TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e



La case de l’Oncle Dom : Ryanair, tel est pris qui croyait prendre…

L’édito de Dominique Gobert



Ryanair dans la tourmente ? A force de jouer les pirates, c’est un peu normal, même si le « nouveau modèle » instauré par cette compagnie a été largement approuvé et encouragé par ceux-là même qui cherchent aujourd'hui à le détruire…


Rédigé par le Mardi 13 Novembre 2018

Indéniablement, Ryanair a découvert un nouveau moyen de se jouer des règles les plus élémentaires, tant sociales que financières - DR : JDL
Indéniablement, Ryanair a découvert un nouveau moyen de se jouer des règles les plus élémentaires, tant sociales que financières - DR : JDL
Ça s’est passé la semaine dernière, à Bordeaux.

Un aéroplane de Ryanair, qui s’apprêtait à quitter Bordeaux pour rejoindre Londres a été bloqué par un huissier.

Mandaté par la DGAC, elle-même agissant pour le compte du département de la Charente, le bon huissier réclamait à Ryanair quelque 500 000€ et des brouettes, en « remboursement de subventions jugées illégales à l’époque où les Irlandais assuraient encore une ligne entre Angoulême et Londres ».

LIRE : Avion saisi, plainte aux USA... sale temps pour Ryanair dans le collimateur des syndicats !

Ben, si je puis dire, il était temps. Encore que, et ça c’est loin d’être nouveau, la pratique ait été monnaie courante depuis des années déjà.

Faut quand même pas se voiler la face, tous ces aéroports « provinciaux » (et sans aucune connotation péjorative) ne doivent leur survie que grâce à des affaires similaires.

Dominique Gobert - DR
Dominique Gobert - DR
Depuis longtemps déjà, la commission de la concurrence s’intéresse à ces « magouilles » sans vraiment avoir envie de sévir.

Et pourtant ! Il aurait quand même été bon, pour l’ensemble du marché, de s’intéresser beaucoup plus tôt à ces pratiques totalement « factices » et anticoncurrentielles…

Ryanair est largement coutumière du fait : « vous voulez une ligne aérienne, distait-elle aux aéroports de province, régis la plupart du temps par des chambres de commerce qui ne voyaient pas plus loin que le bout de leur nez : alors allongez des subventions et on vous met un avion à disposition » !

Je caricature mais l’esprit est là !

Dans le cas d’Angoulême, il est certain que la ligne « mise en place » par Ryanair n’aura duré que le temps, pour les badauds passant autour de l’aéroport (champs d’aviation disait mon grand-père) d’apercevoir un avion peu rempli…

A peine une petite année, mais au coût d’un demi-million d’euros pour la communauté départementale. O’Leary a été forcé de rembourser, en mégotant sur 678€ !

Petit joueur.

Et pourtant, je crois qu’il serait quand même temps que le monde du transport aérien fasse un peu le ménage parmi ses joueurs.

Indéniablement, Ryanair a découvert un nouveau moyen de se jouer des règles les plus élémentaires, tant sociales que financières.

Sociales, je ne vais pas y revenir : le mépris manifesté par O‘Leary pour ses salariés est proprement intolérable, de même que son indifférence aux normes du travail dans la communauté européenne. Mais cette dernière, visiblement, a de la peine à sortir de son apathie pour ce type de problèmes.

Et tant que nous n’aurons pas une Europe harmonisée, fiscalement et socialement, le jeu sera encore facile pour O‘Leary.

Autre réflexion qui mérite l’attention : jusqu’à quand va-t-on laisser des aéroports de seconde zone, créés uniquement pour la gloire et la postérité d’élus avides de reconnaissance, faire tout et n’importe quoi ?

Et dépenser des sommes astronomiques, juste pour accueillir des aéroplanes qui arriveront quasi vides… et repartiront aussi peu remplis ?

A l’heure où nous parlons d’économies, de recherche de compensations climatiques, est-ce que tout ceci est bien raisonnable ?

Mais il est vrai qu’une fois de plus, chez ces gens-là, monsieur, on se fout non seulement des salariés, des contribuables… et des clients !

Dominique Gobert Publié par Dominique Gobert Editorialiste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Dominique Gobert
  • picto email

Lu 5673 fois

Notez



1.Posté par serge13 le 14/11/2018 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En racontant tout ceci, cela prouve l'intérêt que cette compagnie suscite. Elle est et restera la numéro 1 dans le monde. Quoi qu'il en soit.

2.Posté par henri le 14/11/2018 11:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand vous dîtes à moitié plein, je pense que vous ne prenez jamais de vol Ryanair dans ces aeroports de seconde zone: ils sont pleins toute l'année. Avec 80 vols effectué sur cette compagnie depuis début 2018 je peux vous garantir qu'ils restent peu de places libres à chaque décollage. Si je prend mon cas au départ de Charleroi, le traffic augmente de 12 à 17% chaque mois depuis des années, cette aéroport basé à 70% sur Ryanair est en train de détroner Zavemtem sur les vols européens.

Avez-vous déjà discuté avec du PNC WOW air, Lot, Easyjet pour ne citez qu'eux? les conditions sont identiques voir pires que Ryanair.

3.Posté par GerardTOR le 15/11/2018 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
M Gobert dites-moi i honnêtement, est ce que vous avez déjà pris un avion Ryanair au moins une fois dans votre vie ? C,est l,assurance d,un avion a l,heure et au tarif le plus bas du monde! Je viens de réserver u n vol Girona/Hahn pour même pas 3 euros!!!: TROIS euros!!! Et !je vous parie que l,avion partira a l,heure C,est vrai que les vols sont subventionnés mais les régions s,y retrouvent car on est obligé de rester au moins 3 a 5 jours avant de pouvoir revenir et donc de consommer sur place.Tout le monde s,y retrouve et moi j,en profite. J,ai-visité presque tout l,Europe a bas prix! Bravo Ryanair! Continuez!!!!

4.Posté par Michel le 16/11/2018 17:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les chiens aboient et la caravane passe ! Ryanair est une grande compagnie malgré les jaloux ! Ce n’est pas les employés Ryanair qui ont déchiré la chemise de PDG ! Allez voir ailleurs !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.


PUBLICITÉ
Scheherazade KACIMI Scheherazade KACIMI
commercial@tourmag.com
+33 4 91 58 58 27
+33 6 76 50 55 75

Dernière heure
















TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
Groupes / CE
La Travel Tech
Travel in France
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
TourMaGEVENTS.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et Hôtel&Lodge PRO, Le Hub des pros de l'hébergement.

TourMaG.com DMCmag.com Hôtel&Lodge PRO La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips