Nos bureaux sont fermés du 03/08 au 23/08. Retour de la newsletter quotidienne le 24/08/2020. Bel été !
TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

Nos bureaux sont fermés du 03/08 au 23/08. Retour de la newsletter quotidienne le 24/08/2020. Bel été !

Bretagne le plus grand littoral de France

A la découverte de la Bretagne



Le pays de la mer reste habité de légendes, d’histoires de marins et de pêcheurs au long cours. Son patrimoine naturel est l’un des plus riches avec quelque 300 sites classés représentant 20 000 hectares placés sous sauvegarde. La Bretagne invite à l’aventure, aux escapades au goût marin nez au vent. Intérieure on la nomme « Argoat » et côtière, « Armor ». La réforme de 2015 qui modifiait le découpage français en passant de 22 à 13 régions a laissé à la Bretagne ses frontières historiques, son identité forte et une culture toujours bien ancrée.


Rédigé par le Dimanche 21 Juin 2020

Se promener sans jamais quitter la mer de vue, c’est possible dans cette région de France qui, incroyablement découpée, possède le plus long littoral maritime (2 800 km) et près d’un millier d’îles et d’îlots.

Entre Manche et Atlantique les côtes bretonnes changent selon les saisons, les marées, la lumière, Côtes rocheuses ou de granit rose, plages de sable fin ou de galets, falaises, presqu'îles, golfes dissimulés ou amplement ouverts sur le large... Les côtes bretonnes n’en finissent pas de surprendre.

La région regroupe quatre départements : les Côtes-d'Armor (22), le Finistère (29), l’Ille-et-Vilaine (35) et le Morbihan (56).

Voici quelques stations balnéaires, secrètes, discrètes, vedettes, conviviales, familiales… Elles sont un peu tout à la fois et s’adressent à tous les publics, à toutes les bourses. A découvrir à pied, en vélo, en bateau, en voiture.

Les étonnants rochers de la côte de Granit rose

Les étonnants rochers de granit rose autour du phare de Men Ruiz Ploumanaach. Thibault Poriel/SB;
Les étonnants rochers de granit rose autour du phare de Men Ruiz Ploumanaach. Thibault Poriel/SB;
A l’abri d’étonnants rochers de granit rose, c’est Perros-Guirrec. Certains rochers mesurent plus de vingt mètres de haut ! Vieux de 300 millions d’années, ils s’étendent sur plus de 25 hectares pour former un décor somptueux mondialement connu.

Véritable péninsule, Perros, Pen-Ros en breton (le sommet du tertre), alterne avec bonheur corniches et plages de sable fin. Station animée, destination nature reconnue pour son action en matière de développement durable, c’est aussi un lieu privilégié pour pratiquer les sport nautiques. L’un de ses quartiers, Ploumanac’h, ancien hameau de pêcheurs devenu haut lieu touristique. Sa vue sur les rocher est d'une exceptionnelle beauté.

A faire : embarquer du port pour une excursion vers l’archipel des 7 îles, l’une des plus importantes réserves ornithologiques de France

Entre le Léon et le Trégor, la baie de Morlaix donne un paysage remarquable ponctué d’îles et d’îlots. Imprégnée d’une ambiance début de siècle, fleurie, la presqu’île de Carantec séduit instantanément. Elle était l’une des stations les plus prisées des artistes et « peoples » des années 1900 tels Alexandre Dumas fils, le maréchal Foch, Nina Ricci...

Il en reste de belles propriétés et quelques anciens palaces. Aujourd'hui c'est une station familiale aux plages abritées du vent idéales pour s’initier aux sports nautiques et à la plongée. Indissociable de l’île Callot que l’on rejoint à pied à marée basse par une chaussée de sable et de cailloux.

Le cap d’Erquy

Balade à Erquy, sentier des Carriers. Bruno Torrubia.CRT Bretagne.
Balade à Erquy, sentier des Carriers. Bruno Torrubia.CRT Bretagne.
Dix plages de sable fin, des chemins de randonnée, un port de pêche en activité - le premier pour la praire et la coquille Saint-Jacques - et partout l’inimitable couleur du grès rose… voici Erquy dont les quais vivent au rythme des marées.

Le cap d’Erquy se découvre à pied en partant du hameau préhistorique de Tu-es-Roc, au nord du bourg. On y découvre les ruines d’un corps de garde du 18e siècle et d’un ancien four à boulets.

Savoir : Au-delà du cap c’est le sentier des Douaniers entre les Caps d’Erquy et de Fréhel c’est une succession de plages et de criques parmi les plus belles de la côte nord.

Une expérience à tenter : aller jusqu’au Cap Fréhel en vélo électrique pour ne rien manquer du paysage du haut des falaises escarpées.

Promenade de la Malouine, plage de St Enogat. Thibault Poriel/SB
Promenade de la Malouine, plage de St Enogat. Thibault Poriel/SB
De nombreuses stations balnéaires ont gardé un charme « Belle Epoque » à l’instar de Dinard sur la côte Emeraude.

Des célébrités des années 1850 furent séduits par sa vue sur la Rance et Saint-Malo, sa végétation, sa douceur de vivre.

Il reste de cette époque de somptueuses villas, un casino, de beaux hôtels, des galeries d’art, Chic et conviviale à la fois « Dinard, l’élégante » reste une station balnéaire très prisée.   

A l’Ouest, loin de la foule, les stations balnéaires de Saint-Lunaire, Saint-Briac et Lancieux offrent de jolies plages et un magnifique panorama sur cette côte d’Émeraude qui porte bien son nom et où de nombreux artistes peintres y ont trouvé et trouvent encore l’inspiration.

A une vingtaine de kilomètres, face à la baie du Mont Saint-Michel, Cancale s’est fait connaître pour ses huîtres. On dit que les Romains en mangeaient déjà.

Elle a acquis son statut de ville en fournissant la cour royale en bourriches…et en marins. Voir le port de la Houle et les pittoresques « rues de derrière » adossées à la falaise. La ville « d’en haut » était plutôt le domaine des armateurs. A marée basse, les parcs ostréicoles quadrillent le paysage sur 366 hectares. Autrefois draguée, l’huître de Cancale est aujourd’hui élevée.

Roscoff et ses remparts. Thibault Poriel. CRT Bretagne.
Roscoff et ses remparts. Thibault Poriel. CRT Bretagne.
A quelques encablures Plougasnou a également attiré l’intelligentsia parisienne du début du 20e siècle. A Locquirec le haut de l’affiche est occupé par le Grand Hôtel des Bains. Superbe bâtisse avec parc arboré il a servi de décor au célèbre film « L’hôtel de la Plage » réalisé par Michel Lang et sorti en 1978.

Près du village de pêcheurs de Locquirec et de ses cabanons de plage, une pointe mène à l’étonnant site de la Roche Tombée.

Construite sur une presqu’île ouverte sur la Manche Roscoff, petite cité de caractère, vaut le détour. De jolies maisons d’armateurs richement décorées, une église de type gothique flamboyant… elle est à la vois un port et une station balnéaire. Dans le cœur historique tout évoque la richesse liée au commerce maritime : église blottie en son jardin, demeures cossues en granit, bateaux sculptés dans la pierre aux tourelles du vieux port. L’esprit des corsaires, contrebandiers et négociants plane encore sur les entrées de caves ouvragées affleurantes à la rue ou à la grève. En face, l’île de Batz et son doux climat invitent à la détente.

En 1899, Roscoff ouvrait le tout premier centre de thalassothérapie de France,

L'île de Bréhat.Grégory Rohart. CRT Bretagne.
L'île de Bréhat.Grégory Rohart. CRT Bretagne.
De la pointe de l’Arcouest, embarcadère pour Bréhat d’où la vue sur la bais et les îles environnantes est saisissantes. La région vaut aussi pour la ville de Paimpol aux maisons d’armateurs et aux ruelles au charme intact. Son port était connu pour la pêche à la morue à Terre-Neuve et en Islande.

L'ostréiculture et le tourisme sont devenues ses principales activités.
A voir : la vieille ville, ses ruelles, placettes, demeures d’armateurs et jolies maisons à colombages des 15e et 16e siècles témoins de la prospérité passée de la région.

Toute l’année, le Gulf Stream assure à l'île de Bréhat un véritable micro climat. Prévoir une journée et se laisser prendre par le charme de ses maisons et de ses criques sauvages. Et oublier la voiture. Ici, pas de moteur. On ne circule qu’à vélo ou à pied. Seule commune insulaire du département des Côtes d’Armor, Bréhat, longue de 3,5 kilomètres et large d’1,5 kilomètre avec au sud, le bourg et son église du 16e siècle et au nord, des paysages qui évoquent l’Irlande.

Fortifiée au Moyen-Âge, l’île de Bréhat occupa longtemps une position stratégique. Lors de la guerre de Succession, puis de la Ligue, elle fut disputée entre Bretons, Français, Anglais et Espagnols. Son château, maintes fois rasé, fut finalement démantelé sous Henri IV. La population de cette île de quelque 400 habitants passe 2000 habitants durant la saison touristique.

La presqu’île de Crozon, comme une gigantesque croix dans la mer d’Iroise

A l’extrême pointe de la Bretagne, cette gigantesque croix dans la mer d’Iroise, c’est la presqu’île de Crozon (Finistère), un condensé de la Bretagne. Ses paysages alternent de spectaculaires falaises, des landes de bruyère, des plages aux eaux turquoise.

Pour une belle découverte, partir les jolis ports de Camaret ou de Morg. A  l’extrême ouest de la presqu’île, Camaret est un port de caractère où il fait bon flâner sur les quais animés bordés de maisons colorées. A voir, sur la jetée, la chapelle Notre-Dame de Rocamadour  célèbre pour ses maquettes de bateaux déposées en ex-votos. Aller jusque à la tour Vauban inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco. Elle protégeait le sillon de Camaret et l’entrée du goulet de Brest.

Des falaises hautes d'une centaine de mètres plongent dans la mer : la vue sur la baie de Douarnenez et et l’anse de Morgat est saisissante de beauté. Par temps clair, le regard peut repérer les îles de Sein, d’Ouessant et de Molène.

A voir : la pointe de Pen-Hir et ses quatre îlots appelés les « Tas de pois ». Avec un pic à 70 mètres, c’est la vue la plus spectaculaire.

Douarnenez la ville aux 4 ports et plages

Port Rhu et Port Musée Douarnenez. Donatienne Guillaudeau. CRT Bretagne.
Port Rhu et Port Musée Douarnenez. Donatienne Guillaudeau. CRT Bretagne.
Tournée vers la mer, la jolie ville de Douarnenez compte quatre ports. Port de commerce d’où s’exportaient les toiles de la région au 16e siècle. Ports de pêche , haut lieu de la sardine au 19e siècle. De son passé subsistent des maisons anciennes, des églises et des ateliers et de petites maisons de pêcheurs. Hier rythmés par l’activité des chalutiers et des conserveries, les quais aux façades colorées sont maintenant occupés par de nombreux cafés, brasseries et terrasses de restaurants.

Pour voir d’authentiques bateaux et gréements du monde entier, c’est au Port-Musée qu’il faut aller ! Il jouxte Port-Rhu, le plus ancien port de la ville. Dans le bassin à flots, cinq bateaux à l’amarre sont ouverts à la visite. Un langoustier, une gabare, un remorqueur anglais, une barge et un caboteur norvégien. Les enfants adorent y jouer les capitaines.

Face au port-musée et au port de plaisance, l’île Tristan dévoile de multiples visages. Accessible à marée basse en visite guidée ce bout de terre abrite un exotique jardin botanique, d’inattendus vergers, des vestiges de fortifications et une maison de princesses. Un butin y serait toujours enfoui !

Un panorama magnifique, c’est aussi ce qu’offre le hameau des Plomarch ! Il a inspiré de nombreux peintres et attire toujours les promeneurs. Entre pierres, pins et grèves, le site marie patrimoine naturel et archéologique. Ses maisons basses joliment restaurées abritaient autrefois les pêcheurs. La balade mène aux vestiges romains et tout au bout, à la merveilleuse plage du Ris. Par sa vaste étendue de sable fin elle est la plus grande des quatre plages de Douarnenez.

Dans le centre, la plage des Dames est plus familiale. Dans le quartier de Tréboul, la plage des Sables Blancs permet de pratiquer planches à voile, catamarans ou dériveurs. Reliée par un sentier côtier, la plage Saint-Jean garde un côté plus sauvage.

Bienvenue en pays bigoudin à Bénodet

Avant de rejoindre l’Atlantique, la jolie rivière Odet arrive à Bénodet et au port de Sainte-Marine.  Prendre le bac piétons-cyclistes (en été) et faire escale à Sainte-Marine ! Ce séduisant petit port de pêche et de plaisance se situe entre mer et estuaire. A faire : une pause entre criques rocheuses et bouquets de pins, à l'écart des foules estivales de Bénodet.

Une petite chapelle et un abri de marin à la jolie façade rose complète le tableau. Un moment de grâce.

En rejoignant le poste de guet, puis en suivant le sentier qui borde la longue plage, voici l’île Tudy. Sans faire de traversée ! C’est ici que Tudy, appelé a fondé son premier ermitage au 5e siècle avant d’établir un monastère à Loctudy.

L’île est devenue presqu'île au 19e siècle avec une chaussée aménagée sur la digue.

En arrivant par le sentier côtier ou par le bac qui rejoint le port typique de Loctudy, Flâner dans ses ruelles étroites et découvrir ses petites maisons entourées de remparts.

Le littoral de Fouesnant se compose de criques, de plages et de bois de pins, il reste à choisir entre farniente et détente active. De la pointe de Beg-Meil à celle de Cap-Coz, la côte s’ouvre aux quatre vents avec t toujours un coin de sable abrité et de superbes balades en perspective.

Le saviez-vous ? La coiffe bigoudine, un symbole de la Bretagne à elle toute seule. La pose de cette coiffe amidonnée nécessitait plus d’une demi-heure. De 1880 aux années 50, date de sa disparition, elle ne cessait de s’allonger, atteignant jusqu’à 32 centimètres. Elle est désormais portée lors des fêtes folkloriques.

La presqu’île de Quiberon

Plage de Grane Rohu dans la Baie De Quiberon. yannick Le Gal. CRT Bretagne.
Plage de Grane Rohu dans la Baie De Quiberon. yannick Le Gal. CRT Bretagne.
Haut-lieu du tourisme breton, la presqu’île de Quiberon offre sur une trentaine de kilomètres de côte une grande variété de paysages. Une côte sauvage spectaculaire à l’ouest, de belles plages de sable fin à l’est. Elle est aussi le point de départ vers  Belle-île, Houat et Hoëdic.

Réputée pour ses belles et longues plages, elle présente de nombreuses facettes à qui prend le temps de la découvrir. Sable blanc, mer émeraude, rochers bruns, mais pas seulement… Ainsi, sur la route de la côte sauvage s’ancrent de nombreux sites mégalithiques et, à l’intérieur des terres, on découvre de jolis hameaux pittoresques.

Quiberon propose plléthore d’activités marines s : promenades, sorties pêche en mer, voile, char à voile, kayak de mer, kite-surf. Elle a  l’un des plus beaux spots de surf de Bretagne. Le sentier de Grande Randonnée fait le tour de la presqu’île et offre quant aux circuits vélos, ils sillonnent l’ensemble de la presqu’île.

Golfe de Morbihan, la "petite mer"

Grabde plage de l'île aux Moines. Loïc Kersuzan. Morbihan Tourisme.
Grabde plage de l'île aux Moines. Loïc Kersuzan. Morbihan Tourisme.
“Mor bihan”… la petite mer, en breton. Ici on ne sait plus vraiment si c’est l’océan qui est entré en campagne ou bien l’inverse. Lumières éclatantes, îles et îlots à foison, jolies maisons de bord de mer… Le Golfe du Morbihan, la « perle de la Bretagne Sud », considéré parmi les plus beaux du monde.

Autour des célébrissimes île aux Moines et île d’Arz, facilement accessibles par les passeurs de Vannes et de Port Blanc, une quarantaine d’îlots parsèment ce territoire unique : Boëdic, les Logoden, Irus, Ilur, La Jument, Gavrinis, Radenec… Le Golfe du Morbihan s’étend sur une quarantaine de kilomètres carrés entre Vannes et Auray au nord, et Arzon et Sarzeau au sud. Ici chaque détour, chaque avancée de granit dans l’onde est un enchantement.
De la réserve ornithologique des marais de Séné à la Presqu’île de Rhuys, des méandres de la rivière d’Auray au passage vers l’océan de Port Navalo, du mégalithe de Gavrinisau passage de la Jument – où bouillonne l’un des plus puissants courants de marée d’Europe –, le charme opère partout.

Une centaine de kilomètres de chemins balisés parcourt le Golfe du Morbihan. Plusieurs îles peuvent faire l’objet d’une balade à la journée telles l’île aux Moines ; l’île d’Arz ou l’île Berder accessible à pied à marée basse.  Ici, toutes les activités nautiques sont à la fête, sur un plan d’eau protégé en baie de Kergonan : voile légère ou traditionnelle, kayak… Enfin, le VTT et le vélo seront parfaits pour découvrir les îles.  La voie verte « Littoral »  en presqu’île de Rhuys, permet de belles échappées dans les marais salants ou en bordure de mer.

Pour toutes infos : hébergements, excursions, découvertes à pied, à cheval, en vélo, traversées, circuits, points d’intérêts etc. Rubriques pros, voyagistes et handicap : tourismebretagne.com



Lire tous les articles sur la Bretagne : Cliquez ici

Michèle Sani Publié par Michèle Sani Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Michèle Sani
  • picto email


Lu 2058 fois

Notez


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.




Dernière heure


















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
AirMaG
CruiseMaG
CampingMaG
La Travel Tech
Partez en France
Voyages Responsables
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

AirMaG Brochures en ligne CampingMaG CruiseMaG DMCmag
La Travel Tech Partez en France TourMaG Voyages Responsables Welcome to the travel