TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Brest, Quimper, Rennes, Saint-Malo, Vannes : à la découverte des grandes villes bretonnes

Zoom sur la Bretagne



Un pied dans l’Histoire mais la tête bien en phase avec le 21e siècle, les grandes villes bretonnes foisonnent de trouvailles, d’idées avant-gardistes, d’initiatives insolites. Ce sont des villes d’art et de culture, des villes gourmandes aussi. A l’intérieur, « l’Argoat », des quatre pays bretons. une mosaïque de landes, de bocages, de prairies où les traditions restent ancrées. Des villes comme Rennes, Vannes, Quimper, Saint-Malo ou Brest préservent ou recréent avec infiniment de talents leurs quartiers anciens et leurs maisons à pans de bois.


Rédigé par le Mardi 23 Juin 2020

Guadeloupe Inside
Préfecture de la région Bretagne, Rennes est reconnue pour son dynamisme universitaire et culturel. A ses visiteurs, elle offre une somptueuse leçon d’Histoire.

Les maisons médiévales à colombages à encorbellements prononcés du 15e siècle, celles plus tardives, à façades verticales, l’immense cathédrale, les ruelles et cours qui traversent la vieille ville démontrent son magnifique patrimoine.

Avec leurs cafés et leurs terrasses, les rues sont aussi belles que vivantes.

Plus solennel et lumineux, le Palais du Parlement marque l’arrivée d’un art royal au 17e siècle.

Cet incomparable édifice historique a été reconstitué après le terrible incendie de 1994. La Grand’Chambre en est le chef-d’œuvre.

A voir : le Marché des Lices, un des plus beaux de France, regorge de couleurs et de saveurs.

Vannes, capitale du Morbihan

Dans les rues de Vannes - DR : Loïc Kersuzan, CRT Bretagne.
Dans les rues de Vannes - DR : Loïc Kersuzan, CRT Bretagne.
Labellisée ville d'art et d'histoire, Vannes séduit au premier regard.

Au fond du Golfe du Morbihan, à l’abri de ses remparts, la capitale du Morbihan, est à la fois port de plaisance, place fortifiée, cité médiévale.

L’importance de son commerce portuaire et de son pouvoir religieux et politique se révèlent à travers ses rues et ruelles, ses maisons à pans de bois, ses hôtels particuliers.

Ce riche patrimoine forme comme autrefois le cadre de vie des habitants. Il donne aux visiteurs de magnifiques lieux de promenades.

On entre dans la vieille ville par la porte Saint-Vincent. Au-delà du porche, la rue est bordée d’immeubles du 17e siècle. C’est sur la place des Lices que se déroulaient les tournois du Moyen-Age.

Sur la promenade de la Garenne qui longe les remparts élevés au 13e siècle, tours et portes se succèdent dans une remarquable harmonie au-dessus de jardins à la française. Accrochés aux fortifications, des lavoirs couverts par une longue toiture d’ardoise se penchent sur la Marle.

Incontournables : la promenade des remparts et ses jardins, la ville intra-muros, le quartier du port.

Les célèbres fêtes historiques de Vannes (en juillet) résonnent dans toute la Bretagne. Elles sont annulées cette année en raison de la pandémie de coronavirus. Rendez-vous est pris pour 2021.

Quimper, capitale de Cornouaille

Quimper s’est étendue le long de ses quais fleuris - DR
Quimper s’est étendue le long de ses quais fleuris - DR
Quimper ou Kemper (confluent) se situe à l’embouchure de l’Odet.

Ici histoire et légendes se superposent avec bonheur. Ainsi on dit que le roi Gradlon, fuyant la ville d’Ys engloutie par les flots, en aurait fait la capitale de Cornouaille.

Les Romains développeront la vocation commerciale de la cité. Au 13e siècle, les corporations s’installent au pied de la cathédrale Saint Corentin en construction. Il faudra trois siècles pour l’édifier. Elle est l’une des plus belles réussites de l’art gothique.

Depuis les riches émissaires des rois de France, la ville s’est étendue le long de ses quais fleuris. Quimper arbore depuis 2003 le label « Grand Prix National du Fleurissement » qui souligne la qualité de ses espaces verts et de ses superbes jardins.

En longeant l’Odet, on atteint le quartier de Locmaria, berceau des fameuses faïenceries.

A savoir : le musée des Beaux-Arts est l’un des plus riches de France. Sur les murs du palais à l’italienne, sont exposées des œuvres de Boudin, de l’Ecole de Pont-Aven, de Tal-Coat, de Max Jacob… Dans un ancien palais épiscopal, le Musée Breton propose une agréable introduction au patrimoine régional.

A ne pas manquer : Le centre historique et ses trois cœurs anciens : la ville de l’Evêque et ses rues pavées dont le nom rappellent les anciens métiers : rue Kéréon (cordonniers), rue des Boucheries, Place au Beurre… ; la ville des Ducs de Bretagne et ses maisons pittoresques à pans de bois de la Place Terre au Duc et de la rue Saint Matthieu ; Locmaria, le quartier primitif de la ville.

Saint-Malo, cité des corsaires et des grands voyageurs

C’est de Saint-Malo que Jacques Cartier part découvrir le Canada - DR
C’est de Saint-Malo que Jacques Cartier part découvrir le Canada - DR
Vaisseau de pierre sur l’embouchure de la Rance, Saint-Malo dresse fièrement ses remparts au-dessus de ses plages et de son port.

Les façades et tours émergeant des fortifications donnent à la ville sa silhouette unique.

Saint-Malo, c’est l’histoire des grands marins, des routes maritimes qui découvrent le monde, des armadas de pêche, ces « terre-neuvas » qui, du 16e au 20e siècle, partaient pour pêcher la morue au large du Canada.

C’est de Saint-Malo que Jacques Cartier part découvrir le Canada, que les corsaires Duguay-Trouin et Surcouf confirment le prestige de Saint-Malo dont l’étendard flotte au-dessus du drapeau français.

Écumant les routes maritimes, les armateurs assureront la fortune de la ville et prospèrent à l’abri des remparts, agrandis par les disciples de Vauban.

A faire : le tour des « murs » qui mène de bastion en tour. D'un côté, les rues étroites de la ville. De l’autre, de magnifiques panoramas sur les plages, le port et les forts. La promenade intra-muros entre les hautes demeures reconstruites quasi à l’identique après les bombardements de 1944. Accessibles à pied, à marée basse, le fort du Petit Bé et le fort national offrent une vue exceptionnelle sur 360°. Sur le Grand Bé, on peut rendre un hommage posthume à Chateaubriand. Natif de Saint-Malo, c’est ici qu’il a choisi de reposer.

Le festival des « Etonnants Voyageurs »

La ville de Saint-Malo était toute indiquée pour célébrer les auteurs, les romanciers « grands voyageurs ». Depuis plus de 20 ans les héritiers de Stevenson et de Conrad se retrouvent ici, au pied des remparts pour un véritable salon du livre. Étonnants Voyageurs a été créé en 1990 pour affirmer l’urgence d’une littérature ouverte sur le monde. Chaque année, entre 250 et 300 auteurs du monde entier se donnent rendez-vous ici. 300 rencontres, débats, lectures, événements, plusieurs expositions y sont organisés et plus de cents films documentaires et fictions projetés. L’édition 2020 a été annulée en raison de l'épidémie du coronavirus. Rendez-vous est pris pour 2021.

Brest, ville d’art et d’histoire

Résolument tournée vers le futur, la ville surprend en effet par de nombreuses constructions des 20e et 21e siècles - DR
Résolument tournée vers le futur, la ville surprend en effet par de nombreuses constructions des 20e et 21e siècles - DR
Dans l’une des plus belles rades de France, Brest est la deuxième ville administrative de Bretagne.

En grande partie détruite lors des bombardements de 1944, elle a magnifiquement su se réinventer. Elle porte aujourd'hui le label « Ville d’art et d’histoire », garant d’un programme de visites et d’animations culturelles et patrimoniales régulièrement renouvelé.

Brest se visite à pied, à vélo, en bus, en tram et même en téléphérique. Ici se côtoient modernisme, néoclassicisme, art nouveau, art déco…

Résolument tournée vers le futur, la ville surprend en effet par de nombreuses constructions des 20e et 21e siècles, où l’on observe de véritables prouesses architecturale à l’instar de l’impressionnant pont de l’Iroise, un ouvrage d’art à haubans inauguré en 1994.

Impossible de parler de Brest sans évoquer son port de commerce. Une balade sur le très animé quai Commandant-Malbert donne un bon aperçu de la ville.

D’ici on admire tout à la fois les bouées multicolores des Phares et balises du Finistère, les chantiers de construction de bateaux en bois, la mythique goélette La Recouvrance ainsi que l’Abeille-Flandres, l’un des plus puissants remorqueurs du monde.

La grande digue du port de commerce conduit quasiment au pied du château et son musée de la marine.

A ne pas manquer : Océanopolis. Unique en Europe, ce parc de la découverte des océans abrite d’énormes aquariums et une clinique pour phoques.

A tenter: une expérience bretonne sur les traces des premiers navigateurs à bord de la Recouvrance. 150 tonnes, 9 voiles, 430 mètres carrés de voilure, 4 kilomètres de bouts, 130 poulies… Elle est la réplique d’un aviso de 1817 - un bateau militaire destiné à transmettre les plis ou avis urgents - et navire ambassadeur de Brest depuis sa mise à l’eau en 1992. Possibilité de balade en mer et d’initiation au matelotage et à la lecture des cartes marines.

Plus d’infos : larecouvrance.com

Lorient choisie par la Compagnie des Indes

Au fil des ans, Lorient s’est magnifiquement reconstruite, réinventée, retrouvée et obtenu de nombreux labels dont ceux de « Ville d’art et d’essai » et de « Sites et cités remarquables » - DR
Au fil des ans, Lorient s’est magnifiquement reconstruite, réinventée, retrouvée et obtenu de nombreux labels dont ceux de « Ville d’art et d’essai » et de « Sites et cités remarquables » - DR
Ville récente au vue des autres grandes villes bretonnes, Lorient fut fondée au 17e siècle.

Son histoire, son patrimoine, ses maisons, plages et paysages gardent des parcelles d’une histoire mondiale. Ils vous parlent de la conquête des Indes, de la [grande pêche, la Seconde Guerre mondiale, de l’essor de la course au large, de la fierté retrouvée des nations celtes]b.

Lorient, lieu stratégique, fut choisi par la Compagnie des Indes pour développer son commerce de tissus, de porcelaines et d’épices.

Détruite à 90% en 1944, de la guerre elle garde les stigmates avec la base des sous-marins. Et c'est autour de cette base qu'elle a développé de nouveaux quartiers animés.

En face, les bateaux de la course au large sont mis en évidence avec la Cité de la voile Eric Tabarly. Au fil des ans, Lorient s’est magnifiquement reconstruite, réinventée, retrouvée et obtenu de nombreux labels dont ceux de « Ville d’art et d’essai » et de « Sites et cités remarquables ».

Chaque année son grand festival interceltique fait valoir une culture bien vivante en réunissant les nations celtes au son des binious, violons irlandais et gaïtas galiciennes. Annulé cet été 2020 en raison de l’épidémie de coronavirus, rendez-vous est pris pour 2021.

Pour toutes infos à travers la Bretagne, hébergements, excursions, découvertes à pied, à cheval, en vélo, traversées, circuits, points d’intérêts etc. : tourismebretagne.com (rubriques voyagistes, pros et handicap).

Lire tous les articles sur la Bretagne : Cliquez ici

Michèle Sani Publié par Michèle Sani Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Michèle Sani
  • picto email


Lu 1762 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.



QUARTIER LIBRE
vous offre

Dernière heure


FORMEZ-VOUS















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
CampingMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CampingMaG CruiseMaG DMCmag
La Travel Tech Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel