TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone

La Taxe GAFA de Bruno Lemaire suspendue moins d'un an après son entrée en vigueur ?

Bruno Lemaire se félicite d'avoir trouvé un accord avec les USA



Tout est allé très vite depuis deux jours, à Bercy. En l'espace de quelques heures, les journaux sont passés d'une suspension de la taxe GAFA, à la publication d'un démenti de Bruno Lemaire. Mais en 2020, Taxe GAFA il y aura pour les géants du digital ?


Rédigé par La Rédaction le Jeudi 23 Janvier 2020

Bruno Lemaire se félicite d'avoir trouvé un accord avec les USA - Crédit photo : Depositphotos @Bennian
Bruno Lemaire se félicite d'avoir trouvé un accord avec les USA - Crédit photo : Depositphotos @Bennian
Elle était le cheval de bataille de Bruno Lemaire en 2019. Sans doute pour affirmer son leadership auprès du gouvernement et/ou sur la scène européenne, la fameuse et si controversée Taxe GAFA serait... suspendue moins d'un an après son entrée en vigueur.

Alors que Donald Trump, le président américain, a sorti les muscles en promettant de lourdes sanctions sur nos exportations vers le pays de l'Oncle Sam, notre ministre aurait alors rétropédalé.

C'est en Suisse, que le bras de fer a trouvé son dénouement, lors du sommet de Davos qui s'y tient actuellement, avec un gel annoncé pour 2020 sur le paiement des acomptes dus au titre de la taxe GAFA.

Nombre de nos confrères se sont alors rués pour annoncer un recul du gouvernement sur la mesure. Celle-ci doit rétablir une justice sociale face à des géants du digital qui détournent bien souvent les règles pour ne payer qu'un faible montant d'imposition.

Sauf que selon Bruno Lemaire, il n'y a ni recul, ni suspension mais un différé dans l'application de la loi.

Des négociations pour une taxe mondiale...

Ainsi, "cette année les grandes entreprises du digital payeront une taxe en France" puisque le paiement des acomptes de la taxe sur le digital a été "reporté à décembre 2020" selon les informations du Figaro.

Les quelques mois de répit doivent permettre la mise en place d'une mesure plus globale au niveau européen ou même mondial, si ce n'est pas le cas, alors les GAFA devront s'acquitter de la taxe GAFA en France.

De leur côté, les Américains ont accepté de suspendre leurs sanctions, dans la durée durant laquelle la France reportera le paiement des acomptes.

Si la France rétropédale, tout en espérant la création d'une taxe auprès de l'OCDE, le Royaume-Uni, lui, maintient son projet malgré les sanctions du président Trump.

Pour rappel, la loi française prévoit d'imposer les géants du numérique à hauteur de 3% du chiffre d'affaires réalisé en France.

Pendant ce temps Airbnb a payé moins de 150 000 euros d'impôts dans l'Hexagone en 2018, et que Google minimise ses recettes pour ne verser que 17 millions d'euros, toujours en 2018.

Bienvenue dans le monde merveilleux des GAFA et de la nouvelle guerre mondiale du commerce décrétée par le président des USA.

Lu 1508 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >






























  • Snapchat
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • GooglePlay
  • appstore
  • DMCmag
  • Brochures en ligne
  •  La Travel Tech
  • Welcome To The Travel
  • AirMaG
  • Futuroscopie
  • CruiseMaG
  • Voyages Responsables
  • CampingMag
  • Partez en France
  • Partez en France
  • Ditex