TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Coronavirus : Allemagne, Chili, Qatar ... les pays ferment leurs frontières aux Français

Le point au 16 mars 2020



Un à un, les pays prennent des mesures pour éviter la propagation du Covid-19 et restreignent donc l'accès aux voyageurs français. On fait le point sur les derniers en date (16 mars 2020).


Rédigé par La Rédaction le Lundi 16 Mars 2020

Un à un, les pays prennent des mesures pour éviter la propagation du Covid-19 - DR : DepositPhotos, ildogesto
Un à un, les pays prennent des mesures pour éviter la propagation du Covid-19 - DR : DepositPhotos, ildogesto
L'épidémie de coronavirus, qualifiée "d’urgence de santé publique de portée internationale" par l'OMS pousse les pays à fermer leurs frontières, ou du moins, à durcir les contrôles d'entrée, et notamment des voyageurs en provenance de France.

A l'image de l'Allemagne, qui vient de renforcer les contrôles aux frontières terrestres avec la France, la Suisse, le Luxembourg, le Danemark et l’Autriche à compter de ce lundi 16 mars 2020.

"Seuls les touristes français de passage pourront regagner la France, ainsi que les résidents permanents en France. La circulation des travailleurs transfrontaliers et la circulation des marchandises ne sont à ce stade pas concernées mais font l’objet de contrôles (laissez-passer)", indique le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) dans ses Conseils aux Voyageurs.

Les voyages touristiques et professionnels sont également suspendus et les liaisons aériennes entre l’Allemagne et la France sont fortement réduites (il est conseillé de contacter la compagnie aérienne pour connaître les annulations).

Fermeture des frontières au Qatar, en Bosnie, en Lettonie...

Il en va de même en Bosnie-Herzégovine, où les voyageurs en provenance de France, d’Allemagne, d’Espagne, de Roumanie, d’Autriche, de Suisse, de Belgique, du Japon, de Chine, d’Italie, de Corée du Sud ou d’Iran ont interdiction d’entrée sur le territoire.

De leur côté, les autorités lettones ont également annoncé la fermeture des frontières pour tous les étrangers non résidents à compter du 16 mars à minuit.

"Tous les transports par voie aérienne, maritime et ferroviaire seront interrompus, ainsi que les liaisons internationales par autocar. La frontière terrestre avec la Lituanie et l’Estonie ne reste ouverte que pour des véhicules privés. En conséquence, une interruption progressive des lignes aériennes entre la France et la Lettonie est à prévoir à très brève échéance."

Au Liban, le gouvernement a annoncé la mobilisation générale à partir du 15 mars, et ce jusqu’au 29 mars 2020, avec l’obligation pour la population de rester confinée à domicile et de limiter les déplacements au strict nécessaire, mais aussi la fermeture de l’aéroport international de Beyrouth, de tous les ports et des frontières terrestres du 18 au 29 mars 2020. Sauf exceptions, l’entrée sur le territoire libanais est désormais interdite aux voyageurs.

A Oman, à compter du 17 mars, il sera interdit d’entrer sur le territoire pour tous les étrangers résidents ou non-résidents (touristes notamment, même munis d’un e-visa).

Tout comme au Qatar, à compter du 18 mars 2020 à minuit (heure locale), pour une durée de 14 jours renouvelable. L'entrée sur le territoire qatarien sera interdite à toute personne qui n’a pas la nationalité qatarienne (y compris, donc, aux Français, même résidents au Qatar).

... mais aussi au Chili ou à Maurice

Même topo pour le Chili, passé en phase 4 de l’épidémie de coronavirus le 16 mars 2020.

"Les autorités chiliennes ont annoncé la fermeture des frontières à compter du 18 mars. Cette fermeture ne s’applique pas aux ressortissants chiliens ni aux étrangers avec un statut de résident permanent au Chili. Il est recommandé aux Français de passage de contacter immédiatement leur compagnie aérienne pour rentrer en France ou dans leur pays de résidence", prévient le Quai d'Orsay.

De plus, à l’entrée au Chili, les Français sont soumis à des mesures d’auto-isolement obligatoire (à domicile ou dans leur hôtel) pour une période de 14 jours. Plus de détails en cliquant ici

En Equateur déjà, le gouvernement a interdit les vols internationaux, ainsi que le transport international terrestre et maritime, depuis le dimanche 15 mars à 23h59 (heure locale) pour les ressortissants étrangers de passage. Pour les Équatoriens ou les étrangers résidant dans le pays, la date limite est le lundi 16 mars à 23h59.

Ce sera aussi le cas à l'Île Maurice, à partir du 18 mars 2020, dès 20h. "Aucun passager en provenance ou ayant transité par l’Union Européenne, la Grande-Bretagne et la Suisse, au cours des 14 derniers jours, ne sera autorisé à entrer sur le territoire mauricien", indique le MEAE.

Mais déjà à partir de ce 16 mars 2020, 20h, aucun passager en provenance ou ayant transité par la Réunion au cours des 14 derniers jours, ne sera autorisé à entrer sur le territoire mauricien.

"Il est recommandé aux Français non-résidents de passage de mettre fin à leur séjour et de regagner dès que possible la France ou leur pays de résidence habituelle".

Aux Iles Cook, tous les vols depuis et en provenance de la Polynésie française sont reportés jusqu’au 18 avril et tous les voyageurs, à l’exception des ressortissants néo-zélandais, doivent s’astreindre à une période de confinement, en Nouvelle-Zélande, lors des 14 jours précédant leur date d’entrée aux Îles Cook. Ces mesures sont applicables jusqu’au 18 avril 2020.

Quelle situation en Afrique ?

A Djibouti, les autorités locales ont annoncé la fermeture de l’espace aérien à compter du 18 mars 2020. Il ne sera donc possible d’entrer ou de sortir du territoire par voie aérienne.

Idem en Afrique du Sud, où les voyageurs en provenance et à destination des pays à « haut risque » , dont la France, se verront interdits d’accès au territoire sud-africain à partir du 18 mars. "Les visas déjà accordés aux visiteurs issus de ces pays sont annulés et la délivrance de nouveaux visas pour les ressortissants de ces pays est suspendue, précise le MEAE.

Il est recommandé aux Français non-résidents de passage de mettre fin à leur séjour et de regagner dès que possible la France ou leur pays de résidence habituelle".

En Mauritanie, les vols commerciaux seront suspendus à compter du 17 mars 08h et une mise en quarantaine de 14 jours sera appliquée pour tous les passagers en provenance de l’étranger.

En Namibie, le MEAE recommande aux Français actuellement de passage "de prendre toutes les mesures nécessaires pour un retour en France par voie aérienne dès que possible. Des liaisons aériennes restent opérationnelles, il convient de contacter les compagnies aériennes ou les agences de voyages pour vérifier la possibilité d’emprunter un vol de retour".

En effet, la Namibie a suspendu pour 30 jours, depuis le 14 mars, tous les vols depuis et vers l’Allemagne, le Qatar et l’Ethiopie.

Quant au Kenya, les autorités locales ont décidé d’interdire l’accès au territoire à toute personne en provenance d’un pays ayant des cas déclarés de COVID-19, sauf pour les citoyens kényans ou les résidents étrangers (titre de séjour à l’appui) qui devront se mettre en auto-quarantaine pendant 14 jours.

Des fermetures en Asie Centrale

Le Kirghizstan a, depuis le 14 mars 2020, interdit d’entrée sur le territoire pour toute personne ayant séjourné ou transité pendant les 30 derniers jours dans l’un des pays de la catégorie 1 (dont la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne).

Tandis qu'en Azerbaïdjan, les autorités locales ont annoncé "l’annulation de l’essentiel des vols internationaux en provenance et à destination de Bakou. Les Français non-résidents en Azerbaïdjan (étudiants, touristes) sont désormais invités à envisager un départ anticipé du pays par les derniers vols encore disponibles à destination de LONDRES (AZAL) ou de MOSCOU (AZAL, Aeroflot, S7 airlines), en prenant soin, concernant cette dernière destination, de vérifier les conditions de leur transit aéroportuaire", précise le Quai d'Orsay.

De son côté, la Géorgie a annoncé une interdiction générale d’entrée sur le territoire pour tous les ressortissants étrangers (à l’exception de ceux qui ont de la famille en Géorgie) à partir du 18 mars, minuit.

il en va de même en Ouzbékistan, suite à l’annonce du 1er cas de Covid19 confirmé le 15 mars. "Les autorités ouzbèkes ont décidé qu’à compter du lundi 16 mars, toutes les liaisons aériennes et terrestres seront suspendues jusqu’à nouvel ordre."

Des mises en quarantaine à l'arrivée

Par ailleurs, nombreux sont les pays à instaurer une mise en quarantaine de 14 jours à l'arrivée des voyageurs français.

C'est le cas désormais en Zambie, qui recommande des auto-quarantaines de 2 semaines depuis le 13 mars 2020 au soir. Mais aussi au Nigéria, au Rwanda, à Taïwan.

Lu 8349 fois

Tags : coronavirus
Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.











































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • TravelManagerMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance