Nos bureaux sont fermés du 01/08 au 21/08. Retour de la newsletter quotidienne le 22/08/2022. Bel été !
TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone


FUTUROSCOPIE - Emmanuel Lincot : "Je crains que la Chine reste fermée pendant encore de nombreux mois" 🔑

Entretien avec Emmanuel Lincot, sinologue, professeur à l’ICP, et chercheur-associé à l’Iris



Les clientèles chinoises font défaut. Partout. Sauf dans les limites de leurs frontières. Et encore, quand on les y autorise. Alors que les destinations du monde entier avaient misé sur elles, vont-elles enfin revenir ? Une question d’autant plus complexe que la Chine est un pays opaque pratiquant une « diplomatie du masque ». Laquelle n’est pas de nature à encourager le tourisme international.
A l’heure où les J.O de Pékin tirent leur rideau sur des images fort peu attractives, loin des effusions olympiques auxquelles ces grandes fêtes sportives nous avaient habitués, nous avons posé quelques questions à Emmanuel Lincot, un spécialiste de la Chine à qui l’on doit entre autre un nouvel ouvrage : « Chine et terre d’islam. Un millénaire de géopolitique ». Et pour lui, l’avenir n’est pas rose.


Rédigé par le Mercredi 23 Février 2022

Emmanuel Lincot : "il y a bel et bien un souci majeur avec le Covid qui fait que l’on ne va pas rouvrir de si tôt les frontières du pays. La Chine est verrouillée. Et, les quelques voyageurs qui veulent à tout prix s’y rendre sont soumis à des quarantaines drastiques" - Photo CC Wikipedia
Emmanuel Lincot : "il y a bel et bien un souci majeur avec le Covid qui fait que l’on ne va pas rouvrir de si tôt les frontières du pays. La Chine est verrouillée. Et, les quelques voyageurs qui veulent à tout prix s’y rendre sont soumis à des quarantaines drastiques" - Photo CC Wikipedia
Futuroscopie : Evoquons dans un premier temps, les questions d’image relatives à la Chine ?

Emmanuel Lincot : Effectivement, il est primordial de les évoquer car on ne peut pas dire que l’image de la Chine ces dernières années, se soit améliorée. Fort au contraire. Tout d’abord, il y a eu le Covid originaire, qu’on le veuille ou non, de ce pays, et l’opacité derrière laquelle se sont cachées les autorités chinoises pendant un temps. N’insistons pas.

Le monde entier a souffert et souffre encore de ce manque de transparence. D’autant que l’on ne sait toujours pas combien de décès sont liés au Covid et combien de personnes sont encore infectées ! Les stratégies hégémoniques notamment vis-à-vis de Hong-Kong et désormais de Taïwan n’ont pas fait du bien non plus à l’image d’un pays qui, par ailleurs, vient d’être boycotté par de nombreuses diplomaties étrangères, à l’occasion des J.O.

La question des droits de l’homme pour sa part est loin d’être réglée. Et si l’on parle enfin des Ouighours, on ne doit pas oublier qu’une centaine de millions de Chinois sont musulmans et sont également persécutés. Tout comme les chrétiens d’ailleurs qui sont aussi nombreux et qui sont victimes de toutes sortes de répressions, notamment de la destruction de leurs églises.

L’espionnage industriel et les méthodes commerciales douteuses du pays, y compris vis-à-vis de leurs propres ressortissants ne sont pas non plus des bons points pour le régime chinois. Voyez le cas du milliardaire Jack Ma…

Enfin, les J.O sous cloche qui ne manquaient pas d’ambition et devaient consacrer la puissance et le savoir-faire chinois ont d’autant moins ébloui le monde que l’ambiance y était plutôt plombée…

"On ne va pas rouvrir de si tôt les frontières du pays"

Futuroscopie : Je ne vous contredirai pas. La Chine est moins désirable d’un point de vue touristique. Y-a-t-il d’autres causes concrètes de ce désamour ?

Emmanuel Lincot :
je voudrais tout de même plaider contre le « China bashing ». Tout n’est pas mauvais dans ce pays et les Occidentaux ont tendance à en faire trop, surtout depuis le début de la pandémie quand on a vu des gens s’en prendre aux communautés de la diaspora qui n’y étaient pour rien.

Mais, il y a bel et bien un souci majeur avec le Covid qui fait que l’on ne va pas rouvrir de si tôt les frontières du pays. La Chine est verrouillée. Et, les quelques voyageurs qui veulent à tout prix s’y rendre sont soumis à des quarantaines drastiques.

A mon avis, cela n’est pas terminé. Je vois mal comment on pourrait déverrouiller un pays où la pandémie est tenace et prête à re contaminer des milliers de personnes.

Mais, ce qui me semble encore pire c’est le « verrouillage mental ». La démocratie n’est pas pour demain. Le régime chinois est un régime très autoritaire qui laisse peu de place à la liberté de pensée.

Prenons le cas des jeunes par exemple. Ils ne savent quasiment rien sur les événements de la place Tiananmen et sur l’histoire de leur pays. C’est dire à quel point la transparence continue de faire défaut et à quel point le lavage de cerveau poursuit ses ravages.

"les Chinois se servent du tourisme comme d’une sorte de monnaie d’échange"

Futuroscopie : Entrevoyez-vous une lueur d’espoir ?

Emmanuel Lincot :
Non, pas tellement. Ce qui est grave c’est que les Chinois sont devenus ultra nationalistes. C’est plus que jamais le « China First » qui prime. On ne leur donne donc pas tellement envie d’aller à l’étranger et la censure sur les réseaux sociaux démontre la sévérité des autorités.

Le comportement hyper agressif de la diplomatie chinoise dans le monde est une autre preuve de ce nationalisme de plus en plus exacerbé qui ne fera pas de bien ni au tourisme réceptif ni au tourisme exportateur. Pire, les Chinois se servent du tourisme comme d’une sorte de monnaie d’échange. Si l’on est en bon terme avec eux, ils exportent leurs touristes. Sinon, ils les retiennent.

Lire aussi : Décryptage : le tourisme chinois est-il une arme de distraction massive ?

L’ultra nationalisme est entretenu par cette rétention. Mais, il faut reconnaitre que pour conserver leurs touristes domestiques, les Chinois investissent massivement dans les infrastructures et équipements de toutes sortes. Le projet de faire skier 300 millions de Chinois n’est pas extravagant. On y parviendra. Mais, on skiera en Chine.

"Je crains que la Chine reste fermée pendant encore de nombreux mois"

Futuroscopie : Quid de l’économie ? La Chine est-elle en bonne santé ?

Emmanuel Lincot :
elle l’est beaucoup moins qu’on le dit. Il y a certes des riches. Mais, il reste 600 millions de Chinois vivant sous le seuil de pauvreté. Les Routes de la soie qui devaient relier le pays à tous les grands marchés asiatiques, européens, africains… ne remportent pas le succès escompté.

Et surtout, n’oublions pas que le danger vient de l’intérieur sur le plan politique.

En effet, le parti communiste vient de fêter son centième anniversaire et s’apprête à rassembler le XX° Congrès à l’automne prochain.

Or, le président XI Jinping n’est pas aussi populaire qu’on le pense. Il peut donc être renversé. Ce qui déstabiliserait pendant un temps le pays.
Encore une raison d’être pessimiste par rapport aux flux touristiques.

Pour ma part, je crains que la Chine reste fermée pendant encore de nombreux mois à moins d’un coup de théâtre diplomatique. Mais, pour le moment, on traverse une crise voire une rupture avec l’extérieur et pas seulement avec les USA... La route risque d’être longue.

A lire aussi : Tourisme chinois et luxe : un renversement de paradigme


Josette Sicsic -DR
Josette Sicsic -DR
Journaliste, consultante, conférencière, Josette Sicsic observe depuis plus de 25 ans, les mutations du monde afin d’en analyser les conséquences sur le secteur du tourisme.

Après avoir développé pendant plus de 20 ans le journal Touriscopie, elle est toujours sur le pont de l’actualité où elle décode le présent pour prévoir le futur. Sur le site www.tourmag.com, rubrique Futuroscopie, elle publie plusieurs fois par semaine les articles prospectifs et analytiques.

Contact : 06 14 47 99 04
Mail : touriscopie@gmail.com

Lu 4922 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus









































TourMaG.com
  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Nos Médias
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • #PartezEnOutreMer
  • Partez en France
  • TravelManagerMaG
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias