TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo TourMaG  



FTI : quelles conséquences pour les agences ?🔑

DĂ©pĂ´t de bilan de FTI Touristik


C'est un coup dur pour les équipes de FTI mais aussi pour la profession. L'annonce de la faillite de FTI Touristik est tombée ce lundi matin. Si une procédure collective a été engagée à Munich en Allemagne, dans les filiales étrangères du Groupe, c'est un peu le flou artistique qui règne... TourMaG a enquêté.


Rédigé par le Mardi 4 Juin 2024

Après l'annonce du dépôt de bilan de FTI Touristik, les agences tentent de trouver des solutions alternatives pour leurs clients -  : Photo CE
Après l'annonce du dépôt de bilan de FTI Touristik, les agences tentent de trouver des solutions alternatives pour leurs clients - : Photo CE
Une annonce brutale est tombée ce lundi matin : FTI Touristik, le 3e troisième voyagiste européen basé en Allemagne, a indiqué qu'il déposait le bilan.

Une mauvaise nouvelle pour l'industrie du tourisme qui nous rappelle, toute proportion gardée, une des faillites les plus retentissantes du secteur : celle de Thomas Cook en 2019.

Autre similitude, le flou artistique (et juridique) qui entoure la situation des filiales étrangères du Groupe.

En effet, comme pour Thomas Cook France, c'est d'abord la maison mère qui a déposé le bilan. Pour l'heure, ce n'est pas encore le cas de la filiale française.

Dans un communiqué envoyé aux agences, FTI Voyages informe que FTI Touristik étant son principal fournisseur de forfaits touristiques, d'importantes perturbations sont à prévoir.

FTI Voyages annonce qu'il est possible d'annuler sans frais "à titre dérogatoire" tous les forfaits FTI Voyages avec départ à partir du 4 juin jusqu'au 4 juillet.

"Pour les forfaits en cours ou que les agences souhaiteraient maintenir, les mesures de reprotection seront toutefois dans un tel cas à mettre en œuvre en priorité par les agences concernées en qualité de partenaires contractuels des voyageurs."

Les agences de voyages déjà sur le pont, font leurs comptes. Et pour certains mini-réseaux, l'addition monte vite : de quelques dossiers pour certains, à plusieurs dizaines, voire centaine mais aussi plusieurs centaines, selon la taille de l'entreprise.

"Cette faillite de FTI Voyages va faire très mal", nous glissait un patron d'agences, lui même directement concerné. "Tout le monde travaillait avec ce tour-opérateur" lance un autre gérant de mini-réseau.

Mais le risque financier est surtout important pour les agences qui ne sont pas connectées à une centrale de paiement et qui règlent FTI Voyages en direct et avant départ.


Centrale de paiement : aucun risque financier pour les agences

Ce n'est pas le cas par exemple des agences Selectour ou Havas Voyages.

Laurent Abitbol, Président du directoire de la coopérative, nous confirme que des dossiers FTI sont en cours au sein du GIE ASHA (Selectour - Havas Voyages).

Il n'y a aucun risque, selon lui : "Nous ne payons pas avant le départ du client, mais cela va entraîner surtout du travail supplémentaire pour trouver des solutions alternatives."

L'argent est soit détenu par l'agence, soit par la centrale de paiement.

Même son de cloche du côté de TourCom : "Pour les départs à venir, tous les départs sont garantis par la centrale de paiement. Pour ceux déjà effectués, nous regardons s'il y a des prestations manquantes qui seront remboursées."

Désormais les agences s'attellent à re-protéger les clients. C'est ce que nous détaille un patron de mini-réseau : "Nous devons juste vérifier nos dossiers, les départs proches, voir si les prestations sont payées, appeler l’hôtelier en direct pour voir si tout est ok... ensuite pour les départs moins proches nous allons contacter nos clients pour leur expliquer la situation et ensuite nous allons essayer de trouver une alternative.

Pour les départ de l’été, cela va être compliqué de trouver des voyages au même prix que les ventes réalisées en début d’année. Du coup nous allons procéder au remboursement mais forcément il y aura des déçus..."

S'appuyer sur l'Article L211-13 du Code du Tourisme

Emmanuelle Llop, Fondatrice Equinoxe Avocats, avocate au Barreau de Paris rappelle que la faillite n'est pas considérée comme une circonstance exceptionnelle et inévitable.

"L'agence fait face à ce qu'on appelle une contrainte extérieure qui amène à la modification du contrat dans ses éléments essentiels (le forfait FTI Voyages ne peut être délivré ndlr)." explique-t-elle.

Selon l'avocate, il convient de s'appuyer sur l'Article L211-13 du Code du Tourisme : "Il faut que l'information aux clients soit claire et précise et proposer une alternative.

Si elle n'est pas acceptée, il faut informer le client qu'il dispose de la possibilité de résoudre sans frais le contrat.
"


Certains tour-opérateurs doivent aussi trouver des plans B. C'est le cas de Mondial Tourisme, qui avait des blocs-sièges sur un vol affrété par FTI entre Lille et Hurghada en Egypte et un autre vol co-affrété par les deux voyagistes avec Air Masters sur la ligne Nantes - Hurghada.

"Sur Lille nous allons faire des propositions au départ de Paris, cela ne complique pas trop. En revanche l'autre vol, au départ de Nantes a été annulé.

Nous allons faire une contre proposition aussi au départ de Paris, et si elle n'est pas acceptée par les clients nous rembourserons
" précise Selatt Erdogan, directeur commercial, qui souhaite exprimer sa solidarité aux équipes de FTI.

Faillite FTI : l'APST prend en charge les clients directs

FTI Voyages, filiale du Groupe FTI a su faire son nid au sein des réseaux de distribution grâce à ses tarifs attractifs et des outils en ligne de réservations plébiscités par les agents de comptoir.

Le choc de l'annonce du dépôt de bilan est d'autant plus important que les partenaires pensaient FTI Groupe et FTI Voyages sauvés. En effet, un Consortium Certares-led avait conclu officiellement un accord d’investissement avec FTI GROUP en avril dernier.

Finalement le deal a capoté, dans un contexte où les réservations n'étaient plus en phase avec les attentes, et où les fournisseurs, méfiants, ont demandé des règlements anticipés.

Pour les clients directs de FTI Voyages, le garant du voyagiste l'APST, les couvre contre l'insolvabilité du voyagiste. Mais pour l'instant aucune procédure collective n'est effective en France.

Selon Mumtaz Teker, Président de l'APST, le sinistre ne sera pas trop important : ""La France sera concernée par le dépôt de bilan. FTI Voyages travaillait surtout en B2B, sur le BCB c'était plus modéré".

Avec les faillites, revient inlassablement le débat sur la question des assurances des agences face à ces sinistres.

Comme l'exprime amèrement l'un de nos lecteurs : "La garantie financière est une garantie qui n'assure pas celui qui la paye....

Pour une APST 3.0. : il sera peut être intéressant (et cela ne fera que renforcer l'attractivité de l'APST) que les agences adhérentes à l'APST soient couvertes dès lors que la faillite concerne un propre membre de l'APST"


Le débat est ouvert !


Lu 6555 fois

Tags : fti voyages
Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus








































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias