TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e





Echos du Large en cessation de paiement : plusieurs dossiers placés en attente

l'agence représentait de nombreuses compagnies de croisière en France


Rédigé par Pierre Coronas le Vendredi 7 Juin 2013

Echos du Large a été déclaré en cessation de paiement par le Tribunal de Commerce de Paris et cesse ainsi ses activités. Même si la direction de l'agence qui représente plusieurs compagnies de croisières sur le marché assure avoir demandé à ses armateurs d'assurer l'ensemble des réservations en cours, dans les faits, la situation semble plus compliquée. Les professionnels concernés restent, pour le moment, dans l'attente.



Echos du Large représentait plusieurs compagnies de croisières étrangères sur le marché français - Photo-Libre.fr
Echos du Large représentait plusieurs compagnies de croisières étrangères sur le marché français - Photo-Libre.fr
Jeudi 6 juin 2013, nous apprenons qu'Echos du Large s'est déclaré en cessation de paiement.

Une information confirmée par l'entreprise, elle-même, dans un communiqué diffusé à ses clients et publié sur son site Internet.

L'agence, qui représente plusieurs compagnies de croisières en France, dont Norwegian Cruise Line (NCL), Princess Cruises, Carnival Cruise Lines, Holland America Line et Crystal Cruises, n'est donc plus en activité sur le marché français.

Dans son communiqué, la direction affirme avoir informé les compagnies précédemment citées de la situation.

"Nous travaillons actuellement sur un état complet des réservations et les implications que notre cessation d'activité entraîne. Aucune réservation en cours (confirmées) ne sera annulée par les armateurs", affirme le texte.

L'expression "réservations confirmées" désigne, en l'occurrence, les dossiers en cours et pour lesquels des acomptes ont été versés.

L'agence de représentation assure par ailleurs avoir demandé à ses partenaires armateurs de ne pas, non plus, annuler les dossiers qui concernent des demandes de réservations ainsi que celles actuellement en option et pour lesquelles aucun paiement n'a encore eu lieu.

Une initiative louable et qui pourrait rassurer les agences de voyages clientes mais qui, dans les faits, ne semble pas (encore) s'appliquer.

CIC ne prend pas encore en charge les résas d'Echos du Large

A la suite de l'annonce de sa cessation de paiement, Echos du Large donne une série de contacts pour joindre les compagnies représentées par ses équipes en France afin que les professionnels puissent assurer le suivi de leurs réservations.

Pour NCL, il est précisé que les prérogatives ont été transférées à Compagnie Internationale de Croisières (CIC), à Paris.

Pourtant, du côté du service commercial de CIC, on explique que "pour le moment, nous ne prenons pas en charge les réservations en cours d'Echos du Large." En revanche, "si des agences de voyages ont des réservations NCL à faire, ils doivent passer par nous désormais."

Traduction : "nous prenons les nouvelles réservations, mais, à l'heure actuelle, nous n'assurons pas le suivi des dossiers ouverts auprès d'Echos du Large. Du moins, pas encore."

Une situation que déplorent certains agents de voyages concernés. C'est le cas, notamment, de Pierre Denizot, Directeur de Cap Jeunes-Cap Voyages, à Marseille.

"NCL n'a pas d'équipes en France mais dispose d'un site pro en anglais auquel nous ne pouvons malheureusement pas nous connecter. Nous sommes forcés de passer par un intermédiaire.

Par conséquent, si celui vient à défaillir, comme c'est le cas aujourd'hui, nos réservations se retrouvent bloquées. Nous qui vendons beaucoup de produits NCL, nous préférerions largement traiter en direct avec la compagnie
", regrette-t-il.

Il assure réaliser un volume d'affaires de 50 000 à 60 000 euros par an avec NCL et se retrouve avec "une vingtaine" de dossiers en cours avec la compagnie sur les bras à la suite de la cessation des activités d'Echos du Large.

Résultat en chute libre entre 2011 et 2012

Un événement que la direction de la société a, semble-t-il, vu venir depuis quelques mois. En effet, au 30 septembre 2012, elle affichait un déficit net de 326 611 € pour un chiffre d'affaires (CA) de 2 941 145 €, selon les chiffres publiés sur Infogreffe.

A titre de comparaison, au 30 septembre 2011, elle affichait un CA inférieur (2 624 227 €) mais restait encore légèrement bénéficiaire. Pour autant, depuis fin 2009, même si le CA se maintenait, le résultat enregistrait des baisses régulières et consécutives.

Immatriculée auprès d'Atout France (IM075100282), Echos du Large avait souscrit sa garantie financière auprès de l'Association Professionnelle de Solidarité du Tourisme (APST).

Contactée par TourMaG.com, la présidence de l'APST confirme qu'Echos du Large lui a transmis une demande de libération de sa garantie financière, mais n'est, pour le moment, pas en mesure de donner plus d'informations.

Mais, compte tenu de la taille de l'entreprise, elle ne s'attend pas à un sinistre très important.

Un administrateur devrait très prochainement être nommé par le Tribunal de Commerce de Paris pour gérer la clôture de la société.

"Malgré nos nombreux efforts pour trouver des solutions concrètes suite à une année 2012 pleine de défis, marquée par une chute des marges et des tarifs, une forte compétition entre les gros acteurs du marché en France et en Europe, nous pensions sincèrement pouvoir faire face à une situation dégradée et redémarrer l'année 2013 sur de nouvelles bases et de nouveaux projets d'expansion grâce à l'arrivée de partenaires financiers dans notre capital", résume le communiqué de l'agence.

Malheureusement, malgré toutes ses bonnes intentions, après avoir bu une fois la tasse, l'entreprise n'est pas parvenue à sortir la tête de l'eau.

Et ce sont désormais ses clients qui se retrouvent démunis et perdus au beau milieu d'une mer déchaînée de réservations en attente.

Lu 3173 fois

Notez


1.Posté par le clerc le 07/06/2013 09:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Une triste nouvelle pour notre confrère Echo du Large
Contact USA, réceptif USA basé en Floride, a été l'un des 2 premiers partenaires Carnival Cruise. Les agences désireuses peuvent nous joindre sur carnival@carnival-croisieres.com
Contact en Floride : Rachel
Contact en France : Jean-Christophe 0612182510 ou Bertrand 0325708919

2.Posté par BERGAUZY YVES le 07/06/2013 12:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Même le marché de la Croisière est touché pourtant en plein expansion !!!les groupistes Différences , Echos du monde à Lyon ont de grosses difficultés par contre le monde de la Croisière se porte bien, bizarre. Erreur de gestion ? Bon courage Yves

3.Posté par FDL le 07/06/2013 12:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Triste nouvelle pour Echos... très pros, jamais eu de problème avec eux et mes résas en cours sont suivies. Pour bien les connaître, lls ont toujours géré au mieux et au plus serré leur société. Pas évident d'être un petit indépendant au milieu des gros, avec les marges du tourisme toujours en constante diminution, un réseau de distribution discutable, et tout le contexte économique que l'on connaît.
Donc invoquée l'erreur de gestion me paraît un peu anticipée... à moins Yves que vous n'ayez de quoi étayer votre question. Pour l'opportunisme du premier commentaire... c'est assez léger...

4.Posté par le clerc le 08/06/2013 12:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher FDL qui ne donne même pas son nom, je ne vois pas ce qu'il y a de léger à rappeler notre contact. Avec Echos du Large, nous avons largement contribué à la promotion de Carnival (il suffit de taper sur google pour retrouver les articles de presse) et avons toujours entretenu de bons rapports avec ce confrère que nous avons toujours respecté car novateur et sérieux sans ses démarches. Si vous pensez qu'il est opportuniste de donner notre contact afin que les agences continuent d"avoir un lien pour vendre la compagnie de la manière la plus pratique et professionnelle, je pense que vous êtes plutôt étroit d'esprit. Avec toutes les fermetures de TO connues ces dernières années, nous devons être nombreux dans le tourisme alors à être des opportunistes. Cordialement

5.Posté par CAP VOYAGES MARSEILLE le 09/06/2013 10:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
chers amis,

En ce qui me concerne, je suis passé par ECHO DU LARGE pour faire des résas avec NCL.
NCL m'a informé que les acomptes que j'avais versé à ECHO DU LARGE ne leur avaient pas été transmis. Donc si je veux garantir les croisières achetées je devais verser à nouveau un acompte...et perdre ainsi mes premiers acomptes...

Si vous êtes une agence concernée en ayant versé des acomptes à ECHO DU LARGE pour des dossiers à venir, contactez-moi pour que l'on puisse faire pression aupres des compagnies afin d'être au minimum commissionné tel que l'était ECHO DU LARGE.

PIERRE DENIZOT

voici mon email
INFO@CAP-VOYAGES.COM

6.Posté par BERGAUZY YVES le 10/06/2013 08:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
FDL , je crois avoir posé une question et non affirmé ! le Monde de la Croisière n'a de cesse de se développer donc...Yves

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

PUBLICITÉ
Fabien DA LUZ
fabien@tourmag.com
+33 4 91 58 61 97
+33 6 43 65 15 92


Dernière heure

















Le groupe TourMaG.com publie également Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages
et DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies.

TourMaG.com Légal Utiles
Emploi
I-tourisme
Groupes / CE
International
Travel in France
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
Contact
Publicité
La presse en parle

cookieassistant.com