Nos bureaux sont fermés du 01/08 au 21/08. Retour de la newsletter quotidienne le 22/08/2022. Bel été !
TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


DSP : Volotea se (re)positionne sur la ligne entre Tarbes-Lourdes et Paris-Orly

L'aéroport Tarbes-Lourdes Pyrénées va réétudier la candidature de Volotea



L'aéroport Tarbes-Lourdes Pyrénées (Pyrénia) reprend la procédure d’appel d’offres public pour l’exploitation de la ligne aérienne Tarbes-Lourdes / Paris-Orly. Après avoir perdu son droit d'exploitation en mars dernier, Volotea entend tirer les conséquences de l’ordonnance du Tribunal administratif de Pau, et réitère sa candidature pour l’attribution de cette ligne. Dans un même temps, la compagnie espagnole prévoit la création de plus de 200 emplois supplémentaires en France pour l'année 2022.


le Mardi 26 Avril 2022

Volotea maintient sa participation à l'appel d'offres pour assurer la ligne Paris-Orly - Tarbes-Pyrénées - DR : Volotea
Volotea maintient sa participation à l'appel d'offres pour assurer la ligne Paris-Orly - Tarbes-Pyrénées - DR : Volotea
A lire aussi : Volotea, les actualités et informations clés de l'entreprise

Volotea a pris acte de la décision de l'aéroport Tarbes-Lourdes Pyrénées (Pyrénia) de reprendre la procédure d’appel d’offres public pour l’exploitation de la ligne aérienne Tarbes-Lourdes / Paris-Orly.

En février 2022, la compagnie avait été choisie dans un premier temps par le syndicat mixte Pyrénia pour assurer l’exploitation de cette ligne en exclusivité.

Mais le 22 mars dernier, le juge des référés du tribunal administratif de Pau avait fini par annuler cette première décision pour des faits de travail dissimulé, donnant raison à Chalair, une compagnie française domestique qui convoite la ligne également.

LIRE A CE SUJET : DSP Tarbes-Lourdes - Paris : bras de fer entre Chalair et Volotea

Il a été considéré à ce moment-là que Volotea ne se serait pas acquittée de toutes les sommes prétendument dues au titre d’une décision antérieure du Tribunal de Bordeaux.

Une compétition accrue pour gagner l'exploitation de la ligne

Si elle conteste ces accusations devant le Conseil d’Etat, Volotea réitère finalement sa candidature pour l’attribution de la ligne.

Tout en formant un pourvoi en cassation devant le Conseil d’Etat afin de préserver ses droits, Volotea a décidé de payer toutes les sommes énoncées dans le jugement de Bordeaux, causé par des manquements aux obligations déclaratives concernant 18 employés en 2013.

Volotea estime par conséquent avoir désormais rempli toutes les conditions requises par l’ordonnance du Tribunal administratif de Pau pour poursuivre face à Chalair sa participation à l’appel d’offres public pour l’attribution de la ligne Tarbes-Lourdes/Paris-Orly, ligne soumise à une Délégation de Service Public (DSP) et donc à une aide financière de l'Etat de l'ordre de 4,5 millions d'euros par an.

Pour rappel, Volotea emploie actuellement plus de 400 salariés en France et prévoit la création de 200 postes locaux supplémentaires pour l’année à venir.


Lu 1269 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus






































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias