prévu au PLF 2020. De plus, son produit ne participera en aucun cas à la transition énergétique du secteur aérien.

La simplification de la réglementation française ainsi que la baisse des taxes et cotisations sociales applicables au transport aérien français constituent un impératif de compétitivité.

Le transport aérien français n’a capté que 10% de la croissance

Depuis 10 ans, le transport aérien français n’a réussi à capter que 10% de la croissance du marché français, pourtant le second en Europe.

Il est urgent de voir le gouvernement français mettre en œuvre UNE Stratégie Nationale pour le Transport Aérien, en particulier les mesures de simplification sans impact budgétaire.

La faillite récente d’Aigle Azur a engendré des discussions sur le rôle et les obligations des acteurs du secteur vis-à-vis de leurs passagers.

Conscientes de ce problème, les compagnies aériennes membres de l’IATA ont passé un accord volontaire en 2014 visant à proposer des tarifs de secours « rescue fares » aux passagers bloqués.

En coordination avec la DGAC, les compagnies françaises ont mis des sièges à disposition des passagers d’Aigle Azur et feront de même pour les passagers d’XL Airways si besoin. Cet accord lie uniquement les compagnies aériennes, membre de IATA.

Le transport aérien est le premier secteur économique à s’être doté d’un dispositif de solidarité.


[1] Voir le rapport IATA sur la compétitivité du transport aérien en France par rapport au reste de l’Europe (mai 2019).

A propos de la Fédération Nationale de l’Aviation Marchande (FNAM)

La FNAM, principale organisation professionnelle du secteur aérien, représente plus de 95 % du transport aérien. Au travers de 8 groupements professionnels dont la CSTA (Chambre Syndicale du Transport Aérien) et la CSAE (Chambre Syndicale de l’Assistance en Escale), elle fédère 10 métiers et représente plus de 370 entreprises (soit plus de 100 000 emplois dont 65 000 emplois dans les compagnies aériennes et 15 000 dans l’assistance en escale et gestionnaire d’aéroports. Par ailleurs les autres secteurs comptent pour près de 20 000 emplois.

Lu 3593 fois

Notez



1.Posté par Jacquie Lechot le 28/09/2019 05:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelles dispositions va prendre XL AIRWAYS POUR L’ENSEMBLE DE SES PASSAGERS DÉTENTEURS D’UN BILLET ALLER OU RETOUR SELON LES DESTINATIONS .
L'état ne réagit pas, l’absence de cohabitions des compagnies françaises laisse prévoir de nouvelle faillite de compagnie aérienne .
Mais les passagers sont pris en otage par un manque de protection et de dispositions prises par l’état .
Absence de recours possible administrativement .
Que va décider le gouvernement , le parlement pour prendre des mesures adaptées ?

2.Posté par SERGE 13 le 28/09/2019 07:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ils valent de l'or la FNAM. Toutes les entreprises veulent que leurs charges sociales baissent pour les rendre plus compétitives. Je ne comprends pas cet état d'esprit de toujours accuser l'Etat plutôt que d'ouvrir les yeux et voir que le problème ne vient pas des taxes mais de leur gestion.
Pour quelles raisons les low cost se battent elles sur le territoire français, avec des contrats français, du droit français??? EasyJet fait un carton sur ses bases. Volotea arrive à grand pas. Vueling cartonne et Ryanair qui n'en est qu'à ses débuts a déjà ouvert 3 bases, sur 5 prévues. Si elles se battent autant entre elles pour se faire de la place c'est qu'il y a du fric à se faire.
Non, XL n'a pas su être compétitive, car elle a fait des choix qui lui ont été fatale. Aigle Azur c'est un combat de coqs qui l'a mise par terre. En aucun cas il ne s'agit de surtaxes à payer.
Lorsqu'on prend des décisions qui ne sont pas les bonnes, on va droit dans un mur.
Les compagnies aériennes lorsqu'elles s'installent en France, on leur impose un cahier des charges bien précis, elles ont des études de marché ultra complètes, elles savent exactement ce que coutera un avion qui volera pendant une heure…. Bref.
Non ce n'est pas la faute des taxes. Non.
PS regardez dans la restauration. La TVA a considérablement baissé et ça n'a rien créé du tout. Je le disais pourtant dès le début.

3.Posté par Christian Jean le 28/09/2019 09:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour,

Le Président de la FNAM, M. Alain Battisti, peut-il nous dire si comme M. Magnin (membre du bureau de la FNAM), il est également favorable à un fonds de garantie aérien. Dans l’affirmative est-il prêt à user de toute son influence auprès de M. Jean-Baptiste Djebarri, Secrétaire d'Etat aux Transports pour que cette mesure soit prise en considération sur le plan législatif au niveau des compagnies européennes ?

Cordialement.

4.Posté par VERDIÉ le 28/09/2019 15:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour, Depuis fin aout, nous avons acheté 2 allers et retours Paris, Pointe à Pitre. Nous sommes deux petits retraités qui ont économisés pour aller retrouver leur fils qui vit en Guadeloupe avec femmes et enfants. Ne les ayant pas vu depuis plusieurs années, on se faisait une joie de les retrouver, pendant 3 mois. Quelle aventure !!!! Nous avons 600 € chacun de retraite. Nos enfants nous ont aidé à payer ce voyage. Vous pouvez comprendre que nous sommes effarés de la tournure que prend XL. Si nous avons bien compris (pas de remboursement) pour les voyageurs qui seront les derniers à espérer un remboursement. Ce sont les salaires et fournisseurs qui sont prioritaires. Donc nous seront les dindons de la farce, en sachant que c'est avec notre argent qu'ils seront payés.De plus Mme a la maladie de Parkinson et aurait voulu voir leur ils et enfants pour passer encore un Noël avec eux. Que pouvons nous faire???????

5.Posté par Pascal le 29/09/2019 09:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous avons pris des places debut septembre pour un AR Paris Cancun avril mai 3020.
Compagnie XL AIRWAYS paraissait fiable...
avec quelques départs promotionnels.
Comment faire pour ne pas perdre cette somme déjà débitée de notre compte.

6.Posté par Westar le 29/09/2019 20:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@serge 13

Vous n avez rien compris. C 'est l'organisation de la surcapacité et le droit de cabotage, qui plombent le pavillon français. Intéressez vous au droit de cabotage (1997) au lieu de raconter des conneries. Demandez vous pourquoi EK-QR-EY ont autant de spots
C'est pas normal. Pour aller plus loin, lisez Sérotonine de Houellebecq. Nous sommes des producteurs de lait.

7.Posté par Lechot le 30/09/2019 06:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
XL AIRWAYS QUELLE DÉCISION CE JOUR DU TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE BOBIGNY ???
Le 30 septembre a 10.000 Km de la métropole .
Absence total d’information des mesures prises de la direction de XL pour informer les usagers titulaires de billet de cette compagnie .
Un collectif d’usagers de XL AIRWAYS peut se créer pour obtenir réparation. Pourquoi cette compagnie a continué à vendre délibérément des billets alors que l’on découvre après la mise en redressement judiciaire plusieurs articles de presse, de plusieurs mois en arrière que XL AIRWAYS A DES DIFFICULTÉS FINANCIÈRE .Il est évident que le dirigeant de cette compagnie par manque de transparence de l’information a délibérément mis en place un système au sein de sa compagnie, un flou total d’information à l’encontre de l’ensemble des passagers .
Sans réponse dans quelques jours, un collectif devrait s’organiser pour défendre nos droits d’usagers de passagers lésés et sans recours à ce jour .
quelle décision va prendre le secrétaire d’état au transport pour l’ensemble des passagers titulaire d’un billet de cette compagnie ?

Monsieur le Président de la FNAM, M. Alain Battisti, peut-il nous dire si comme M. Magnin (membre du bureau de la FNAM), si il est également favorable à un fonds de garantie aérien. Dans l’affirmative est-il prêt à user de toute son influence auprès de M. Jean-Baptiste Djebarri, Secrétaire d'Etat aux Transports pour que cette mesure soit prise en considération sur le plan législatif au niveau des compagnies européennes ?
Une information complémentaire pour tous :
Maître Pascal BALLY et la Selafa MJA - Mandataires Judiciaires Associés - prise en la personne de Maître Axel CHUINE.
Il est possible de déposer un recours par ce cabinet .
Le lien est en ligne sur le site de XL AIRWAYS .
Mais seront nous dédommager ?
La décision de nous dédommager est du fait du Président de XL AIRWAYS .
A lui de nous fournir des billets auprès des autres compagnies .
La responsabilité personnel de Mr Magnin est engagé administrativement . Un recours peut être possible de tous les usagers si un collectif se met en place pour être dédommagé.
En attente de cette décision ce jour du parquet de Bobigny et d’autres informations.

8.Posté par mireille le pochat le 04/10/2019 13:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un collectif d'usagers s'est-il formé après la faillite de XL Airways ?

9.Posté par Lechot le 05/10/2019 15:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
2700 passagers de XL AIRWAYS CLOUÉS AU SOL.

Le tribunal administratif a tranché .
LIQUIDATION JUDICIAIRE DE CETTE ENTREPRISE.
Triste pour les salariés, mais catastrophique pour tous les passagers cloués au sol qui ont acheté des billets d’avion.
L’état absent dans ce dossier a ce jour pour défendre les droits des usagers.
Le premier ministre se doit de diligenter une enquête administrative au sein de cette compagnie , enquête contre les membres du conseils d’administration de XL, de son PDG Laurent MAGNIN, des entreprises gravitant autour de XL COMME DREAMJET, avec le même PDG .
Enquête au sein des banques qui ont mis de mettre en place un système de surveillance pour cette compagnie .
Un manque du devoir d’administratif des dirigeants des banques complice à ce jour de cette liquidation.

Le Premier Ministre , le ministre de l’économie est des finances , madame la Ministre des outres mers se doivent d’intervenir dans ce dossier pour donner la priorité du remboursement des créances déposés par les clients lésés par la liquidation de cette compagnie .
Mr Laurent MAGNIN, les membres du conseil d’administration doivent rendre des comptes à l’état, aux usagers, aux salariés .

Les demandes de créances sont à déposées auprès de la SELARL BALLY M.J
69 Rue d’Anjou 93000 BOBIGNY

Le cabinet de Maître BALLY PAR MAIL INFORME sur le dossier XL AIRWAYS que seuls seront traités les mails reçus sur la plateforme dédiée :
www.xlairways.online
ou par le biais de la boîte mail
( contact @xlairways.online)
Seuls seront prises en compte les déclarations de créances effectuées sur le site XL AIRWAYS à l’aide du
formulaire prévu à cet effet.

Le SITE du SERVICE PUBLIC de l’état précise que chaque créancier doit communiquer la liste de ses créances :
soit au mandataire judiciaire pour une entreprise sous sauvegarde ou en redressement judiciaire;
soit au liquidateur pour une entreprise en liquidation judiciaire.
ET d’ adresser la déclaration de créances par LRAR permet de PROUVER que les délais impartis ont été respectés.

Démarche Consultable sur le site :

Déclaration de créances .

Document cerfa : N* 10021*01

Notice administrative cerfa:

N*50001#01

À Monsieur le Premier Ministre de prendre en compte le désastre des clients en favorisant le remboursement des créances des familles étant dans l’obligation de reprendre des billets retour soit vers la métropole ou la REUNION .

Les financiers ne doivent pas être prioritaires dans ce dossier administratif, mais priorité aux salariés et aux clients lésés par cette liquidation Judiciare .

A chacun s’ouvrir un dossier administratif et d’adresser un courrier personnel ou une copie du dossier à Mr le 1 Ministre pour essayer d’obtenir l’aide de l’état et du gouvernement .
Les BANQUES NE DOIVENT PAS ÊTRE PRIORITAIRE!!!!
Le PRÉSIDENT DE LA RÉGION DE LA REUNION DOIT INTERVENIR SUR CE DOSSIER .
Tout achat de vol sec doit être pris en compte au même titre que celui d’une agence de voyage.
Aucune prise en charge lors de faillite par les banques même avec un règlement par carte .
FAILLITE : Exclusion des clauses bancaires .

Mr le Premier Ministre doit prendre des mesures avec le gouvernement pour légiférer sur une loi pour la CRÉATION D’UN FOND NATIONAL DE GARANTIE PAR LA MISE EN PLACE D’UNE CAISSE DE DÉPÔT ET DE CONSIGNATION EN CAS DE FAILLITE D’UNE COMPAGNIE AÉRIENNE POUR PROTÉGER TOUS LES USAGERS comme cela existe pour les contacts automobiles .

10.Posté par Lechot le 06/10/2019 20:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Post mis sur
mesopinions.com
dépôt d’une pétition :

Faillite de XL AURWAYS !!!
2700 passagers sur le TARMAC sans espoir de remboursement .
Tous ensemble pour obtenir des réponses et la mise en place d’un fond national de garantie pour protéger les clients en cas de faillite d’une compagnie .
À partager et selon vos ressentis signer cette pétition .


FAILLITE DE XL AIRWAYS..

Monsieur le Premier Ministre doit confié une Mission a Monsieur le Ministre des finances , à Monsieur le Président de la cour des comptes, au pôle foncier de l'état , pour ouvrir des enquetes pour obtenir des réponses sur la faillite de XL AIRWAYS et informé les 2700 passagers lésés par cette DECISIONS prononcée le 4 octobre 2019 par le tribunal de commerce de BOBIGNY avec :

1- Examen des procédures, des décisions prises pour détecter les signes de faillites de la compagnie XL AIRWAYS
2- EXAMEN des décisions , des outils , des procédures prises par le comite de surveillance de cette compagnie
3- EXAMEN des décisions prises par le Comite de surveillance des banques
4- Examen des entreprises gravitant autour de XL AIRWAYS ( Centre de formation . DREAMJET et autres ..)
5- Examen de l’ensemble des comptes des membres du conseil d’administration de XL AIRWAYS
6- S’engager à prendre une décision de privilégier les créances en priorité des SALARIÉS , des CLIENTS avant de prendre en compte les créances des banques ou autres créanciers .
7- Attente des résultats dans les trois mois à venir .

Confié à Monsieur le Secrétaire d’etat aux transports, Monsieur Jean Baptiste DJEBBARI la préparation d’une loi pour mettre en place une caisse de dépôts et de consignation par la mise en place d’un fond national de garantie pour protéger les clients d’un remboursement en cas de faillite d’une compagnie aérienne Française comme cela existe sur les contrats automobiles

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips