TourMaG.com, le média spécialiste du tourisme francophone
TourMaG.com, 1e TourMaG.com, 1e

logo La Travel Tech  



Laurent Briquet (Speedmedia) : "Nous repartons sur de nouvelles bases pour 2024"

Speedmedia revoit ses offres et devrait "se connecter" avec Orchestra


On parle souvent de la "crise de la quarantaine", mais Speedmedia n'a pas attendu tant de temps pour se remettre en question. En 2023, année de son 20e anniversaire, l'entreprise lyonnaise a décidé de revoir ses offres, son identité visuelle et graphique et la grande majorité de ses contrats. Un accord commercial avec Orchestra, autre acteur du secteur, est à l'étude, qui permettra à Speedmedia de proposer à ses clients l'offre de nouveaux tour-opérateurs. Un grand chambardement dont nous parle Laurent Briquet, le directeur général de SpeedMedia Services, et également directeur du développement du Groupe Resaneo - Speedmedia.


Rédigé par le Vendredi 14 Avril 2023

Laurent Briquet (Speedmedia) : "Nous étudions la possibilité de mettre en place un connecteur avec Orchestra, ce qui nous permettrait d'aller chercher une vingtaine de TO supplémentaires" - DR : Speedmedia
Laurent Briquet (Speedmedia) : "Nous étudions la possibilité de mettre en place un connecteur avec Orchestra, ce qui nous permettrait d'aller chercher une vingtaine de TO supplémentaires" - DR : Speedmedia
Chez Speedmedia Services, la pandémie et l'approche du 20e anniversaire, auront entraîné une "remise à plat" du modèle.

Les équipes de l'éditeur de logiciels de voyages sont sur le pont pour proposer à leurs clients (agences de voyages, tour-opérateurs, comités d'entreprises, etc.) une offre revisitée.

"Nous repartons sur de nouvelles bases pour 2024", commente Laurent Briquet, le directeur général de SpeedMedia Services.

Cela a démarré fin 2022, lorsque Speedmedia a décidé de résilier la majeure partie de ses contrats. "Nous avons envoyé, en novembre dernier, environ 120 courriers de résiliation en recommandé, pour laisser le temps à nos clients - s'ils le souhaitent - de trouver une autre solution que celle que nous proposons, ajoute-t-il. Ils ont un peu plus d'un an pour se décider.

De notre côté, nous procédons à une modification de nos offres et à une modernisation de nos produits. Cette méthode nous a paru moins cavalière que d'augmenter le prix des formules en l'imposant à nos clients, comme certains de nos fournisseurs ont tendance à faire...
".

LIRE AUSSI : SpeedMedia : le plein de nouveautés pour 2023 !


Speedmedia : la fin de la formule de base à 99€

D'ici quelques mois, Speedmedia abandonnera donc sa formule de base proposée à 99€ par mois, appelée Multi-TO, pour ne proposer que deux formules.

A commencer par une nouvelle formule basique à 299€ par mois, déjà existante, mais qui proposera beaucoup plus de points de paramétrage que la précédente, susceptibles d'évoluer dans le temps.

"Il y a des agences qui préfèrent donner la possibilité au client de faire des devis, mais ensuite veulent gérer uniquement manuellement les réservations. Une fois la réservation effectuée, elles envoient le lien de suivi de commande à leur client qui peut régler en ligne. C'est un mix entre la vitrine Internet, le paiement en ligne, la réservation faite par l'agence et le conseil", commente Laurent Briquet.

Dans cette formule de base, les clients pourront aussi ajouter des modules (e-commerce, groupes, liste cadeaux, CSE , etc.) au choix, moyennant un supplément tarifaire.

"C'est une refonte commerciale et non pas technique de nos offres, précise Laurent Briquet. Lors de la première inscription ou au fil du temps, les clients pourront choisir les modules qui correspondent le plus à leurs besoins de distribution".

Motiver les agences de voyages à rentabiliser leur vitre Internet

La deuxième offre, dite Premium - déjà proposée pour 800€ par mois et adoptée par 15 à 20% des clients de Speedmedia - inclut, quant à elle, la totalité des modules et permet de répondre à des besoins plus spécifiques (traitement de catalogues privés, utilisation de webservices, etc.).

Cette montée en gamme et en prix répond à une demande de la part de certains clients et prospects de Speedmedia qui trouvaient que "l'offre de base n'était pas assez chère, rapporte Laurent Briquet. Pour eux, ce prix correspondait à une sorte de dépréciation du produit. Si le produit n'est pas assez cher, c'est qu'il n'est pas fonctionnel, la formule ne leur paraissait pas fiable".

Ce premier abonnement à 99€ n'encourageait pas non plus une partie des agences à s'investir sur leur site Internet. "Ces 99€ étaient devenus une charge plutôt qu'un outil de rentabilité pour plusieurs de nos clients, qui ne passaient pas le temps nécessaire chaque semaine sur leur site.

Alors, bien sûr, s'occuper d'un site Internet est chronophage, il faut l'animer, mais il faut aussi comprendre l'intérêt d'intégrer ce canal de distribution dans la stratégie globale de l'agence ou des points de vente.

En 2023, il y a encore des patrons d'agence qui considèrent Internet comme un concurrent, et penser cela de son propre site, c'est un peu dommage
", regrette Laurent Briquet.

Offres packagées : un "méga tunnel de réservation" en construction

Ainsi, dans le courant du 2e semestre 2023, les clients de Speedmedia verront non seulement les tarifs évoluer, mais aussi le produit.

"Nous sommes en train de construire un méga tunnel, comme on l'appelle en interne. Nous modernisons la partie tunnel de réservation accessible en temps réel avec l'offre de nos partenaires tour-opérateurs", précise Laurent Briquet.

Ce tunnel mutualisé sera le même pour chaque client de Speedmedia, bien que customisé aux couleurs de chaque opérateur. Il existe déjà chez Resaneo depuis plusieurs années, mais a été revu il y a trois ans pour y inclure la possibilité de réserver des packages dynamiques (vols + hôtels).

Dans les prochains mois, la version améliorée permettra aux agences de réserver les offres packagées des TO (circuits, autotours, thalasso, croisières, etc.). "Terminé à 90%", le premier client à tester ce nouveau service ne sera autre que Quartier Libre, le tour-opérateur maison du Groupe Resaneo – Speedmedia, pour ses ventes directes.

"Cela nous permettra d'effectuer les dernières modifications, pour ensuite, tour-opérateur après tour-opérateur, intégrer les différents systèmes de réservation - avec les options - et les différentes offres. Les premières livraisons ont eu lieu début avril chez Quartier Libre, ce qui nous donne environ trois mois pour tester, peaufiner, affiner les dernières modifications", ajoute Laurent Briquet.

En modernisant techniquement et graphiquement le tunnel de réservation, Speedmedia espère encore améliorer les ratios de "look to book", c'est-à-dire le taux de conversion entre le nombre d'utilisateurs B2C qui vont rentrer dans le tunnel et le nombre de réservations effectuées. "Depuis trois ans, nous testons ce tunnel de réservations et nous avons aujourd'hui des taux de conversion quasiment dix fois supérieurs avec ce tunnel que nous sommes en train de mettre en place", précise Laurent Briquet.

L'objectif étant que ce nouveau méga tunnel soit opérationnel au 1er janvier 2024.

Vers un accord commercial avec Orchestra ?

D'ici là, le Groupe travaille à la refonte complète de son identité visuelle et graphique (logos, accroches, site Internet).

Il a également entamé des discussions avec son concurrent, Orchestra. "Il n'est pas question de rapprochement ou bien de rachat", tient à clarifier Laurent Briquet.

Il s'agit d'un deal commercial. Nous étudions la possibilité de mettre en place un connecteur avec Orchestra, ce qui nous permettrait d'aller chercher une quinzaine, voire une vingtaine de tour-opérateurs supplémentaires avec lesquels nous ne travaillons pas et qui intéressent nos propres clients.

A terme, il pourrait y avoir des connecteurs avec des hébergeurs ou des parcs d'attractions
".

Cet accord permettrait parallèlement à Orchestra d'augmenter ses ventes en touchant de nouveaux distributeurs : petites et moyennes agences de voyages, mini-réseaux, autocaristes, etc.

Les premiers "sprints" de développement ont démarré le 10 avril dernier. S'il aboutit, le partenariat devrait être mis en place dans le courant du 2e semestre 2023, pour pouvoir ouvrir de plus en plus de tour-opérateurs Orchestra dès le 1er janvier 2024.

Anaïs Borios Publié par Anaïs Borios Journaliste - TourMaG.com
Voir tous les articles de Anaïs Borios
  • picto Facebook
  • picto Linkedin
  • picto email

Lu 3368 fois

Notez

Nouveau commentaire :

Tous les commentaires discourtois, injurieux ou diffamatoires seront aussitôt supprimés par le modérateur.
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >




































TourMaG.com
  • Instagram
  • Twitter
  • Facebook
  • YouTube
  • LinkedIn
  • GooglePlay
  • appstore
  • Google News
  • Bing Actus
  • Actus sur WhatsApp
 
Site certifié ACPM, le tiers de confiance - la valeur des médias