TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


Corsair : malgré un accord (presque) global, la CFTC maintient la grève !

Corsair, la grève de la CFTC court du 17 au 19 juin à 23h59



Initiée à la fin avril 2022, la grève des PNC (Personnel Navigant Commercial) de Corsair n'avait jusque-là connu qu'un seul épisode, malgré un préavis courant jusqu'au 15 septembre 2022. Nous apprenons que la CFTC a décidé d'appeler à un nouveau week-end de contestation, de ce vendredi 17 au dimanche 19 juin 2022. Dans le même temps, la direction de Corsair annonce qu'un accord de fin de conflit a été signé "par 4 syndicats très largement majoritaires". Nous vous décryptons toutes ces informations.


Rédigé par le Vendredi 17 Juin 2022

Corsair, la grève de la CFTC court du 17 au 19 juin à 23h59, malgré un accord de fin de conflit avec 4 syndicats - DR
Corsair, la grève de la CFTC court du 17 au 19 juin à 23h59, malgré un accord de fin de conflit avec 4 syndicats - DR
Dans l'aérien, les turbulences sont constantes et parfois anticipables.

Alors que la colère ne faisait que monter depuis quelques mois, dans les rangs du PNC (Personnel Navigant Commercial) de Corsair, sur fond d'inflation, d'effort des salariés lors du rachat et de négociations annuelles obligatoires (NAO) infructueuses, une grève a été déclenchée en avril dernier.

"Les PNC sont à bout. La base est très remontée, elle fait pression sur les syndicats," nous expliquait un salarié, à la veille du mouvement social.

Les salariés concernés se mettaient donc en grève le 22 avril 2022, avec un préavis courant jusqu'au 15 septembre 2022.

Une façon de faire pression sur la direction, en agitant la peur d'un été chaotique, alors que l'activité s'annonce plus que soutenue.

Quelques semaines plus tard, c'est à la CFTC de remettre une pièce dans la machine du mouvement social. Le syndicat demande à ses adhérents Corsair de rester chez eux du vendredi 17 juin 2022 à 00h01 au dimanche 19 juin 2022 à 23h59.

Malgré cette mauvaise nouvelle, un accord a été trouvé pour enfin sortir la direction de Corsair de l'ornière.

Corsair : un accord de fin de conflit signé par 4 syndicats !

"Après de nombreuses réunions, un accord de fin de conflit a été signé vendredi 10 juin par 4 syndicats très largement majoritaires la CFE-CGC Corsair, le SNPNC-FO, Sud Aérien, et l’UNPNC-CFDT (80% des suffrages des PNC Corsair aux dernières élections)," se réjouit un porte-parole de la compagnie.

Au regard des engagements pris, le préavis de grève a été levé par les instances ayant ratifié l'accord..

Pour comprendre, la situation devenue "hautement conflictuelle", voici un petit point d'étape.

Les représentants du personnel remettaient en cause la perte des 8,4% sur la grille salariale et demandent une revalorisation des indemnités repas, tout en dénonçant les conditions d’hébergement.

Une situation qui perdurait depuis plus d'une année. Les multiples réunions, même de dernière minute, n'y ont rien changé tellement les positions semblaient éloignées.

"La direction s’était engagée lors de la signature de fin de conflit du 18 octobre 2021 à réduire la charge de travail et à améliorer nos conditions. Nous sommes toujours en attente du respect de ces engagements," annonçait alors le tract.

Il aura donc fallu attendre un mouvement social, pour trouver un accord.

Nous apprenons que les PNC ont obtenu des avancées significatives sur les indemnités repas et kilométriques, ainsi qu'une prime Macron.

Aucune hausse des salariés n'a été promise, alors que les équipes navigantes réclamées une augmentation de 4%, quand les dirigeants ne leur proposaient qu'un seul pour cent.

Corsair : la Grève de la CFTC n'aura aucune conséquence sur les vols

"La Direction de la Compagnie, consciente des efforts et de l’implication au quotidien des PNC, s’est réjouie que le dialogue social ait abouti à un accord de fin de conflit et permette le retour à un climat interne serein," poursuit le représentant de la compagnie.

Une bonne nouvelle qui intervient après la fusion capitalistique avortée entre Air Austral et Corsair, par Tikehau Ace Capital.

A lire : EXCLUSIF - Corsair - Air Austral : Tikehau Ace Capital jette l'éponge !

Le mouvement social n'a pas remis en question l'engagement du fonds d'investissement français, la raison de l'abandon du projet est plutôt à chercher du côté de la Réunion.

Par contre, il reste une épine dans le pied de Pascal de Izaguirre, car la CFTC maintient bien son appel à la grève, pour ce weekend.

Si le syndicat est "fort, les conséquences seront minimes, puisque de nombreux jeunes PNC sont disponibles pour pallier les manquements de postes," nous explique un salarié.

Une analyse plus que juste.

Le préavis courant du 17 juin au 19 juin sera "sans impact sur les vols Corsair, mais la compagnie regrette cette démarche isolée alors même que nous nous inscrivons dans un dialogue social constructif," nous dit-on du côté de la direction.

Un épisode qu'il faut remettre en perspective d'un ciel français et européen de plus en plus en colère...

Lu 2392 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 1 Juillet 2022 - 14:51 Airbus enregistre une super commande venue de Chine







































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias