TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

L’UFC-Que Choisir met en demeure 6 enseignes pour lutter contre le "Black Friday"

Pour l'UFC-Que Choisir le Black Friday est un nid à promotions bidon



Décidément l'association de protection des consommateurs a en cette année 2020 été à l'offensive. Après les agences de voyages, les assurances voici que UFC-Que Choisir s'attaque au "Black Friday" tant décrié. L'association met en demeure 6 enseignes afin "de cesser leur campagne publicitaire illégale".


Rédigé par La Rédaction le Vendredi 20 Novembre 2020

Pour l'UFC-Que Choisir le Black Friday est un nid à promotions bidon - Crédit photo : Depositphotos
Pour l'UFC-Que Choisir le Black Friday est un nid à promotions bidon - Crédit photo : Depositphotos
L’UFC-Que Choisir est particulièrement offensive en cette année 2020.

Après les agences de voyages, les assureurs, voici que l'association s'attaque à six grandes enseignent, en les mettant en demeure afin qu'elles cessent leur "campagne publicitaire illégale" dans le cadre du Black Friday.

Pour l'UFC Que Choisir l'opération venue tout droit des USA est "un nid à promotions bidon".

En l’absence de cadre légal sur les réductions de prix, les professionnels augmentent leurs prix quelques semaines avant l’opération, afin de claironner des promotions « Black Friday » sur ce prix plus élevé.

C’est un tour de passe-passe invisible pour les consommateurs qui permet de leur vendre les mêmes produits, aux mêmes prix tout en leur faisant croire à une bonne affaire.

Pourquoi et qui attaque l'UFC Que Choisir ?

Dans le cadre de la Loi anti-gaspillage, un amendement assimilant les publicités pour le Black Friday ou autres opérations commerciales coordonnées à des pratiques commerciales trompeuses a été adopté.

C'est sur cette base que l'UFC Que Choisir met en demeure Boulanger, Fnac, Rue du Commerce, Darty, Cdiscount, Rakuten.

L'association souhaite que "la loi de la jungle tarifaire" prenne fin sur internet comme ailleurs.

Pour rappel, la loi française prévoyait un encadrement des réductions de prix avec un prix de référence avant qu’elle ne soit abrogée en raison d’un arrêt de la Cour de Justice européenne.

Cette absence de cadre est un terreau fertile pour les pratiques trompeuses et arnaques en tout genre.


Lu 1220 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >

































  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • MontagneMaG
  • Ditex
 
Site certifié ACPM l'Alliance