TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

City breaks écossais : les villes et leurs alentours



Prendre quelques jours, se changer les idées à l’étranger, organiser une petite escapade dépaysante… Quand vos clients manifestent cette envie de partir, proposez-leur un city break en Ecosse ! Leur avion les emmènera directement à Glasgow ou à Edimbourg, voire à Aberdeen. Ils découvriront des villes à la vie culturelle riche, des musées, parcs et jardins et une architecture typique. Et bien sûr de bons restaurants et des bars accueillants ! La campagne, toujours tout près et accessible, promet de belles balades au grand air dans des paysages bluffants. Et si l’escapade dure plusieurs jours, pourquoi ne pas combiner Edimbourg et Glasgow, ou l’une de ces cités avec une autre ville comme Dundee, Perth, voire Aberdeen avec Inverness et la magie des Highlands ?


Rédigé par Sidonie Tabard le Mardi 2 Février 2021

Edimbourg, vue de Calton Hill - DR VisitScotland - Kenny Lam
Edimbourg, vue de Calton Hill - DR VisitScotland - Kenny Lam
Vibrantes, dynamiques, les villes écossaises sont réputées pour leur vie culturelle. Edimbourg, Glasgow, Aberdeen ? Pas toujours évident de savoir quelle ville écossaise conseiller à un client quand on est agent de voyages. Chacune a sa spécialité validée par le statut « ville créative » de l’Unesco : Glasgow, ville de musique ; Edimbourg, ville de littérature et Dundee, ville de design.

Edimbourg d’hier et d’aujourd’hui

Dans la capitale écossaise au riche patrimoine historique, l’Unesco a inscrit la Vieille Ville (médiévale) et la Nouvelle Ville (néoclassique) d’Edimbourg sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité. Le château, qui domine la ville, mais aussi le Royal Mile ou le Palais de Holyrood House et le parc attenant -résidence de la reine à Edimbourg- sont autant de sites emblématiques à faire découvrir pendant un court séjour. Sans oublier la Georgian House si typique de la vie locale à la fin du XVIIIe siècle. A moins d’une heure de route ou de train de la capitale écossaise, on citera aussi le château fortifié de Stirling. Magnifiquement entretenu et si important dans l’histoire de l’Ecosse, de ses rois et de sa reine Mary Stuart, il mérite le détour.

Water of Leith - DR VisitScotland - Kenny Lam
Water of Leith - DR VisitScotland - Kenny Lam
Pour goûter l’atmosphère plus contemporaine et branchée d’Edimbourg, il faudra recommander un tour ou peut-être même un hébergement dans les quartiers de Bruntsfield, Stockbridge ou Leith. Petites boutiques indépendantes, marché de denrées alimentaires -le samedi matin à Leith et le dimanche matin à Stockbridge-, cafés chics proposant une carte tendance ou vegan et pubs traditionnels pour boire une bière ou un whisky, il y a du choix !

Glasgow, Aberdeen et Dundee en couleur

Sur le plan des monuments, Glasgow n’est pas en reste. Entre le musée et galerie de Kelvingrove et la cathédrale Saint-Mungo en passant par le Lighthouse avec son exposition permanente Charles Rennie Mackintosh, art, design et architecture sont au rendez-vous. En parallèle, le street art s’est répandu à Glasgow comme une signature. Comme le symbolique «St Mungo » de Smug, la Municipalité a d’ailleurs très vite encouragé ces dessins très colorés d’artistes locaux sur les façades du centre-ville. Au point où Glasgow propose désormais un « mural trail » ou parcours autour d’une trentaine de fresques urbaines.

Aberdeen Art Gallery - Visit Aberdeenshire - Damian Shields
Aberdeen Art Gallery - Visit Aberdeenshire - Damian Shields
Le street art s’est installé aussi à Aberdeen. A travers le festival annuel Aberdeen Nuart, des artistes internationaux spécialistes de cet art urbain tels l’italienne Alice Pasquini ou le norvégien Strøk s’expriment dans la ville. Aberdeen connue depuis le XVIIe siècle pour ses maisons de granit gris s’offre ainsi une nouvelle identité en couleur. L’art plus « classique » profite de la New Aberdeen Gallery. Le musée, qui a fait l’objet de gros travaux de restructuration, présente depuis sa réouverture en 2019 une nouvelle muséographie avec trois fois plus d’œuvres aussi variées que des tableaux, des sculptures, des robes, des photographies, de la porcelaine…
Autre musée, tout nouveau celui-ci, le V&A Dundee. Antenne écossaise du Victoria & Albert Museum de Londres, il a ouvert fin 2018 dans la ville de Dundee. L’impressionnante construction en forme de bateau sur la rivière Tay est consacrée au design et à la créativité écossaise. Mode, jeux vidéo, mobilier et autres objets du quotidien sont à voir à travers la collection permanente et les expositions temporaires.

Un concentré d’Ecosse

Et si, au-delà de la découverte du patrimoine historique et culturel urbain, vous proposiez à votre client un petit concentré d’Ecosse ? Un « city break+ » associant ville et campagne, ville et loch (lac), ville et glen ou munro (colline)… La carte postale écossaise est si belle ! Il serait dommage de se limiter à la vie citadine, aussi intéressante et dynamique soit-elle. La première option, la plus simple, est un combiné entre Glasgow et Edimbourg. Couvrir la distance entre les deux villes rivales prend moins d’une heure en train. Le temps d’une traversée de la campagne écossaise et de ses petits villages… Pensez à suggérer une halte à Falkirk pour observer l’impressionnant ascenseur à bateaux et les Kelpies géants. Ces immenses sculptures de métal raviront les amateurs de photos avec leurs reflets changeant selon la lumière.

Walkers on Conic Hill - DR VisitScotland - Kenny Lam
Walkers on Conic Hill - DR VisitScotland - Kenny Lam
Lors d’un séjour à Glasgow, une petite journée sur le loch Lomond, à une demi-heure de route, reste incontournable. Avant la dégustation d’un bon whisky local, ce grand lac se prête aux grandes ou aux petites balades dans la nature environnante. Pas d’hésitation, les paysages du parc national du Loch Lomond & des Trossachs sont d’une exceptionnelle beauté ! Pour en admirer le maximum sans trop se fatiguer, on conseillera une croisière sur le loch Lomond durant une heure ou une heure et demie avec même parfois dégustation de whisky à bord. Plus loin, sur le loch Katrine, le tour du lac peut se faire en bateau à vapeur, le Sir Walter Scott Steamship. Pour un plus long séjour, vous pouvez prévoir un tour sur l’île d’Arran. Le trajet en ferry crée déjà une impression de voyage dans le voyage. Arrivé sur l’île, c’est une Ecosse en miniature que l’on a l’impression de trouver. Montagnes -dont le Goat Fell à 874 mètres, tout de même-, plages, pierres levées à Machrie More, châteaux comme celui de Brodick, distillerie et spécialités gastronomiques sont concentrées sur cette terre d’une trentaine de kilomètres de long pour seize kilomètres de large.

Activités en famille

Tantallon Castle and Bass Rock - DR VisitScotland - Kenny Lam
Tantallon Castle and Bass Rock - DR VisitScotland - Kenny Lam
Près d’Edimbourg, la région voisine de l’East Lothian avec ses plages et ses petites villes côtières permet de voir la mer sans aller trop loin. Perché sur sa falaise, le château fort de Tantallon, en ruines mais avec une impressionnante courtine, des tours, un corps de garde… offre une belle plongée dans le Moyen-Age. Parfait pour une visite avec des enfants à moins d’une heure de la capitale écossaise!

Pour une escapade d’une journée, le choix se fera soit vers le sud dans la région des Scottish Borders, dans les pas de Sir Walter Scott, soit au nord, vers les jolies villes de Perth et Dundee faciles à rejoindre en train. Les familles notamment trouveront un immense terrain de jeu dans la région de Perth avec du kayak, du paddle, du VTT et… des cerfs élaphes à découvrir au Highland Safaris & Red Deer Centre. Les férus d’histoire militaire ne manqueront pas le musée du régiment écossais The Black Watch dans le château de Balhousie à Perth. Non loin, on peut aussi visiter le palais de Scone richement meublé, où furent couronnés les rois d’Ecosse, et ses jardins avec le très beau labyrinthe végétal.

Dunnottar Castle - DR VisitScotland - Kenny Lam
Dunnottar Castle - DR VisitScotland - Kenny Lam
Depuis Aberdeen, une échappée vers le parc national des Cairngorms s’impose. Dans cet espace naturel préservé, un arrêt au château royal de Balmoral est bien tentant à condition d’avoir pensé à réserver en ligne. Surtout, il ne faudra pas oublier de vérifier que la reine n’y est pas en résidence au même moment… Une suggestion ? Sur la côte est, entouré d’une lande battue par les vents, le château de Slains a inspiré l’auteur de Dracula. On peut encore voir les murs épais et hauts de cette vaste bâtisse sans toit du XVIIe s. Plus au sud, à une trentaine de kilomètres d’Aberdeen, prévoir une randonnée vers le château de Dunnottar. Les ruines de cette forteresse médiévale se dressent sur un promontoire rocheux cerné par la mer. Photo souvenir obligatoire !

De fait, l’Ecosse regorge tellement de châteaux qu’il sera facile d’en trouver un à visiter, notamment sur la « route des châteaux ». Un incontournable du côté d’Inverness ? Le château d’Urquhart au bord du loch Ness. Le site, très bien aménagé avec des escaliers et des passerelles de bois, permet de se promener dans les bâtiments en ruine de ce château fortifié datant du XIIIe siècle. Pour les enfants, c’est aussi l’occasion de scruter le lac à la recherche de Nessie, le fameux monstre du loch Ness. A faire par temps couvert avec un peu de brume sur le lac, pour plus de mystère…. Dans la région d’Inverness, on pourra aussi conseiller une petite balade de 2h en bateau dans le Moray Firth. Avec un peu de chance, dauphins, phoques et loutres qui fréquentent l’estuaire se laisseront approcher.

Des routes pour revenir

Pour enrichir d’escapades un programme de city break, les routes touristiques écossaises constituent un outil intéressant. En fonction de la durée de séjour du client, on pourra piocher parmi les nombreuses étapes de ces itinéraires thématiques ou géographiques. Une petite boucle ou un petit trajet dans la journée suffira à s’imprégner d’images marquantes, et pourra susciter l’envie de revenir une prochaine fois en Ecosse...
Parmi ces routes, plusieurs longent le bord de mer. Outre les paysages côtiers, elles sont aussi ponctuées de sites remarquables. Sur la « North East 250 », près d’Aberdeen, il faut ainsi passer voir le joli village balnéaire de Cruden Bay. Sur l’« Angus Coastal Route » près de Dundee, ce sera le château-fort de Broughty Ferry comme posé sur l’eau, ou sur la « North Coast 500 », au-dessus d’Inverness, le petit village de pêcheurs d’Helmsdale.

Dans les terres aussi, les routes touristiques valent le détour. La route « The Heart 200 » au départ de Perth par exemple relie les deux parcs nationaux d’Écosse, Loch Lomond & The Trossachs et Cairngorms.

Views along the Snow roads - DR VisitScotland - North East 250 - Damian Shields
Views along the Snow roads - DR VisitScotland - North East 250 - Damian Shields
Un trajet à commencer de parcourir pour la beauté de la nature à cet endroit, et que l’on pourra compléter à l’occasion d’un autre city break. On pourra alors suggérer, par exemple, de faire le lien avec la « route des whiskys » dans la vallée de Speyside au nord des Cairngorms. Une petite incursion sur la « Borders Historic Route » au sud d’Edimbourg sera plus facile à mettre en œuvre lors d’un city break. Au programme : voir le tissage des tartans au Lochcarron Visitor Centre dans le village de Selkirk ou le brassage de la bière à Loanhead.

Une destination accessible

La proximité de l’Ecosse rend un séjour en city break facilement envisageable. Au départ d’une dizaine de villes françaises, mais aussi de Bruxelles et de Genève pour les frontaliers, il faut compter entre 2h et 2h30 de vol. Sur place, la découverte de la ville écossaise se fait aisément à pied ou en bus, et même en métro pour Glasgow. Vous pouvez aussi conseiller la location d’une voiture, histoire d’ajouter une escapade au vert sur une demi-journée ou une journée. Ne pas hésiter non plus à proposer de couvrir des trajets en train. Une solution pratique pour ceux qui préfèrent ne pas tenter la conduite à gauche et profiter de la vue. D’autant qu’en plus des lignes régulières, des trains touristiques offrent une autre façon de découvrir l’Ecosse. L’expérience peut se faire dans un train à vapeur comme le Jacobite dans l’ouest des Highlands ou à bord d’un train luxueux comme le Belmond Royal Scotsman au départ d’Edimbourg. Pour se faire une idée de la variété de l’offre, on pourra consulter le site de VisitScotland. Bien sûr, les tour-opérateurs spécialistes de la destination proposent aussi des programmes d’excursions, pour groupes notamment, en autocar. Dans les airs, sur la route ou sur les rails, l’Ecosse est accessible !

Lu 8593 fois
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 5 Février 2021 - 17:43 Histoires d’Ecosse





CONTACTEZ VISITSCOTLAND
Elise COMPAGNON
+44 (0)131 472 2390
Elise.Compagnon@visitscotland.com

VisitScotland
Ocean Point One
94 Ocean Drive
Edinburgh
EH6 6JH
Royaume-Uni





































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias