TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo Partez en France  




France du Nord à l’Est, quels incontournables à proposer à vos clients ?

Les incontournables du Nord à l'Est de la France


La pandémie a remis l’Hexagone au top des destinations… pour les Français. Un challenge pour les agences de voyages peu habituées à vendre l’Hexagone et l’occasion pour elles de (re)découvrir les sites qui font la richesse des territoires. Tour d’horizon des incontournables du Nord, de l’Est, de l’Île de France… et de l’intérêt de les proposer aux clients.


Rédigé par Jean-François RUST le Mercredi 14 Décembre 2022

Ile-de-France : quels sont les sites à ne pas manquer

Comme François Ier, Henri IV et Napoléon, grimpez l’escalier majestueux pour plonger dans les fastes de la résidence des rois de France Depositphotos.com Auteurgeejell
Comme François Ier, Henri IV et Napoléon, grimpez l’escalier majestueux pour plonger dans les fastes de la résidence des rois de France Depositphotos.com Auteurgeejell
Grâce à son prestige, sa riche Histoire et sa place majeure dans la vie de l’Hexagone, la « région capitale » accumule les trésors patrimoniaux. Grands monuments, musées iconiques et nobles châteaux en font une destination incontournable. S’y ajoutent les délices de la culture et du shopping… et les joies de la nature, comme dans la forêt de Fontainebleau.

Champs-Élysées (Paris)
De la place de la Concorde à l’Arc de Triomphe, remontez les Champs-Elysées, la plus prestigieuse des avenues de Paris et l’une de ses plus belles perspectives, véritable vitrine internationale du modernisme et du luxe à la française.

A lire aussi : Marché de Noël à Paris : les infos en 2022 ?

Notre-Dame de Paris (Paris)
L’incendie du 15 avril 2019 rend la cathédrale inaccessible mais il est toujours possible d’admirer sa majestueuse façade depuis les quais et le pont St-Michel. Notre-Dame-de-Paris reste un symbole architectural et historique.

Montmartre (Paris)
En haut de la butte, à 130 m au-dessus de la ville, Montmartre est un vrai village qui a gardé toute son authenticité, perceptible dès qu’on s’éloigne des endroits trop touristiques.

Musée du Louvre (Paris)
Le musée du Louvre, ancien palais des rois de France, est devenu l’un des plus riches musées du monde, qui regorge de chefs d’œuvre. Une éblouissante plongée dans l’histoire des arts.

Le Marais (Paris)
Pour flâner dans le Paris du 17e s., un livre d’histoire à ciel ouvert, visiter les musées et faire du shopping très tendance, le Marais s’impose pour humer la movida d’un quartier festif.

Tour Eiffel (Paris)
Symbole décrié de la modernité et du siècle nouveau en 1900, la Tour Eiffel est devenue l’image phare de Paris dans le monde entier, attirant des millions de touristes.

Quartier latin (Paris)
Quartier étudiant depuis le Moyen Âge, il conserve un charme indéfinissable. De la Sorbonne au Panthéon en passant par la rue Mouffetard, c’est toute une époque qui ressuscite au Quartier Latin.

Saint-Germain-des-Prés (Paris)
Les cafés et les brasseries mythiques de Saint-Germain, les antiquaires et les galeries d’art sont l’âme de la Rive Gauche et de ses rues étroites, pleines de charme.

Musée d’Orsay (Paris)
La gare d’Orsay devenue musée, magnifiquement transformée, est avant tout « le » musée des impressionnistes, où les tableaux les plus célèbres se sont donné rendez-vous.

Fontainebleau (Seine-et-Marne)
Comme François Ier, Henri IV et Napoléon, grimpez l’escalier majestueux pour plonger dans les fastes de la résidence des rois de France, accueillis à Fontainebleau durant sept siècles !

A lire aussi : CroisiEurope et Stéphane Bern mettent à l'honneur le patrimoine de France !

Forêt de Fontainebleau (Seine-et-Marne)
Le poumon vert de l’Île-de-France ! La forêt de Fontainebleau est un paradis pour les marcheurs, les grimpeurs et les cavaliers.

Versailles (Yvelines)
Le château de Versailles est le plus beau, le plus riche et le plus célèbre des palais français ! Impossible de tout voir en une seule fois. Pour une éblouissante première, privilégiez les Grands Appartements et le parc.

Basilique Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)
La basilique Saint-Denis, nécropole des rois de France, élève sa silhouette millénaire sur fond d’immeubles modernes, un sacré anachronisme au cœur de la banlieue nord de Paris.

Vaux-le-Vicomte (Seine-et-Marne)
Si elle a inspiré Versailles, la beauté du château de Vaux-le-Vicomte et de son parc a aussi provoqué la chute de Fouquet. Une histoire à méditer à la lueur tremblante des chandelles, l’été.


Hauts-de-France : quels spots incontournables ?

Lille, « capitale des Flandres », n’a jamais mieux porté son titre Depositphotos.com AuteurJanKranendonk
Lille, « capitale des Flandres », n’a jamais mieux porté son titre Depositphotos.com AuteurJanKranendonk
Entrainée par le dynamisme de Lille, la région préserve un héritage historique remarquable (mémoire de la mine, architecture baroque flamand, châteaux royaux et cathédrales…), sur fond de renouveau économique et culturel (Louvre-Lens…). Le littoral, lui, offre de grands espaces de respiration, propices à des escapades stimulantes.

Lille (Nord)
Forte de son nouvel élan culturel, Lille, « capitale des Flandres », n’a jamais mieux porté son titre, surprenante de jeunesse et de vitalité jusqu’en son cœur historique.

Grand’Place d’Arras (Pas-de-Calais)
Un décor de théâtre, en mieux : bien vivante, la Grand’Place d’Arras, splendide héritage du baroque flamand, a été sauvée par l’incroyable reconstruction d’après-guerre.

Centre historique minier de Lewarde (Nord)
A Lewarde, le centre historique minier est le plus grand musée de France dédié aux
« gueules noires ». Il leur rend un hommage bien mérité, à travers une plongée saisissante au cœur des redoutables entrailles de la mine.

Louvre-Lens (Pas-de-Calais)
Brosser l’histoire de l’art à travers 250 chefs-d’œuvre : pari réussi pour la Galerie du Temps du Louvre-Lens, un « deuxième Louvre » déployé au cœur d’un bâtiment aux lignes radicales.

Côte d’Opale (Pas-de-Calais)
D’une beauté à couper le souffle, le littoral battu par les vents et les plages aux horizons infinis de la Côte d’Opale en font le royaume des sports nautiques et éoliens.

Domaine de Chantilly (Oise)
Entre chevaux et tableaux de maître, Chantilly, crème des châteaux français, élève ses tours dans un sublime parc dessiné par Le Nôtre, dont les jeux d’eau ont inspiré Versailles.

Palais de Compiègne (Oise)
Le palais de Compiègne est l’une des plus prestigieuses résidences royales de France, toujours habitée par le souvenir des grandes chasses de Louis XV et des fêtes grandioses de Napoléon III.

Cathédrale d’Amiens (Somme)
Impressionnante et massive, la cathédrale d’Amiens est la plus grande cathédrale gothique de France. Elle surgit comme un gigantesque vaisseau de pierres au cœur des ruelles de la paisible capitale picarde.

Cathédrale de Beauvais (Oise)
Même inachevée, la cathédrale de Beauvais témoigne de la virtuosité et du savoir-faire exceptionnels des bâtisseurs du Moyen Âge qui souhaitaient rivaliser avec Amiens.

Gerberoy (Oise)
Le secret le mieux gardé de Picardie : Gerberoy est un village au charme fou, comme surgi du passé, où les buissons de roses trémières égaient les maisons à colombages et les ruelles pavées.

Baie de Somme (Somme)
Un trésor naturel à la fois fascinant et fragile, où la beauté sauvage des paysages se réinvente au gré des marées. En vedette dans la baie de Somme : la plus célèbre colonie de phoques de France.

Pierrefonds (Oise)
Adoré des cinéastes, ce bijou néo médiéval figure dans de nombreux films. Un bel hommage pour l’œuvre phare de l’architecte Viollet-le-Duc, qui a livré avec Pierrefonds sa vision du château idéal.

Et dans le Grand-Est ?

Nancy, capitale du roi Stanislas Photo JFR
Nancy, capitale du roi Stanislas Photo JFR
De l’Alsace à la Lorraine et à la Champagne-Ardennes, le Grand-Est rappelle qu’il fut une terre de batailles, rattachée à la France dans la douleur. Au-delà du symbole de Verdun, la région déploie le charme de villages fleuris (Alsace), de lieux patrimoniaux forts (Reims, Nancy, Troyes…) et de paysages grandioses (Vosges, coteaux alsaciens, vignoble de champagne…).

Strasbourg (Bas-Rhin)
Sous l’extraordinaire silhouette de la cathédrale Notre-Dame, la Petite France love ses ruelles pavées et ses colombages entre les bras de l’Ill. À pied ou à vélo, la promenade à Strasbourg possède un charme fou.

Route des Crêtes (Haut-Rhin)
Née de la Grande Guerre, la Route des Crêtes, ancienne voie stratégique, est devenue un havre de paix pour des balades en balcon sur le massif des Vosges.

Mulhouse Cité du Train (Haut-Rhin)
En voiture ! Embarquez à bord d’une ancienne locomotive dans la Cité du Train et laissez-vous prendre au charme des voyages dans ce merveilleux musée qui ravit petits et grands.

Colmar (Haut-Rhin)
Plongez dans l’Alsace de carte postale – canaux fleuris et maisons à colombages – et découvrez la riche histoire de Colmar au musée Unterlinden, magnifié par sa récente extension.

Route des vins (Haut-Rhin)
De villages coquets en vignobles escarpés, de wintstubs en fêtes vigneronnes, l’Alsace gourmande de la Route des Vins va vous régaler sur 170 km !

Haut-Koenigsbourg (Bas-Rhin)
Avec sa silhouette de conte de fée perchée en acrobate sur son rocher, le Haut-Koenigsbourg, plus célèbre château d’Alsace, vous réserve des panoramas spectaculaires.

Cathédrale de Reims (Marne)
Lieu du sacre des rois de France, en écho au baptême de Clovis, la cathédrale de Reims est aussi remarquable par ses dimensions que pour sa riche et monumentale statuaire.

Troyes (Aube)
Dans le dédale de ses ruelles médiévales, Troyes charme par son architecture à colombages, ses musées et ses églises aux vitraux du 12e au 21e s.

Metz (Moselle)
Metz, cité mosellane, peut se targuer depuis 2010 d’avoir le Centre Pompidou, premier musée d’envergure nationale décentralisé.

Nancy (Meurthe-et-Moselle)
Nancy, capitale du roi Stanislas, abrite les plus belles réalisations urbaines de ce prince mécène du 18e s.

Champs de bataille de Verdun (Meuse)
Symboles de la Grande Guerre pour les Français et les Allemands, on vient aujourd’hui visiter les Champs de bataille de Verdun pour se souvenir et comprendre.

Caves de Champagne d’Epernay (Marne)
Breuvage aux bulles d’or, le champagne s’épanouit au cœur des crayères gallo-romaines de la butte Saint-Nicaise de Reims. Un parcours œnologique dans les caves d’Epernay ouvert à tous les palais.

Quid de la Bourgogne Franche-Comté

Les Hospices de Beaune sont mémorables ! Depositphotos.com Auteurmassimosanti
Les Hospices de Beaune sont mémorables ! Depositphotos.com Auteurmassimosanti
Un territoire de bien-vivre et de grands espaces. Voilà résumée cette région du centre-est, symbolisée par l’excellence des vins de Bourgogne et la beauté des massifs jurassiens. A l’art de vivre de la Côte des vins et de Dijon répondent les activités toniques et les sites grandioses du Haut-Doubs. Le tout parsemé d’abbayes et de châteaux...

Dijon (Côte d’Or)
La richesse du musée des Beaux-Arts, l’élégance de ses rues médiévales, l’offre gastronomique et culturelle… Dijon, capitale des ducs de Bourgogne, cultive un art de vivre qui a de quoi séduire.

Hospices de Beaune (Côte d’Or)
Pêle-mêle des images fortes : le Jugement dernier (15e s.) qui tétanise ; la « chambre des pôvres » avec ses tentures rouge sang et puis le souvenir d’un film culte, La Grande Vadrouille. Les Hospices de Beaune sont mémorables !

Vignobles de la côte (Cote d’Or)
De Dijon à Santenay : Chambolle-Musigny, Nuits-St-Georges, Aloxe-Corton, Meursault, Puligny-Montrachet, ces appellations d’exception des Vignobles de la côte sont devenues mythiques. Chacune offre un véritable voyage pour les sens.

Vézelay (Yonne)
Sur la « colline éternelle », la basilique Ste-Marie-Madeleine de Vézelay attire depuis le 10e s. les pèlerins en route pour St-Jacques-de-Compostelle.

Abbaye de Fontenay (Côte d’Or)
Admirable monastère cistercien (12e s.), restauré dans tout son dépouillement. Jamais le vide ne nous aura autant comblés qu’à l’abbaye de Fontenay.

Abbaye de Cluny (Saône-et-Loire)
Vestiges et images 3D font revivre les volumes abyssaux de l’abbaye de Cluny, où circulait au 11e s. la « lumière du monde », chatoyante sur les robes de bure des bénédictins.

Canal du Nivernais (Yonne)
Déambuler le long du canal du Nivernais, c’est découvrir la nature embarquée dans une incroyable histoire, celle d’une voie de communication construite dès le 18e s. pour acheminer du bois de chauffage vers la capitale.

Le saut du Doubs (Doubs)
Classé Grand Site national, le saut du Doubs, cascade de 27 m de hauteur, est grandiose à l’automne après de fortes pluies.

Le cirque de Baume-les-Messieurs (Jura)
À la rencontre de trois vallées, ce site naturel forme un paysage exceptionnel dans la reculée du cirque de Baume.

Besançon (Doubs)
Dominée par la citadelle Vauban admirablement conservée, Besançon, ancienne capitale de la Franche-Comté, se love dans la boucle formée par le Doubs. Son Musée des Beaux- Arts et d'Archéologie, rouvert en 2018, est un des plus anciens et riches de France.

La Saline royale d’Arc-et-Senans (Doubs)
Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, la Saline royale d’Arc-et-Senans est la manufacture idéale au 18e s., selon son architecte Claude-Nicolas Ledoux.

La chapelle Notre-Dame-du-Haut de Ronchamp (Haute-Saône)
Perché sur une colline de 472 m, la chapelle Notre-Dame-du-Haut-de-Ronchamp, édifice aux lignes courbes réalisé par Le Corbusier, porte bien son nom.

Lu 1611 fois

Tags : est, france, nord
Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 19 Juillet 2024 - 16:16 Saint-Gervais inaugure l’ascenseur des Thermes










































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias