TourMaG.com, 1er journal des professionnels du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e




La voiture autonome va-t-elle bouleverser le secteur du tourisme ?

Sophie Lacour, directrice générale d'Advanced Tourism



Sophie Lacour, directrice générale d'Advanced Tourism, analyse les bouleversements potentiels que pourraient amener le développement de la voiture autonome dans le tourisme. La voiture deviendra-t-elle un lieu où on pourra dormir, se restaurer... et travailler ?


Rédigé par Sophie Lacour (Advanced Tourism) le Mercredi 3 Juillet 2019

Le designer Steve Lee a imaginé des chambres d’hôtel qui vous permettraient de travailler, faire une sieste ou bien vous préparer un repas tout en étant sur la route - DR : Autonomous Travel Suite
Le designer Steve Lee a imaginé des chambres d’hôtel qui vous permettraient de travailler, faire une sieste ou bien vous préparer un repas tout en étant sur la route - DR : Autonomous Travel Suite
Mais pourquoi diable Renault a-t-il investi l’an dernier 5 millions d’euros dans le groupe de presse « Challenges » ?

La question est intéressante car effectivement quand nous serons tous à bord de ces véhicules autonomes, qu’allons-nous bien pouvoir faire ?

Concevoir l’automobile du futur, c’est bien sûr anticiper la relation du conducteur au véhicule en s’interrogeant sur l’interface homme-machine, mais aussi et surtout c’est réfléchir à tout ce temps libre que la voiture autonome va rendre à son conducteur et à ses passagers.

Des perspectives nouvelles pour le tourisme et le marketing.

Tout d’abord en quoi la voiture autonome sera-t-elle un acteur du tourisme ? Quel rôle pourra-t-il lui être dévolu ? La voiture pourra se faire hôtel, restaurant ou bureau.

De la voiture-hôtel à la voiture-tourisme d'affaires

La voiture-hôtel : voyager et dormir ! Ce véhicule est connu sous le nom de ATS ou Autonomous Travel Suite.

Le designer Steve Lee a imaginé des chambres d’hôtel qui vous permettraient de travailler, faire une sieste ou bien vous préparer un repas tout en étant sur la route.

Ces chambres d’hôtel sur roues seraient capables de venir vous chercher à l’aéroport ou à votre domicile, pour vous amener sur votre lieu de villégiature, dans un hôtel ou un camping. Ces véhicules pourraient aussi vous balader de lieux remarquables en événements, sur tout le territoire autour de votre point de chute.

La voiture-restaurant : manger ! Dans son concept, la chambre dispose d’un espace de couchage, un espace de travail avec un bureau, une petite cuisine, une salle de bains et des toilettes, ainsi qu’un espace de « divertissement » où il est possible de regarder des films, séries ou de jouer à des jeux vidéos.

La voiture imaginée par IKEA - photo foam.studio
La voiture imaginée par IKEA - photo foam.studio
La voiture-tourisme d’affaires : travailler ! Dès 2017, le centre de prospective d’IKEA imaginait des habitacles pourvus de tables et de chaises qui permettraient de transformer ces voitures en bureau mobile.

Ces unités mobiles permettront d’aller de rendez-vous professionnel en rendez-vous professionnel, tout en ayant littéralement son bureau avec soi, de faire des réunions de travail tout en se rendant à des congrès, bref de se passer de bureaux fixes.

La voiture et l’amour : récemment une étude de l'Université du Surrey et de l'Université d'Oxford suggérait que les voitures sans conducteur "donneront aux gens un nouvel endroit pour faire l’amour".

Certes, il faudra que la voiture soit plus spacieuse qu’elle ne l’est actuellement pour réellement attirer des amateurs et il faudra aussi que les vitres puissent se teinter afin de préserver une certaine intimité…

L’amour étant une des activités du tourisme, comme l’a si bien démontré le colloque « Amour et tourisme » de l’AFEST en 2008, qui soulignait que plus du quart des activités prisées dans le tourisme étaient liées à l’amour.

Voiture autonome : et le tourisme ?

Tesla est en négociation avec Universal Pictures pour diffuser dans ses véhicules des films et séries TV  - DR tesla
Tesla est en négociation avec Universal Pictures pour diffuser dans ses véhicules des films et séries TV - DR tesla
Ces multiples possibilités montrent bien en quoi la voiture autonome va bouleverser le tourisme. En effet, il va falloir repenser l’offre en y intégrant tous ces possibles offerts par la voiture autonome.

Mais revenons à mon questionnement de départ ? Pourquoi diable Renault a-t-il investi l’an dernier 5 millions d’euros dans un groupe de presse ?

Parce que justement nous ne conduirons plus et donc il faudra bien nous occuper et par conséquent nous proposer du contenu. On peut donc imaginer que demain notre auto deviendra électrique, connectée, autonome… et un média.

Le véhicule autonome deviendra un diffuseur de contenu courtisé par les annonceurs et on peut même supposer que la qualité de ce contenu sera un jour déterminante dans l’acte d’achat d’un véhicule. Et la maîtrise de ce contenu sera essentielle pour les acteurs du tourisme.

En effet, il faudra proposer des itinéraires, des suggestions des idées de visites ou d’activités.

Renault n’est pas le seul à s’intéresser à cette voiture/média, Tesla, est en négociation avec Universal Pictures pour diffuser dans ses véhicules des films et séries TV.

Ce nouveau « temps de cerveau disponible » du conducteur, s’appelle la « 25ème heure » car nous passons en moyenne 60 minutes par jour dans notre voiture.

Et il est temps pour les acteurs du tourisme de s’intéresser à cette 25ème heure, et de réfléchir à comment l’utiliser au mieux dans une démarche de marketing et de branding de destination.

Bientôt vous pourrez choisir les contenus que vous voudrez visionner en roulant en fonction de vos humeurs, de vos aspirations, de votre destination.

Comme le véhicule sera géolocalisé, rien de plus simple pour les acteurs du tourisme que de proposer aux conducteurs telle ou telle attraction, hôtel ou restaurant.

Demain la voiture sera donc un média majeur dans l’offre de la destination. Il est temps de commencer à s’y intéresser en ce sens.

La voiture autonome va-t-elle bouleverser le secteur du tourisme ?
Sophie Lacour est directrice générale d'Advanced Tourism.

Ce cabinet a été créé en 2014 et est spécialisé en prospective robotique et intelligence artificielle dans le service/tourisme.

Sophie Lacour intervient régulièrement à la télévision et à la radio en tant qu’experte touristique ainsi que dans des salons professionnels. Elle accompagne des collectivités, des entreprises et des start-up.

Membre permanent du Comité numérique France.fr d'Atout France et conférencière, elle intervient aussi régulièrement dans des événements pour des grands comptes et des syndicats professionnels du tourisme.

fr.linkedin.com/in/sophielacour

Lu 1625 fois

Notez

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.

Dans la même rubrique :
< >








Dernière heure











TourMaG Travel Media Group Légal Utiles
Emploi
La Travel Tech
Businesstrips
Brochuresenligne.com
DMCmag.com
MyEventStory.com
Signaler un contenu illicite
Plan du site
RGPD
Contact
Publicité
La presse en parle

Tourmag Travel Media Group
Le groupe TourMaG Travel Media Group publie également :
Businesstrips, application mobile pour les voyageurs d'affaires; Brochuresenligne.com, 1er portail de brochures électroniques de voyages; DMCmag.com, 1er portail Destination Management Companies et MyEventStory.com, créateur d'émotions.

TourMaG.com DMCmag.com La Travel Tech Brochuresenligne.com BusinessTrips