TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

Coronavirus : annulations, "quarantaine", reports, c’est le B… !

Le désarroi des consommateurs



Depuis que TourMaG.com a ouvert son Groupe HOT LINE aux voyageurs, nous appréhendons mieux les peurs, les craintes et le désarroi des consommateurs qui s’expriment face à une situation anxiogène, hors-contrôle et qui les dépasse totalement. Et parfois nous aussi…


Rédigé par le Mardi 10 Mars 2020

Le flottement actuel et le flou artistique qui entoure ces questions sont la pire des choses. Ils contribuent à l’inflation du sentiment d’insécurité des voyageurs qui ne savent plus à qui se fier - DR : DepositPhotos
Le flottement actuel et le flou artistique qui entoure ces questions sont la pire des choses. Ils contribuent à l’inflation du sentiment d’insécurité des voyageurs qui ne savent plus à qui se fier - DR : DepositPhotos
Comment s’y retrouver dans le b… ambiant ?

J’avoue que sur certaines questions, je sors mon joker. Et comme je comprends tous ceux qui veulent annuler leur voyage, y compris au prix d’une perte pure et simple des prestations déjà réglées...

Les vacances, ça doit être du bonheur, pas de l'angoisse au ventre.

Je n'approuve pas le MEAE (Ministère de l'Europe et des Affaires Etrangères) qui au moindre cas de coronavirus sur une destination, sort son immense parapluie pour éviter les pépins ultérieurs. Encore que de la part d'un Etat providentiel cela puisse se concevoir.

Mais cette attitude est-elle la bonne ? Pourquoi affoler les consommateurs alors que les destinations restent ouvertes et qu’ils ne pourront pas obtenir le remboursement de leur voyage ?

Pourquoi annoncer le renforcement des procédures à destination si elles ne sont pas définitives ? Alors même qu’elles n’ont pas fait l’objet d’une analyse ni d’une validation auprès desdites autorités ?

Le dernier exemple en date est celui de la Russie qui, dixit le site des Conseils aux Voyageurs (que nous relayons avec de plus en plus de conditionnels), indiquait que les Français pourraient être soumis à la quarantaine de quatorze jours obligatoire imposée par les autorités de la ville de Moscou.

Confondant vitesse et précipitation, le Quai d'Orsay a évoqué la Russie comme le territoire auquel s’appliquait la mesure administrative en question, alors que c’est la municipalité de Moscou qui a pris l’ukase (sic).

La crise sanitaire fait craquer de toutes parts le Code du tourisme

Selon les TO spécialistes, affolés (et on les comprend), cette mesure (toujours pas applicable à l’heure actuelle) ne pourrait d’un point de vue administratif concerner que Moscou puisqu’il s’agit d’un arrêté municipal. Sans effet sur le reste du pays.

Et surtout, toujours selon les mêmes voyagistes, il n'y a aucune mise en quarantaine des voyageurs !

Lire : Coronavirus : "il n'y a pas de mise en quarantaine à Moscou"

Et d’ailleurs, que fait-on si demain dans un de ces pays, on met un ou plusieurs de nos concitoyens (exemple en cours en Egypte) en "quarantaine" ?

La destination n’est pas déconseillée et les assurances voyages classiques n’assurent pas le Covid-19… Hospitalisation, rapatriement, remboursement du voyage... qui réglera la "douloureuse" ?

La crise sanitaire actuelle fait craquer de toutes parts notre système législatif. Le tourisme est aux premières loges. On rafistole, on colmate, on improvise dans l’urgence.

Mais ce faisant, on joue avec nos métiers au Quai d’Orsay, dont les boulettes répétées ressemblent au mieux à de l’amateurisme, au pire à de l’incompétence.

L’Etat se doit de donner une information certifiée à ses citoyens et non pas avancer des thèses visant à se protéger de procédures ultérieures, si ça tournait mal.

Il se doit aussi de trancher : si un pays en l’Etat actuel ne semble pas disposer de toutes les garanties nécessaires, alors il faut le dire et le dire vite pour éviter l'indécision.

Le flottement actuel et le flou artistique qui entourent ces questions sont la pire des choses. Ils contribuent à l’inflation du sentiment d’insécurité des voyageurs qui ne savent plus à qui se fier. Et nous non plus !

Jean Da Luz Publié par Jean Da Luz Directeur de la rédaction - TourMaG.com
Voir tous les articles de Jean Da Luz
  • picto Facebook
  • picto Twitter
  • picto Linkedin
  • picto email


Lu 5983 fois

Notez

Commentaires

1.Posté par PETITJEAN DIDIER le 10/03/2020 09:01
Bonjour, bien votre article , mais un TO est quand même tenu de nous garantir une prestation ? si il n'est pas sur de nous garantir pour ce que l'on a payé , c'est quand même a lui d'annuler le voyage ? Nous partons fin du mois 14 jours Vietnam Cambodge et l'on voit que l'on risque la quarantaine au Vietnam Que fait-on ? de plus maintenant il y a des frais supplémentaire de visas Merci de votre réponse. Didier

2.Posté par agvfan le 10/03/2020 09:18
comme expliqué dans l'éditorial d'hier, le secteur paye sa sous (non) représentation aux niveau des instances dirigeantes qui ont un impact sur le secteur; dans le cadre du passage phase 2 phase 3, le ministre des transports sera associé aux décisions et sera en mesure à la fois de comprendre les impacts sur les entreprises concernées et le cas échéant "défendre" son secteur auprès de ses collègues ; mais pour le tourisme ..., quand on voit que le SETO est obligé de pleurer pour obtenir des informations auprès du MAE, que amslav (Tatiana ) comme cité est obligé de faire le lien entre la Russie et la France, on croit rêver -

3.Posté par Masson Michel le 11/03/2020 10:49
Ce serait si simple de reporter le voyage , je suis concerné par un départ le 23 mars au Vietnam

4.Posté par Brigitte Castillon le 11/03/2020 17:43
Pour notre agence, nos clients pour le moment ne sont pas dans l'annulation. Ils attendent les nouvelles au jour le jour et si cela était nécessaire ils reporteraient leur séjour.Pour le moment nous recevons tous les jours nos voyageurs dans les divers aéroports du Mexique.

5.Posté par pagode le 11/03/2020 18:56
Comment expliquer d'un côté que le SETO fait un communiqué de presse ou il suspend tous les voyages à destination du Vietnam à compter du 12/03, et d'un côté TUI avec lequel je dois partir à la fin du mois, qui ne me communique pas cette information mais me laisse un message m'indiquant que désormais il faut avoir un visa (payant).
Reprocher au Ministere des affaires étrangères de faire son boulot, de prévenir et d'alerter ses concitoyens, c'est un peu osé, alors que pour d'obscures raisons, on est prêt à maitenir des voyages sans garantie de délivrer les services prévus !
On attend quoi, que les premiers touristes francais soit parqués quelque part au Vietnam en quarantaine !
ce serait si simple d'annuler ou de reporter, ce qui refléterait un respect et un engagement fort envers les clients, qui aujourd'hui seraient à coup sur les clients de demain. car c'est dans ces moments difficiles qu'on mesure la réelle qualité d'un tour operateur et sa capacité à faire face à des situations difficiles pour tous et anxiogènes pour les clients.

6.Posté par Didier PETITJEAN le 11/03/2020 19:47
Bonjour Pagode
Que voulez-vous dire par TUI , pour notre part, nous aussi nous devons partir le 29 Mars mais du côté TO silence radio, même pas prévenu du besoin de visa pour le Vietnam , RIEN.
Je suis bien d’accord avec votre réflexion, et navré de la non considération envers la clientèle
Bonne Soirée

7.Posté par Pagode le 12/03/2020 14:39
Bonjour Didier Petitjean
je voulais dire TO, pour ma part depuis hier soir, on m'a signifié qu'il avait été décidé d'annuler les départs pour le Vietnam jusqu'au 31 mars, par conséquent mon dossier allait être annulé avec pour conséquences report, avoir ou remboursement ( Cf. conditions générales de vente et article L211-14 du code du tourisme).
Dans votre cas, votre TO aurait dû à minima vous informer du questionnaire à remplir et du visa obligatoire pour entrer au Vietnam. Il est peut-être débordé ? Est-ce une grande enseigne…...la situation doit être extrêmement difficile en ce moment pour la profession !
Vous devriez le relancer calmement, à mon avis votre situation va se décanter ce week-end !

8.Posté par Didier PETITJEAN le 12/03/2020 17:31
Bonjour Pagode
Merci de votre réponse, pour nous le voyage est organisé par Megavacances via Auchan voyage .
Je pense que Auchan attend les instructions de Mégavacances, mais ils pourraient au moins nous informer des marchés à suivre Cordialement

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 15 Novembre 2020 - 23:45 Il faudra être "majeur et vacciné" pour voyager...

































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance